Homeland, Homeland

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Dim 27 Jan - 10:40

...Car j'ai l'impression qu'il y aura pas mal de pages, par ici

Bon, allez...D'accord :
...Je ne m'y attendais pas du tout !!! Et pourtant, bon sang, c'était clair comme de l'eau de roche, le coup de la voiture piégée ! Entendons-nous : j'étais sûre, à partir du moment où j'ai vu que les funérailles de Walden avaient lieu dans cet épisode en présence d'autant de monde qu'il s'y passerait quelque chose...J'ai toutefois commencé à douter en constatant qu'elles avaient lieu plus tôt que je ne le pensais et que je m'attendais à une explosion en forme de cliffhanger pour cette fin de saison, supposée nous laisser nous questionner sur la mort ou non de Carrie et Brody...Mais non, Homeland m'a encore surprise ! Voilà qu'on a place une fuite romantique à travers les Etats-Unis, après tout de même une séance de "je te menace arme au poing parce que malgré ton costume sexy et mes belles paroles d'hier, je n'ai pas oublié quel salaud tu peux faire quand tu t'y mets" et tandis que le pauvre Saul est recruté pour déterrer les cadavres, dont celui de son si bon ami Estes...

Mazette ! (Bon, en revanche, j'étais sûre que Carrie ferait marche arrière ). Les pistes lancées pour la saison 3 sont 'achement alléchantes !

...Cela m'amène donc logiquement à dresser un petit bilan des deux premières

Concernant cette deuxième...J’ai lu par-ci par-là des critiques disant qu’il y a avait des longueurs et même des passages "ennuyeux à mourir"…ca n’a pas du tout été le cas pour moi
La série m’a passionnée de bout en bout, je ne me suis quasiment jamais ennuyée (sauf à un bref moment au milieu de la saison 2, épisode 5 ou 6, je ne sais plus)…Mais, cela dit, ça vient peut-être aussi du fait que j’ai vu tous les épisodes à la suite, je n’ai pas eu à attendre une semaine entre chaque

Non…à vrai dire, mes réserves concernent plutôt la suite : Damian Lewis, l’interprète de Brody (dont on ne me fera jamais gober qu’il existe un monde dans lequel il serait crédible qu’il ait été dans la même classe que celle qui joue sa femme alors qu’il a bien 10 ans de plus qu’elle ! ) a déclaré qu’il avait signé un contrat l’engageant sur 7 ans…or, il est clair que Homeland n’est pas une série faite pour la durée. Il y a matière pour une troisième saison, peut-être quatre en tirant déjà sur la corde…mais c’est tout. Malheureusement, vu le succès qu’elle remporte, je n’ai aucun doute qu’elle risque d’être étirée jusqu’au ridicule, et j’ai déjà lu quelque part qu’il était prévu d’introduire deux nouveaux personnages importants dans la série alors que Quinn, en saison 2, m’a déjà sérieusement couru sur le haricot sans compter que je n’ai toujours pas bien saisi l’intérêt réel du personnage…en dehors du fait qu’il a grignoté sur la dynamique Carrie/Saul que j’aime beaucoup.

Je t'ai dit que la saison 2 m'avait plus surprise que la 1 alors que je n'en étais encore à la moitié, mais arrivée à son terme, je le maintiens
Dans la saison 1, la seule véritable surprise que j’ai eue, c’est que la série révèle si tôt que Brody était effectivement de mèche avec Abu Nazir. Ahn et tout de même le fait que Carrie tombe si rapidement amoureuse de Brody...oui parce qu'elle l'est, il ne faut pas déconner ! La thèse de la manipulation est bien belle, mais même les personnages de la série ne la croient pas quand elle se planque derrière. Cela dit, elle n'est pas mauvaise à avancer non plus car bien souvent, les résultats qu'elle obtient avec sa spontanéité émotionnelle sont les mêmes, voire meilleurs que ceux qu'elle aurait eus en restant dans la vraie manipulation, bien qu'elle lui joue aussi évidemment des tours.

Bref ! Dans la saison 2, des surprises…J’en ai eu beaucoup plus, et à plusieurs niveaux. Que Saul tombe si tôt sur la confession vidéo de Brody et puisse la montrer illico à Estes, que Brody soit confondu si rapidement et pas après minimum cinq épisodes de filature, qu’il marche tout de suite dans un accord avec la CIA et s’y tienne, la subtilité de sa relation avec Nazir, et surtout la mort de ce dernier…Je pensai que le Grand Méchant allait courir jusqu’au tout dernier épisode, moi, c’est le rôle d’un Grand Méchant ! Et la manière dont il est mort, également…Il y avait finalement tout à parier qu’il avait prévu un bouquet final plus à sa mesure. Mais bêtement, je n’ai même pas pensé qu’il (ou est-ce bien lui, d'ailleurs ?) flanquerait ses bombes dans la voiture de Brody ! scratch

Il y a quelques scènes fortes, dans cette saison : et là, je pense tout de suite à celle où Carrie obtient l’aveu de Brody. Le comédien a gagné l’Emmy award du meilleur acteur deux fois de suite pour la série, mais je trouve que celui pour cette saison est plus mérité. Il assurait bien dans la première mais son jeu, dans celle-ci, en jette vraiment...Rien à dire de Claire Danes non plus, mais ça je le savais déjà D'ailleurs, en toute sincérité...il n'y a pas un comédien qui sonne vraiment faux dans la série. Ceux qui jouent les membres de la famille de Brody s'en tirent bien aussi car l'air de rien, ils n'ont pas recruté les rôles les plus faciles, et je pense surtout à la fille qui fait Dana. Mais l'actrice qui interprète Jessica est tout à fait crédible aussi...

Un point noir toutefois, qui s’étend sur les deux saisons : certaines intrigues manquent d’éclaircissements et sont parfois tout bonnement lâchées. Exemple type, Walker. Comment et pourquoi ce type a-t-il été corrompu ? Aucune explication ! Je veux dire, pour Brody, on sait que c’est la mort d’Issa, qui elle-même n’est qu’une partie de la manipulation géniale fondée sur une forme particulière de syndrome de Stockholm que Nazir exerce sur lui. Mais Walker, il adorait l’un des fils du successeur de Ben Laden, lui aussi ?
Idem pour Aileen : après sa virée avec Saul, on laisse totalement tomber le personnage, sans même avoir vu son interrogatoire, pour le retrouver dans la saison 2 le temps d’un suicide uniquement destiné à instiller le doute, rétrospectivement, dans la tête du téléspectateur concernant Saul… Et même chose encore pour Quinn, sur lequel la suspicion tombe tout à coup, dont on découvre qu’il vit quasiment en fugitif mais dont on n’en sait finalement pas plus que ça en dehors du fait qu’il a été recruté pour descendre Brody. Cela dit, je pense que son cas sera réglé dans la saison 3, m'étonnerait qu'il ait pris la poudre d'escampette définitivement…

Au passage, que penses-tu de la théorie selon laquelle Saul serait la fameuse taupe de la CIA… ? Dans la logique interne de la série, c’est le dernier à qui on penserait : un vieux de la vieille plutôt rassurant, qui n’apprécie pas les méthodes musclées, et surtout juif : qu’irait-il fiche avec des terroristes islamistes ? Seulement, en reconsidérant la série comme une série précisément, ça paraît paradoxalement trop convenu car on soupçonne immédiatement un personnage important et de préférence proche de Carrie…Aussi, je n’y crois pas. Pour l’heure. Bien sûr, il y a aussi la piste Brody, surtout que je suppute que ses hésitations juste avant l’explosion alors que lui et Carrie se bécotaient étaient censées nous amener à le soupçonner Mais ça non plus, je n'y crois pas tellement.

