Coronation Street

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Mar 23 Aoû - 20:30



Je crains que tes interprétations ne soient un brin erronées carissima. Je viens de revoir la vidéo attentivement (toutes oreilles largement ouvertes) et je suis formelle : voilà ce qui se passe en vrai….



Dans la première (mini) scène, Billy se livre à son occupation habituelle : la balade. Il se promène donc (avec l’allure caractéristique d’un homme d’église, les deux mains dans les poches de son jean   ) en compagnie de l’une de ses ouailles. La conversation tourne, comme d’habitude, autour du temps qu’il fait : “Ecoute, argumente notre pasteur, tu vois bien que la météo s’est améliorée, il fait super beau aujourd’hui !”. Mais cette incorrigible pessimiste n’est pas convaincue : elle a entendu des prévisions catastrophiques pour le lendemain et, malgré les prières de Billy, préfère aller faire tout de suite sa lessive plutôt que de continuer à perdre son temps avec lui…

Par chance, Billy croise alors Sean et retrouve le sourire : en voilà un autre qui peut le désennuyer !
Malheureusement Sean n’est pas d’humeur car il souhaite entretenir le pasteur d’un projet qui lui tient à coeur. Devant le succès de ses vestes, il a décidé de monter une petite entreprise et demande au pasteur s’il ne pourrait pas glisser un mot en sa faveur lors de son prêche du dimanche. Malgré ses “please” implorants, Billy refuse, surtout qu’il a vu Robb en train de les espionner.

Dans la scène suivante, Sean demande à Robb d’intercéder en sa faveur auprès du pasteur. Il espère avoir ainsi une seconde chance de convaincre… Le fleuriste n’est pas très chaud, mais devant l’insistance de Sean promet d’essayer…

Grosse déception : le pasteur a malgré tout refusé. Néanmoins, il a accordé une compensation à Sean en lui commandant deux chemises que celui-ci lui remet en mains propres d’un air dégoûté : cela ne correspond pas du tout à ses goûts : “tu vas avoir l’air d’un vrai corbeau avec ça” lui dit-il d’un air infiniment triste.

Dans la scène suivante, Billy est effondré dans la sacristie après le prêche du dimanche : malgré sa répétition minutieuse, malgré son rejet du marchand du temple, sa prestation a été un vrai fiasco. Il raconte à Robb, qui tente de le consoler, qu’il a vu les fidèles bailler à s’en décrocher la mâchoire, et même pour plusieurs d’entre eux filer (à l’anglaise bien sûr). Il en arrive, en pleurs, à se demander s’il est vraiment apte à remplir cette mission divine.

Enfin, au pub (inutile d’insister hein…), il rencontre à nouveau Sean qui remarque immédiatement sa tête d’enterrement. Après avoir expliqué son désarroi, Billy est consolé cette fois par le couturier-in. Celui-ci donne son point de vue gentiment : un pasteur aujourd’hui doit être proche des fidèles, moderne, attractif ! Cela passe notamment par son look. Il promet donc de l’aider tout en lui serrant amicalement la main. Billy, rassuré, le remercie chaleureusement...


Voilà !  
Voyons ta version maintenant....


Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Mar 23 Aoû - 22:27

Me voilà

Voyons ta version maintenant....

Non mais j'ai presque peur de passer derrière Et tu sais, que si je coupe le son et regarde juste les images, ta version se tient ? J'ai fait le test !  

Mais avant de me sentir investie d'une mission de rétablissement de la vérité en provenance directe de Dieu le Père...je dois dire que je suis un peu déçue, Pounie...quoi, aucun commentaire sur le top léopard de Sean ??? J'avais tellement de mal à me concentrer sur autre chose passées les premières scènes, qu'il a fallu que je me repasse la vidéo pour me souvenir de ce qu'il se passait à la fin

Bref, atchoum atchoum atchoum (oui j'aime m'éclaircir la voix avant de discourir), un peu de sérieux, mes frères.  Nous parlons tout de même d'un homme d'Eglise, le lien terrestre entre le Seigneur et ses humbles brebis égarées...certes, il est anglican, mais personne n'est parfait.

Dans la première scène, notre cher vicaire, donc, tente de convaincre Sarah qu'elle ne devrait pas aller à l'enterrement du mort du jour (un dénommé Callum), parce qu'elle ne lui doit rien (précisons qu'elle a accouché de son enfant il n'y a pas longtemps - l'enfant du mort, pas du vicaire - quoique avec tout le temps qu'ils passent en confession ensemble ). Comme à l'accoutumé dès qu'il adresse la parole à un autre personnage que Sean, il se fait envoyer aux pelotes (pardon, à la lessive ).

Arrive justement Sean, encore à peu près sobrement vêtu. C'est un signe : il est en mission reconquête du curé et s'est affublé des vêtements qu'on lui avait achetés pour sa confirmation (la petite robe de l'époque faisant un très seyant t-shirt aujourd'hui après quelques coups d'aiguille). Mais c'est oublier que certes en communication privilégiée avec le Très-Haut, l'homme d'église n'en reste pas moins un homme tout court. Or, rien de plus humain quand on vient de se faire envoyer sur les roses que d'y envoyer quelqu'un à notre tour
Les mains toujours dans les poches de son jean (si tu trouves que ça ne fait pas prêtre, dis-toi que tu ne l'as pas encore vu torse-nu, biceps et abdos saillants, et tatouage tout ce qu'il y a de plus profane sur une partie de l'épaule   ), le saint homme se montre infaillible : non il ne peut prendre de pinte aujourd'hui, ni demain, "quand alors ?" "je ne sais pas", et Sean de repartir, dépité, convaincu que ses excentricités ont fait fuir l'amour de sa vie (d'en ce moment ). Entre temps, Robb Todd sort de la supérette en tablier (?) pour espionner un coup. Et j'ai revu la scène plusieurs fois pour être sûre, mais en fait, non, Billy ne semble pas le voir (bizarre, ce cadrage...).

Bref, à court d'idée, Sean se rue chez Robb Todd, de retour à la boutique de fleurs qui, sans même le regarder, lui récite sa formule d'accueil habituelle : "sorry, we've just closed"  (franchement, il faudrait que je fasse une compilation avec toutes les scènes où il la sort et ce, quelle que que soit l'heure de la journée ). Et là, Pounie, je suis fière de toi : je n'ai quasiment rien à corriger ajouter par rapport à ce que tu as dit, puisque Sean demande effectivement à un Todd réticent d'interférer en sa faveur auprès du vicaire ! Bon, peu importe les raisons, hein ?

Mais entre temps, Sean désespère et se persuade secrètement que rien ne lui ramènera son berger au bercail.
...Il peut donc recommencer à s'habiller normalement et nous propose un élégant tricot noir à manche imprimé léopard, complété par une poche ventrale découpée dans le même tissu, sans aucun doute une pièce unique en provenance directe de la collection automne-hiver d'un grand couturier italien. Celui-ci ayant déboursé une fortune pour que son nom n'apparaisse pas au générique après avoir vu le vêtement final porté, nous le tairons-donc. Toujours est-il que c'est pas tout ça, notre dévoué vicaire a un violeur à enterrer ! Or, il a malheureusement laissé tous les objets nécessaires aux enterrements dans la chambre de Sean (avec qui il n'a pourtant jamais vécu ), et après une discussion sémantique de haut niveau  sur la question de savoir si on mange ou boit une soupe, il se propose d'aller les chercher lui-même, laissant ses deux comparses tout seuls, ce qu'