D'ailleurs, concernant les personnages…Chose très étrange : j’aime beaucoup, beaucoup, le trio de tête ! J’entends par là Carrie, Brody et Saul.
Il me semble que Carrie t’a agacée, d’après ce que tu disais de la série sur le forum France3. Ce n’est pas mon cas, je trouve même le personnage assez démentiel, en fait : je veux dire, cette fille a l’empathie tellement poussée qu’elle vire clairement au masochisme. Elle s’implique à fond dans un boulot qui la bouffe, se sent quasiment plus proche des terroristes qu’elle poursuit que de sa propre famille, et bien sûr est encore plus raide dans la seconde saison du type qui l’a ignoblement trahie dans la première qu’elle ne l’était dans cette dernière…parce que Brody a énormément souffert, et qu’elle le sait, le sent et le comprend. Elle est complètement happée par cette souffrance, qui entre en écho avec la sienne. Elle a l’impression d’être dans une sorte de symbiose de la douleur avec lui et fantasme complètement sur la beauté d'une issue où les deux blessées de la vie se guérissent mutuellement.

Brody n’est pas en reste. Il est démoli, le laisse parfois paraître, sans que sa famille ne se rende d’abord réellement compte des choses et ne sache les gérer de toute façon. Il est littéralement partagé entre deux cultures, au-delà de l’être entre deux camps : car il a subi une assimilation claire, parmi ses geôliers, dont sa conversion sincère à l’Islam est évidemment le point le plus représentatif. Il est ambigu, fatalement : d’accord, il était très attaché à Issa et veut venger sa mort mais est bien conscient au fond que son rôle est loin de se cantonner à ça. Rien que la bombe qu’il aurait dû faire exploser après les tirs de Walker aurait tué bien plus que Walden…Par ailleurs, une part de lui veut retrouver sa vie d’avant, effacer la captivité, redevenir l’Américain sans doute dépourvu du moindre doute patriotique qu’il était avant de s’engager. Et il se sent intiment lié à Nazir, par le biais d’Issa évidemment, pion avancé sur l’échiquier avec beaucoup d’intelligence. Il sait pourtant que ce qu'il éprouve à son endroit est une conséquence psychologique de sa captivité, mais rien à faire, c'est plus fort. Je ne suis pas étonnée du tout qu'il ait pleuré en entendant la nouvelle de sa mort, mieux : c'est la réaction à laquelle je m'attendais. En partie aussi parce que Jessica, elle, était évidemment aux anges, décalage, décalage...Le plus surprenant étant que Nazir éprouve manifestement lui aussi une sorte d’attachement étrange pour Brody.

Saul, c’est le désabusé à qui il reste une flamme mal éteinte quelque part au fond des tripes, le Sipowicz de la série en somme. Du moins, en apparence, il faut se méfier de tout le monde dans Homeland Sa relation avec Carrie est bien écrite, je trouve. Il la connaît bien, l’aime, mais leurs rapports sont aussi entachés de trahisons plus ou moins fortes, finalement : Carrie qui cache des choses à Saul et bien évidemment Saul qui ne croit pas Carrie à propos de Brody et participe à son éviction.

Estes n’est pas inintéressant non plus, bien qu’on s’attarde peu sur son cas. Il tient à garder son boulot, et fait à peu près tout pour, sa compassion à lui étant plus que limitée.

La famille de Brody est plus dans le cliché. Mais Dana n’est pas si insupportable qu’elle le paraissait dans le 1er épisode et se nuance un peu par la suite, même si je n’ai pas bien saisi l’intérêt de l’intrigue sur sa relation avec Finn puis la mort de la femme latino puisque finalement, cela ne cause pas de tort à Welden : c’était juste pour discréditer Brody aux yeux de sa fille ? Suspect Chris ne sert à rien, le pauvre, et Jessica reste dans son rôle de bonne épouse qui ne comprend pas grand-chose, fait tout ce qu’elle peut mais n’y arrive pas (ce qui est normal), et vit cet échec comme un drame personnel (elle m’a tout de même touchée dans cette fin de saison 2). Quant au brave Mike…C’est le brave Mike ! Tiens, autre intrigue-queue de poisson : son enquête conjointe avec l’imbuvable Lauder sur la mort de Walker qui n’a servi absolument à rien.

J’ai du mal avec Quinn, je l’ai déjà dit, je ne saisis pas ce qu’il vient faire exactement là-dedans (mais peut-être était-il juste lancé dans l'optique de la prochaine saison) et ses airs de baroudeur me les cassent, sans parler de son allure de psychotique dans la dernière scène où il apparaît...N'est pas Chris Keller qui veut, y'a-t-il encore des séries qui ignorent ça ??

Et Abu Nazir…Abu Nazir. Difficile de commenter un personnage pareil. Fanatique ? Bien sûr, mais même pas réellement au sens religieux du terme en premier lieu, ses évocations d’Allah étant finalement plus rituelles qu’autre chose. C’est un guerrier, il se définit comme tel, et la guerre est claire : c’est l’Occident contre…Difficile à cibler: les Arabes ? Ils ne sont pas tous arabes. Les musulmans ? Mais le plus grand giron de musulmans, c’est-à-dire en Asie du sud-est, est écarté de ce conflit. Le Moyen-Orient ? Ca déborde sur l’Afrique du nord et Israël est en plein milieu…Disons donc, les Islamistes, mais le fait de poser le problème en ces termes induit déjà une prise de position. Bref, pour en revenir à Nazir…Manipulateur hors pair, c’est certain, et jusqu’au-boutiste meurtrier, sans surprise. Et pourtant, je n’arrive pas à m’ôter de l’esprit que c’est un personnage étonnant, en réalité. Je dois être un peu sous sa coupe, moi aussi !

En résumé, la série a une énorme qualité entre autres : cella d’avoir créé en son sommet deux personnages aussi puissants. le fait est qu’à la question fatidique « quel est votre personnage préféré », je prendrais presque Saul tant que je suis incapable de choisir entre Carrie et Brody. Et ça, Pounie, ça…ce ne m’arrive JAMAIS ! Et c’est très déconcertant…

En bref (oui, oui ), j’ai adoré ces deux premières saisons malgré les petits défauts çà et là. Et j’ai hâte à la troisième tout en étant largement sur mes gardes…

Boooof, c'est pas si long, finalement !




Dernière édition par Elmundode le Dim 27 Jan - 11:43, édité 2 fois
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Dim 27 Jan - 11:18

Elmundode a écrit:...Boooof, c'est pas si long, finalement !
Si quand même un peu !
... et super intéressant comme d'hab. Néanmoins, je ne suis pas tout à fait d'accord avec tout (évidemment )
... du coup, j'espère que tu me laisseras un peu de temps pour te répondre, surtout que mes articles ne sont pas tous finis et que je dois tout envoyer d'ici ce soir !

J'ai hâte, j'ai hâte !

Spoiler:
et il est probable que je répondrai dans la journée sur certains points, même si ce n'est pas sur la totalité de ton message !
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Dim 27 Jan - 13:02

Bon finalement je ne peux pas résister , mais je ne te donne que quelques remarques en vrac et non développées : considère que ce ne sont que des têtes de chapitre !

Pourquoi j’ai préféré la saison 1 ....

Avertissement : cela ne veut pas dire que j’aie détesté la saison 2 loin de là : je ne me suis pas ennuyée moi non plus et j’ai bien aimé le début (car il se situe dans la foulée de la première) et la fin, pour son côté...inattendu ! Par contre le milieu, à partir du moment où Brody est “retourné” par la CIA... je l'ai trouvé beaucoup plus banal, même s’il y a toujours une ambigüité qui subsiste pour les deux héros pris séparément et pour leur relation. J’ai peu apprécié, comme toi, l’arrivée de Quinn (mais j'ai bon espoir pour la suite) et encore moins tout ce qui tournait autour de Finn et Dana (alors que j’avais trouvé les rapports père-fille très finement rendus dans la saison 1).

La saison 1 en revanche m’a emballée. Non pas tant l’histoire elle-même que le traitement des personnages.
Je reconnais que Brody a capté mon attention tout d’abord Suspect . A travers lui, on suggère, -plus qu’on montre ou qu'on explique-, la dureté d’une longue captivité et les difficultés pour revenir à une “vie normale”, à retrouver les “autres”. Evidemment le suspense concernant ses intentions a une grosse part dans l’intérêt. Mais finalement ce qui est surtout captivant, c'est le désarroi d’un homme déchiré (entre deux mondes, deux périodes de sa vie) qui ne sait plus qui il est vraiment et qui se raccroche à des "certitudes" pour mieux les abandonner (contraste entre l'exécution sans état d'âme de l'ami de toujours, Walker, et le retournement après le coup de téléphone de Dana dans le bunker...). Une crise d’identité aigüe donc !
Carrie m’a agacée pendant deux épisodes c’est vrai...mais c’est tout ! Ensuite on est fasciné par sa propre part d'instabilité. Elle, elle est déchirée entre le possible mirage (peut être créé, pense-t-elle, par sa maladie) et le monde réel dans lequel personne ne croit à ses intuitions (en tout cas pas toujours). Bipolaire donc effectivement ! Elle ne sait pas non plus où elle se situe et recherche, en vain, comme Brody, des certitudes... Seul le soutien parfois ponctuel de Saul, plus constant de Virgil (personnage de l'ombre comme je les aime ) est rassurant. Car son père et surtout sa soeur la renvoient en permanence à la maladie, donc au doute. Faire d’une malade mentale une héroïne positive de série est une idée franchement géniale et je trouve que, malheureusement, la saison 2 fait pratiquement complètement l’impasse sur cet aspect.
Entre un menteur compulsif (car le mensonge est devenu inhérent à sa nature; c’est, on le devine, une question de survie) et une manipulatrice quasi instinctive (pour les mêmes raisons fondamentales), la relation ne pouvait être que passionnante et elle l’est pendant toute la saison 1. Ils sont amoureux, sûrement, mais on ne sait jamais jusqu’où. On ne sait jamais s’ils sont complètement sincères ou s’ils jouent un rôle pour contrôler l'autre. Même lorsqu’ils semblent les plus authentiques (je reconnais d’ailleurs avec toi que la scène de l’aveu dans la saison 2 est magistrale) ! Je n’oublie pas que Brody est capable de passer avec succès (et haut la main) l’épreuve du détecteur de mensonges, donc personnellement je n’ai aucune confiance en lui. Même à la fin de la saison 2 tu vois.... ! Elle me semble plus mordue que lui, mais de toute façon place toujours sa “mission” avant... comme lui peut être !


Dernière édition par Pounie le Dim 27 Jan - 17:18, édité 6 fois
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Dim 27 Jan - 16:36

(pas mal d'éditions au dessus ! )
(suite)
Ces mensonges ne sont pas toujours totalement volontaires non plus. Et l'autre sait, admet même que celui qui est en face puisse manipuler. C'est ce mélange intime (ce melting pot ) du vrai et du faux parfois revendiqué et en tout cas connu de l'autre qui est vraiment intéressant !

Les autres personnages
Saul. C'est le patriarche tolérant, incorruptibe et sage qui se retrouve confronté à la mort d'un amour, aux ambitions personnelles et magouilles auxquelles il semble complètement étranger. Qui peut ne pas aimer Saul ? Ça n'empêche pas parfois les petites lâchetés, les petites trahisons.... Dans une série où la psychologie est aussi fouillée, on ne pouvait pas en faire un héros absolu ! Il n'est jamais aussi bon que lorsqu'il parle... surtout avec les jeunes femmes ! J'ai bien aimé moi le personnage d'Aileen que l'on ne découvre finalement qu'à travers ses yeux...
Saul ne peut en aucun cas être la taupe car, comme tu le dis, il est juif !

Abu Nazir. Je partage ton point de vue à son sujet... Bon il n'est pas irremplaçable (comme Ben Laden d'ailleurs et il a la même sépulture ! ), mais, là encore, la façon d'aborder le personnage dans la saison 1, par petites touches avec lesquelles on découvre peu à peu ce qui le lie à Brody... saison pendant laquelle il joue l'Arlésienne d'ailleurs, me semble bien plus subtile que dans la saison 2...

(à suivre)
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Dim 27 Jan - 19:23

Bon ! Nous n'avons pas de gros sujets de désaccords pour le moment, Pounie

Faire d’une malade mentale une héroïne positive de série est une idée franchement géniale et je trouve que, malheureusement, la saison 2 fait pratiquement complètement l’impasse sur cet aspect
Là-dessus, notamment. J'ai oublié de le relever dans les intrigues qui finissent aux oubliettes, d'ailleurs. Après les 2-3 premiers épisodes de la saison 2, la maladie de Carrie...disparaît tout bonnement ! C'est plus simple à traiter qu'il n'y paraissait ! A peine elle et Brody l'évoquent-elle comme obstacle (supplémentaire) à leur relation dans le dernier épisode...Il en va logiquement de même pour la famille de Carrie, que l'on avait beaucoup vue jusqu'alors et qui passe joyeusement à la trappe. D'ailleurs, Carrie ne fait même pas de crise lors de l'explosion de l'épisode 12 et est limite à badiner ensuite avec Brody dans la voiture avec laquelle ils s'enfuient...Pourtant, je n'ai aucun doute que cet aspect des choses sera de nouveau dégainé à un moment donné dans la suite de la série...

A propos du couple d'enfer...


On ne sait jamais s’ils sont complètement sincères ou s’ils jouent un rôle pour contrôler l'autre. Même lorsqu’ils semblent les plus authentiques (je reconnais d’ailleurs avec toi que la scène de l’aveu dans la saison 2 est magistrale) ! Je n’oublie pas que Brody est capable de passer avec succès (et haut la main) l’épreuve du détecteur de mensonges, donc personnellement je n’ai aucune confiance en lui. Même à la fin de la saison 2 tu vois.... ! Elle me semble plus mordue que lui, mais de toute façon place toujours sa “mission” avant... comme lui peut être !
Certes, la manipulation est centre de leur histoire Mais franchement, et bien que les scénaristes maintiennent sur Brody un halo de suspicion permanente de la part du téléspectateur...il est clair pour moi qu'il ne joue qu'à moitié, et ce même dès le début. Puisque de toute façon, Brody n'est pas un converti idéologique à la cause terroriste, mais je dirais un "converti émotionnel", ce qui relativise déjà d'office toute la froideur qu'il peut afficher...J'aime beaucoup la réponse qu'a donné Damian Lexis à la journaliste qui lui demandait, à la cérémonie des Emmy après la première saison, s'il pensait que "profondément, Brody avait des sentiments pour Carrie" : "je crois pas qu'on ait besoin d'aller très profond"

Ca se discute, cela dit, surtout qu'on n'est pas à l'abri d'un revirement complet...mais bon, à l'heure actuelle, je ne doute pas beaucoup de ma vision des choses...A ce propos, j'aime bien celle que tu as de Carrie (et j'apprécie aussi Virgil...surtout avec son frère, seul petit élément comique de la série, au passage )

Saul ne peut en aucun cas être la taupe car, comme tu le dis, il est juif !
Sait-on jamais ! D'ici là qu'on découvre qu'il est le fils d'un juif et d'une arabe et que pour cette raison, la religion ne lui ayant été transmise, il ait été rejeté par la communauté juive et en ait conçu une telle amertume qu'il trouve Abu Nazir très sympathique, y'a pas loin !

A propos de lui, d'ailleurs...


la façon d'aborder le personnage dans la saison 1, par petites touches avec lesquelles on découvre peu à peu ce qui le lie à Brody... saison pendant laquelle il joue l'Arlésienne d'ailleurs, me semble bien plus subtile que dans la saison 2...
C'est très bien amené dans la saison 1, je suis d'accord Mais, pour moi, c'est dans la saison 2 qu'on prend réellement conscience de la profondeur et de l'ambivalence de cette relation très particulière (en partie aussi parce que Brody a changé de camp)...
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Dim 27 Jan - 20:09

Elmundode a écrit: D'ailleurs, Carrie ne fait même pas de crise lors de l'explosion de l'épisode 12 et est limite à badiner ensuite avec Brody dans la voiture avec laquelle ils s'enfuient...Pourtant, je n'ai aucun doute que cet aspect des choses sera de nouveau dégainé à un moment donné dans la suite de la série...
Je pense comme toi que ça va resurgir... d'autant plus que c'est ce qui fait une large part de l'originalité de la série et Claire Danes est excellente en instable. Elle en est même inquiétante parfois, tant elle donne l'impression d'être sur la corde raide et de pouvoir basculer à tout moment.
Je sais que tu tiens énormément à la relation amoureuse Brody/ Carrie Et je suis totalement d'accord avec toi pour dire qu'elle existe bel et bien. Mais, contrairement à toi, je ne pense pas qu'ils la considèrent (en tout cas pour l'instant) comme une bouée de sauvetage miraculeuse. Et même elle est secondaire par rapport à d'autres valeurs (missions ?) qu'ils font passer avant. Brody se débarrasse sans vergogne de Carrie lorsqu'elle perturbe sa famille (la sacro sainte famille ) et surtout ses plans. Et Carrie elle-même, par patriotisme ou/et pour démontrer sa valeur (dans un milieu exclusivement masculin au passage) veut prioritairement mettre la main sur Abu Nazir et mettre fin à la menace terroriste. Regarde, dans la fameuse scène de l'aveu, où elle joue à fond la carte de la sincérité et dévoile ses sentiments pour lui, elle éteint les caméras, mais omet d'éteindre le son et parvient finalement à le "retourner", car tel était quand même le but de l'"interrogatoire" ! D'ailleurs a-t-il vraiment changé de camp Je n'en mettrai pas ma main à couper ! L'attentat de la fin de la saison 2 n'est peut être que l'aboutissement d'une opération soigneusement montée avec Abu Nazir.... Le sacrifice individuel (en même temps que celui des autres ) étant inhérent au mode d'action terroriste, Abu Nazir a très bien pu sacrifier sa vie pour rendre Brody crédible et du même coup opérationnel...
Il y a forcément un problème quelque part... sinon, il n'y aurait pas de saison 3
Carrie ne va quand même pas passer 12 épisodes à démontrer l'innocence de Brody. Surtout que tous les méchants (enfin théoriquement) des deux camps sont morts
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Dim 27 Jan - 20:43

Mais, contrairement à toi, je ne pense pas (en tout cas pour l'instant) qu'ils la considèrent comme une bouée de sauvetage miraculeuse
Ah non, attends, Pounie, tu m'as mal comprise (enfin, je crois) : je disais, et en parlant de Carrie d'ailleurs, qu'elle voyait cette histoire comme une promesse d'un futur possible avec une personne qui la comprendrait et auprès de laquelle elle pourrait "guérir" ne serait-ce qu'émotionnellement parlant. Je n'ai jamais dit qu'elle la plantait en haut d'un autel sacré sur lequel elle sacrifierait sans vergogne son boulot adoré, oh la loin de là !! Son boulot, c'est sa vie. Et je ne vois vraiment pas à quoi elle pensait en disant qu'à Brody qu'elle avait décidé de lâcher la CIA pour lui (après une bonne engueulade avec Saul, d'ailleurs ), je ne la vois absolument pas bosser dans un autre secteur

C'est vrai que j'aime particulièrement bien cette relation Mais ce n'est pas, je t'assure, ce qui me fait dire qu'il y a bien des sentiments amoureux réels entre les deux personnages : c'est juste que ça me semble franchement évident ! Et je ne dis pas que ceux de Carrie ne la servent pas la plupart du temps, en fait j'ai même dit le contraire dans mon pavé d'en haut Carrie utilise l'émotion pour amener les gens à faire ce qu'elle veut qu'ils fassent, mais le problème, c'est que si ça marche aussi bien, c'est qu'elle est hyper-émotionnelle elle-même : le fait est que, ces émotions, elle les ressent vraiment la plupart du temps. Brody est l'exemple qui vient tout de suite à l'esprit, mais il n'est pas le seul : avec Roya Hammad, c'est la même chose, elle est vraiment dans l'empathie (même si ça échoue en l'occurrence). D'ailleurs, c'est cette même empathie qui lui a permis, aussi, de comprendre Aileen alors même qu'elle ne l'avait jamais rencontrée et que son cas échouera finalement entre les mains de Saul.

D'ailleurs a-t-il vraiment changé de camp Je n'en mettrai pas ma main à couper ! L'attentat de la fin de la saison 2 n'est peut être que l'aboutissement d'une opération soigneusement montée avec Abu Nazir....
Les scénaristes tiennent clairement à ce qu'on se pose effectivement cette question Là, comme ça, je n'y crois pas...Mais peut-être cet aspect du scénario n'a-t-il même pas encore été réglé ! Tout peut donc arriver et il y a des éléments qui penchent en faveur d'une culpabilité possible de Brody

Carrie ne va quand même pas passer 12 épisodes à démontrer l'innocence de Brody. Surtout que tous les méchants (enfin théoriquement) des deux camps sont morts
C'est bien ce qui me fait peur !
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Dim 27 Jan - 21:20

Elmundode a écrit:Ah non, attends, Pounie, tu m'as mal comprise (enfin, je crois) : je disais, et en parlant de Carrie d'ailleurs, qu'elle voyait cette histoire comme une promesse d'un futur possible avec une personne qui la comprendrait
Et Brody ?

Elmundode a écrit:
Carrie ne va quand même pas passer 12 épisodes à démontrer l'innocence de Brody. Surtout que tous les méchants (enfin théoriquement) des deux camps sont morts
C'est bien ce qui me fait peur !
Logiquement, et à cause des précédentes saisons, je pense qu'on peut faire confiance aux scénaristes
(en tout cas, ce sera intéressant de comparer avec la version israélienne )


Suite.
Jessica........... ben oui quand même !
D’abord je reviens sur ton appréciation d’hier sur Pidgin (que j'ai réinstallé scratch ) quand tu as dit (en substance ) que cette pauvre Morena Baccarin était certes bien fichue, mais d’une beauté conventionnelle... comparée par exemple à Lorena ! Mais ce sont quand même deux Latinas carissima (Mexicaine/ Brésilienne)... et surtout je me suis souvenue de l’aspect de Lorena au début de la série quand elle n’est encore qu’une mère de famille coincée entre son mari et ses gosses, parlant cuisine et tricot (ou quelque chose d’équivalent )... Pareil !
C’est vrai que la beauté elle même, qui parait pourtant fondée sur des critères précis, évolue en fait en fonction des situations et des expressions (enfin des rôles que l’on fait jouer aux actrices quoi), sans parler des accessoires (style coiffure, maquillage ou vêtements).

Breeeeeeef Jessica....
J’ai apprécié que tu nuances ton avis sur ce personnage qui n’a quand même pas de bol ! Et là je reviens à ta comparaison avec "Rome". C’est vrai qu’après une fidélité sans faille pendant de longues années, elles songent enfin à refaire leur vie... au moment même où le mari se repointe ! Et dans un état ! .... pas du tout facile à gérer. Dans les deux cas, je pense qu’elles aiment vraiment leur mari. Evidemment dans celui de Jessica, le personnage est plus creusé parce qu’il se heurte à une situation extrême. Elle n’est pas sotte Jessica et elle essaye, en vain, de faire renaître le passé... jusqu’au moment où les mensonges de Brody, son indifférence, sa dureté (psychologique) deviennent insupportables. Elle a bien quelques côtés un peu contestables (par exemple sa fascination pour le pouvoir, son conformisme moral et religieux), mais globalement elle essaye honnêtement et courageusement de faire au mieux...

Au fait qu'est-ce que c'est cette histoire de "graces" avant le repas ? C'est Mike qui a introduit ça ? Ou bien elle qui a sombré dans la piété ?
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Dim 27 Jan - 22:19

Et Brody ?
Brody est plus ambigu Il est dans la réaction, l'instinct. Déjà, il ne réfléchit à sa relation avec Carrie et donc son avenir potentiel...que dans le dernier épisode de la saison 2 ! Ce n'est pas étonnant : d'une part, il a un projet d'attentat terroriste sur le feu pendant une bonne saison lequel aboutit logiquement sur son suicide, donc pas une perspective qui pousse à cogiter sur le futur, et d'autre part il est marié et veut reformer une vraie famille avec les siens jusqu'à l'avant-dernier épisode quasiment, même s'il prend progressivement conscience de l'impossibilité de ce souhait...Son attirance pour Carrie est de toute manière conditionnée par deux aspects : le premier, c'est qu'elle le "chasse" (il est immédiatement intrigué par elle, dès la scène où il la rencontre lors de son premier interrogatoire par la CIA, parce que ses questions inquisitrices laissent clairement entendre qu'elle le soupçonne...il sait donc qu'il doit se méfier d'elle et en même temps est titillé par son insistance), le deuxième, c'est qu'elle a elle aussi vécu une expérience de guerre qui l'a changée et le comprend mieux que personne, en particulier mieux que sa femme avec qui le parallèle doit être inévitable.

La brave Jessica...Alors, sur la question du physique, autant je suis d'accord sur le fait que les agissements, les expressions, le style en général peuvent clairement influer sur la perception que l'on a du charme d'une personne, autant Lorena...non, elle, c'est vraiment une beauté naturelle, si je puis dire Je veux dire que, objectivement, elle a des traits d'une grande finesse (ceux de l'interprète de Jessica sont plus grossiers (comme les miens, je te rassure )), une grpace innée, elle est racée, quoi...d'ailleurs, effectivement, on dirait un peu une jument de course !

La preuve, même habillée avec un horrible haut satiné-mémère jaune canari, elle reste belle :


...Bon sang, mais c'est avec elle que la valise de ma grand-mère a été échangée à l’aéroport !

Sur ce, je suis plutôt d'accord avec ton analyse du personnage de Jessica. Également avec le côté conformisme social et religieux, qui rejoint totalement le catalogue "mère de famille de la banlieue américaine" dont elle reste, malgré tout, une représentante fidèle...Cela dit, pour ce qui est du rejet de la religion de son mari, conformisme religieux, pour une part c'est certain, mais il y a aussi le fait qu'elle associe fatalement l'Islam à ceux qui ont retenu son mari en captivité pendant 8 ans, l'ont torturé et tellement déglingué qu'elle ne ne sait plus comment agir avec lui...Je veux dire, je n'attendais rien que cette réaction venant d'elle à la conversion de Brody (et lui aussi, manifestement) et celle de Dana est bien plus fine, mais bon...quand tu te dis que beaucoup de gens aux Etats-Unis, surtout dans ce type de milieu où il n'y a pas un musulman dans le champ de vision, assimilent déjà l'Islam au terrorisme sans avoir eu leur mari enlevé par une faction djihadiste, dans son cas, de voir Brody respecter les rites de ceux qui l'ont meurtri, c'est d'autant plus perturbant...Mais enfin, j'ai beau lui trouver des excuses, moi aussi ça m'a agacée, cette histoire


Au fait qu'est-ce que c'est cette histoire de "graces" avant le repas ? C'est Mike qui a introduit ça ? Ou bien elle qui a sombré dans la piété ?
Bizarrement, je doute fort que Mike récite ses grâces avant de dîner quand il est tout seul le soir dans son bel appartement de centre-ville A mon avis, y'a plutôt le football américain en fond sonore Non, c'est sans doute Jessica...Ce n'est pas surprenant, beaucoup de gens renforcent leurs pratiques religieuses (voire en adoptent) quand ils vivent dans une attente, un espoir angoissant, causés par des circonstances dramatiques...
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Lun 28 Jan - 8:48

Elmundode a écrit:
Et Brody ?
Brody est plus ambigu ...Son attirance pour Carrie est de toute manière conditionnée par deux aspects : le premier, c'est qu'elle le "chasse" (il est immédiatement intrigué par elle, dès la scène où il la rencontre lors de son premier interrogatoire par la CIA, parce que ses questions inquisitrices laissent clairement entendre qu'elle le soupçonne...il sait donc qu'il doit se méfier d'elle et en même temps est titillé par son insistance), le deuxième, c'est qu'elle a elle aussi vécu une expérience de guerre qui l'a changée et le comprend mieux que personne, en particulier mieux que sa femme avec qui le parallèle doit être inévitable.
Très bonne analyse
Pour le premier aspect, il y a aussi une sorte de jeu stimulant "du chat et de la souris". Jeu dangereux d'ailleurs pour lui parce qu'il sait qu'elle l'a démasqué. Comment dès lors la convaincre de l'inverse ? Et le jeu est addictif, on le sait bien !
Il doit être attiré aussi par cette hyperémotivité, cette spontanéité, ce parler vrai (avec un objectif non caché de l'acculer à l'aveu), qui est l'opposé même de son propre comportement.... On ne sait pas grand chose du Brody d'avant la guerre, mais ce n'était déjà sûrement pas le mec à se dévoiler complètement. La captivité n'a évidemment rien arrangé.

Et la religion (l'islam) est pour lui une échappée purement individuelle (c'est bien montré je trouve lors de la première prière dans le garage avec cette porte légèrement ouverte qui laisse passer un peu de cette lumière salvatrice et qui renvoie à la scène de "révélation" pendant la captivité).
Alors évidemment c'est étrange de le voir adopter la religion de ses bourreaux, alors qu'il pourrait se refugier dans la sienne (mais était-il croyant avant ? tout laisse à penser que non). La religion lui procure le moyen de ne pas sombrer (avant il se raccrochait à la devise des marines récitée comme une litanie), c'est une clé de survie. Mais, paradoxalement, elle lui permet ("on" lui permet) de sortir de sa solitude (les obsédants "allo, allo" qu'il pousse dans son cul de basse fosse sont vraiment pathétiques) en retournant parmi (et non avec) les autres.
Car ce n'est pas l'islam qui pousse Brody dans les bras du terrorisme ! Au fond la série échappe à toute idéologie, tout au moins dans ce qu'elle montre des "convertis" : que ce soit pour Brody ou pour Aileen, les motivations sont presque exclusivement individuelles. En même temps, par petites séquences en ce qui concerne Brody, on comprend les mécanismes d'un diabolique "lavage de cerveau". Ce qui explique la fameuse vidéo qui justifie l'attentat que finalement il ne commet pas : les raisons qu'il donne à son geste seraient à étudier dans le détail...

Spoiler:
le problème c'est que je ne m'en souviens plus dans le détail justement
Mais, dans mon souvenir, il se réclame justement des valeurs de l'Amérique...

Elmundode a écrit:Lorena...non, elle, c'est vraiment une beauté naturelle, si je puis dire Je veux dire que, objectivement, elle a des traits d'une grande finesse (ceux de l'interprète de Jessica sont plus grossiers (comme les miens, je te rassure ))
Je ne polémiquerai pas davantage sur ce sujet carissima D'après ce que je voie et d'après ce que tu me dis, je suis preneuse... pour les trois !
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Lun 28 Jan - 10:24

Et la religion (l'islam) est pour lui une échappée purement individuelle (c'est bien montré je trouve lors de la première prière dans le garage avec cette porte légèrement ouverte qui laisse passer un peu de cette lumière salvatrice et qui renvoie à la scène de "révélation" pendant la captivité).
Alors évidemment c'est étrange de le voir adopter la religion de ses bourreaux, alors qu'il pourrait se refugier dans la sienne (mais était-il croyant avant ? tout laisse à penser que non). La religion lui procure le moyen de ne pas sombrer (avant il se raccrochait à la devise des marines récitée comme une litanie), c'est une clé de survie.
Car ce n'est pas l'islam qui pousse Brody dans les bras du terrorisme !
C'est dingue : je suis d'accord avec tout ça ! C'est très bien fait, d'ailleurs, je trouve, la manière dont les pratiques musulmanes de Brody sont finalement détachées de sa mission pour Nazir. C'est deux choses clairement distinctes, renvoyant à deux réalités différentes. Comme toi, je pense qu'avant son départ pour l'Irak, Brody devait avoir la religiosité de l'Américain moyen, c'est-à-dire croire vaguement en Dieu, aller à la messe de temps en temps (sur demande de sa femme, sans doute ) et considérer que le Très Haut bénit forcément l'Amérique

Dans la vidéo-confession censée être diffusée après l'attentat (mais ce sera bien le cas, finalement ), il affirme effectivement être un marine et aimer son pays et ses valeurs...avant de préciser qu'au nom de ces mêmes valeurs, il condamne Walden pour le bombardement de l'école.
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Lun 28 Jan - 10:36

Elmundode a écrit:C'est dingue : je suis d'accord avec tout ça !
Nous sommes mal barrées carissima

J'ai vraiment un regret, c'est que nous n'ayions pas pu découvrir ensemble cette série et donc la commenter "en temps réel". Mais heureusement les Israéliens nous sauveront peut être la mise ... à condition que tu sois là à ce moment là évidemment !

Spoiler:
je compte d'ailleurs revoir -très attentivement- la série avant la diffusion de celle-ci... en mars donc tu m'as dit...

Elmundode a écrit:Dans la vidéo-confession censée être diffusée après l'attentat (mais ce sera bien le cas, finalement ), il affirme effectivement être un marine et aimer son pays et ses valeurs...avant de préciser qu'au nom de ces mêmes valeurs, il condamne Walden pour le bombardement de l'école.
C'est bien ce qui me semblait...

avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Lun 28 Jan - 11:03

Nous nous rattraperons lors de la saison 3, chère Pounie Et pour la version israélienne, je devrais être là, oui...Pourquoi non ?
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Lun 28 Jan - 11:08

Elmundode a écrit: je devrais être là, oui...Pourquoi non ?
Je pensais que tu serais peut être en vacances ou en "séjour linguistique"
De toute façon il y a sûrement plus de deux épisodes !
(je n'ai absolument rien lu sur cette série et je ne connais même pas son nom scratch )

Je suis à la bourrrrrrrrrrrrrrre !
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Mar 29 Jan - 12:28

Je suis assez inquiète carissima... Suspect
Je viens d'aller faire un tour sur le forum de "The Good Wife" puisque les intervenantes de celui de Homeland disent en venir (d'ailleurs c'est la même administratrice... ). Et bien sûr je me suis ruée sur le sujet consacré à Kalinda. Or, les 15 dernières pages de ce sujet sont exclusivement consacrées à ses tenues dans la série (et à celles de l'actrice à l'extérieur).... Remarque, il n'y a pas grand chose à lire !

Comme je vois les mêmes pseudos sur Homeland, j'ai quelques frissons qui me parcourent l'échine
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Mar 29 Jan - 13:00

Il faut dire que si j'étais inscrite sur un forum consacré à "The good wife", ses tenues seraient aussi la première chose dont je parlerais ! Je n'ai vu que quelques épisodes de la série, remarque...mais ça a suffit pour que je m'étonne quelque peu que personne ne s'offusque de voir une fille travaillant dans un grand cabinet d'avocat attifée comme une prostituée d'aire d'autoroute, mais breeeeef Je reconnais que le personnage est intriguant pour le peu que j'ai vu...mais pas vachement crédible quand même.

Je vais aller faire un tour approfondi sur le forum de Homeland avant de me décider, tout de même...Ce qui m'inquiète, moi, c'est plutôt le fait qu'à un moment Carrie soit qualifiée de "nymphomane"...allons bon !
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Mar 29 Jan - 13:34

Elmundode a écrit:Il faut dire que si j'étais inscrite sur un forum consacré à "The good wife", ses tenues seraient aussi la première chose dont je parlerais !
C'est vrai !
Mais y consacrer 15 pages (et encore je ne suis pas allée plus loin) de photos Et s'intéresser de surcroît aux robes de gala (hideuses) de cette chère "Archie".... franchement

Spoiler:
Au moins toi tu poses une question intéressante, tu vois...
mais ça a suffit pour que je m'étonne quelque peu que personne ne s'offusque de voir une fille travaillant dans un grand cabinet d'avocat attifée comme une prostituée d'aire d'autoroute, mais breeeeef
Je ne dirais pas aire d'autoroute d'ailleurs, mais breeeeef

D'autant que Kalinda est à peu près le seul personnage vaguement original de cette histoire qui traîne en longueur. Tiens, c'est comme pour SoA, même si le contexte n'est pas le même ! Disons que ça n'en finit plus de finir et qu'il n'y a plus aucun nouveau ressort dans ces deux séries

Elmundode a écrit:Ce qui m'inquiète, moi, c'est plutôt le fait qu'à un moment Carrie soit qualifiée de "nymphomane"...allons bon !
Je suis tombée sur ça aussi
Je me demande bien sur quoi repose ce scoop ! scratch
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Mar 29 Jan - 13:56

D'autant que Kalinda est à peu près le seul personnage vaguement original de cette histoire qui traîne en longueur.
C'est amusant, c'est la conclusion à laquelle je suis venue après seulement trois épisodes, pas pris dans l'ordre ! Et encore, je ne sais pas si le personnage se nuance un peu, mais de ce qu'en j'en ai vu, les scénaristes y étaient allés à la louche avec les éléments constitutifs du prototype "personnage trouble" : origines orientales (mais bien américaine au fond, ne vous alarmez pas, mère-grand ! ), cynisme d'apparat (car en fait, c'est une idéaliste ratée, comme tous les cyniques), bisexualité (mais juste sur la touche, les femmes, hein, parce que son histoire principale reste avec le jeune péteux de service), tenues voulues pour faire femme fatale (mais qui font vraiment pu... ), bon enfin bref...Tu t'es détachée de la série, donc ?

Je me demande bien sur quoi repose ce scoop ! scratch
D'après ce que j'ai compris, du fait que Carrie soit habituée à aller lever des inconnus dans des bars...ce qui est assez ironique sachant que l'un des rares aspects comiques de Homeland repose justement sur le fait qu'à chaque fois qu'elle essaie, son boulot l'en empêche ! Sauf avec Brody, naturellement, qui n'est pas exactement un inconnu...Par ailleurs, même sans ça...mais quel rapport avec la nymphomanie, bon Dieu ??
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Mar 29 Jan - 14:10

Elmundode a écrit: Et encore, je ne sais pas si le personnage se nuance un peu, mais de ce qu'en j'en ai vu, les scénaristes y étaient allés à la louche avec les éléments constitutifs du prototype "personnage trouble" : origines orientales (mais bien américaine au fond, ne vous alarmez pas, mère-grand ! ), cynisme d'apparat (car en fait, c'est une idéaliste ratée, comme tous les cyniques), bisexualité (mais juste sur la touche, les femmes, hein, parce que son histoire principale reste avec le jeune péteux de service), tenues voulues pour faire femme fatale (mais qui font vraiment pu... ), bon enfin bref...
C'est bien vu !
Le personnage ne se nuance pas du tout... Simplement "son histoire principale avec le jeune péteux" n'en est pas vraiment une D'autres suivent (des deux côtés)... Des aventures qui ne semblent avoir qu'un seul but : faire bien son boulot
....et on ne se donne pas du tout la peine de creuser un personnage qui aurait pu être intéressant à décrypter. Bref un ratage !
TGW -SoA même combat et même sentence : au trou !

Elmundode a écrit:Carrie soit habituée à aller lever des inconnus dans des bars...
Elle lève des inconnus dans des bars ? affraid
Quand ça ???? Je ne me souviens en ce qui la concerne que des scènes dans son appartement, chez sa soeur, au siège de la CIA, sur le terrain au Proche Orient et celles avec Brody naturellement !
Il faut vraiment que je revisionne les deux saisons !
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Mar 29 Jan - 15:54

Elle lève des inconnus dans des bars ? affraid
Elle essaie, plus précisément ! A 2-3 reprises dans la série, on la voit se pomponner, s'habiller sexy, et surtout mettre une alliance, le rituel complet dénotant une certaine habitude, pour sortir dans un bar et se trouver un mec...Mais la première fois, elle est interrompue dans son beau projet au moment-même où elle quittait le bar avec sa proie du soir par les nouvelles télévisées qui la font se ruer à la CIA (d'ailleurs, je me demande si elles ne concernant pas Brody, c'est au tout début de la série, peut-être même dans le pilote...), et la deuxième, elle choisit finalement de rester chez elle vu qu'elle est complètement à l'ouest..et de se suicider ! Mais là encore, elle fait volte-face après coup...Je ne rappelle plus si elle a une autre occasion de foirer ses plans-coucheries, il me semble bien que oui


Dernière édition par Elmundode le Mar 29 Jan - 17:56, édité 1 fois
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Mar 29 Jan - 17:54


Tout ça m'a totalement échappé !
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Jeu 7 Fév - 18:17


C'est 2 contre 2 maintenant....
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Jeu 7 Fév - 18:20

Tu veux que je te dise quelque chose de très très drôle, Pounie...?

Spoiler:
...Je n'ai jamais vu le moindre film avec Daniel Craig ! Ah que je ris, que je ris !

avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Jeu 7 Fév - 18:54

Elmundode a écrit:Tu veux que je te dise quelque chose de très très drôle, Pounie...?

...Je n'ai jamais vu le moindre film avec Daniel Craig ! Ah que je ris, que je ris !

Ça ne m'étonne qu'à moitié tu sais !
Cependant, je te trouve très injuste avec Daniel Graig, personnellement je l'ai trouvé excellent lors de la cérémonie d'ouverture des JO
(mais je n'ose pas aller faire cette brillante remarque sur le forum H What a Face )
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Jeu 7 Fév - 19:54


Contre-offensive sur H
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Jeu 7 Fév - 20:39

Boooooof, mon cerbère s'en est déjà occupé !
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Jeu 7 Fév - 20:54

Elmundode a écrit:Boooooof, mon cerbère s'en est déjà occupé !
Elle est loin de répondre à tout... , ignorant (comme chacun(e) de nous) tous les arguments qui pourraient la mettre en difficulté... et prenant au premier degré l'humour rafraîchissant qui évite qu'on se saute à la gorge !


PS : autre exemple : elle efface les citations vides ( ) à la fin de mon message mais ne me dit pas du tout comment je peux moi m'en débarrasser

PS' : c'est une idée ou tu es toujours la chouchoute des administrateurs (déjà Jova et Amelia sur GoT)
Spoiler:
lèche-botte !
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Jeu 7 Fév - 22:56

Booon, je vais aller apporter ma touche au tableau, alors...

Essai :

PS : privilège d'administrateur ! Je suis quasiment certaine qu'il n'y a aucun moyen de le faire soi-même
PPS : tu veux dire que j'attire naturellement les gens qui ont le pouvoir et qui voient en moi une égale ? Oui, ce n'est pas faux !
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Jeu 7 Fév - 22:57

(Y'en a au-dessus !)
Boon bah, j'ai trouvé comment insérer une vidéo ! Il suffit juste de cliquer sur le petit morceau de pellicule en haut et d'entrer l'adresse
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Ven 8 Fév - 9:27

Elmundode a écrit:(Y'en a au-dessus !)
Boon bah, j'ai trouvé comment insérer une vidéo ! Il suffit juste de cliquer sur le petit morceau de pellicule en haut et d'entrer l'adresse

C'est loin d'être aussi simple !
car lorsque je fais ça, voilà le résultat...


avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Ven 8 Fév - 12:12

Comment ça se fait ?? Le vidéo que j'ai postée plus haut, tu la vois bien comme telle, pas sous forme d'url ?


avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Ven 8 Fév - 12:14

(Y'en a au-dessus)

Bon, chez moi, ça marche...Que fais-tu, exactement, comme procédé ? Moi je trouve la vidéo dans youtube, je copie l'adresse dans la barre et je l'insère ensuite dans l'encadré qui apparaît quand je clique sur la pellicule, je suppose que tu fais pareil ? Je ne comprends plus rien, là...
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Ven 8 Fév - 12:23

Elmundode a écrit:(Y'en a au-dessus)

Bon, chez moi, ça marche...Que fais-tu, exactement, comme procédé ? Moi je trouve la vidéo dans youtube, je copie l'adresse dans la barre et je l'insère ensuite dans l'encadré qui apparaît quand je clique sur la pellicule, je suppose que tu fais pareil ? Je ne comprends plus rien, là...
Je fais exactement comme toi
Et parfois ça marche (j'ai intégré avec succès quelques vidéos dans "nouvelles brèves"), mais le plus souvent ça donne le résultat que tu as vu plus haut...
Mais bon, on ne va pas se prendre la tête avec ça... Il n'y a pas mort d'homme
Il vaut mieux que tu t'occupes de Coronation Street !
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Ven 8 Fév - 12:56

Je vais quand même jeter un oeil sur le panneau administration ce soir...Ce qui est quand même curieux, en l'occurrence, c'est que c'est la même vidéo que nous entrons dans l'encadré "pellicule"...

Commentaire de Corronation Street ce soir ! Je pars bientôt en cours et il faut encore que j'aille freiner les ardeurs d'Elisabeth sur mon sujet sur H
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Ven 8 Fév - 14:05

Elmundode a écrit: il faut encore que j'aille freiner les ardeurs d'Elisabeth sur mon sujet sur H

C'est épique !
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Ven 8 Fév - 17:02

Pounie...je crains que...non, j'en suis sûre...Pounie, cette Elisabeth, c'est Bab3th, du forum PBLV ! Je mettrais ma main à couper, même répartie bêtasse, même attitude de groupie boutonneuse, même offuscation ridicule à la moindre contrariété, même consonance dans le pseudo enfin !! Je te jure, j'ai l'impression d'être renvoyée 4 ans en arrière ! Ca fait peur, tout de même...Mais je n'y peux rien...Je dois être très gamine, moi aussi, car j'adore titiller les bécasses
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Ven 8 Fév - 17:07

Elmundode a écrit:.Pounie, cette Elisabeth, c'est Bab3th, du forum PBLV ! Je mettrais ma main à couper, même répartie bêtasse, même attitude de groupie boutonneuse, même offuscation ridicule à la moindre contrariété, même consonance dans le pseudo enfin !!
Non je ne crois pas tu sais
Elle écrit quand même beaucoup mieux (pas de mal faut dire) que Bab3th... Ceci dit tu l'agaces manifestement....
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Ven 8 Fév - 17:12

Y'en a au dessus !

L'objectif du débarquement est réussi : le forum H est réveillé
Ceci dit, même si personnellement je polémique un peu (beaucoup ) pour le plaisir, je trouve honnêtement qu'il y a des arguments valables dans les deux camps (je parle de la série, car le match Craig/ Lewis me passionne moyennement je dois dire )

PS : ne t'énerve pas carissima !
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Elmundode le Ven 8 Fév - 17:28

L'objectif du débarquement est réussi : le forum H est réveillé
C'est exactement ce que j'allais dire ! Le pire étant qu'il fallait juste un détonateur, finalement (nous ) : regarde, Calypso et Elisabeth ne sont d'accord en rien, et toutes deux ont un peu de mal visiblement à prendre les choses au second degré. Dans n'importe quel forum, une telle configuration aurait déjà donné lieu à une guerre des tranchées depuis des lustres ! Mais là, il a fallu attendre que deux nouveaux membres viennent les creuser

Quant à agacer Esliabeth...Ce n'est pas très compliqué : tu n'as qu'à dire que Daniel Craig n'est ni Dieu, ni son fils, et c'est parti pour un tour ! Bref, la bataille semble engagée dans son dernier assaut sur ce sujet...il faut donc migrer vers l'autre ! Surtout que...

Je trouve honnêtement qu'il y a des arguments valables dans les deux camps
...tout à fait d'accord Ton dernier message, en particulier, d'ailleurs, mérite une petite réflexion avant de s'y atteler Même Elisabeth, tiens, n'a pas complètement tort avec ses histoires de détresse normale pour un kamikaze !
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Pounie le Sam 9 Fév - 10:14

Elmundode a écrit:
L'objectif du débarquement est réussi : le forum H est réveillé
C'est exactement ce que j'allais dire ! Le pire étant qu'il fallait juste un détonateur, finalement (nous )
Et le sujet que tu as créé en est à la 8e page (sans images ! )**
Il bat le record de tous les autres sujets.... celui consacré à N. Brody/D. Lewis excepté

Tu vois que finalement Brody attire bien plus l'attention que Carrie

Edition : **non, 9e page !

avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homeland, Homeland

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum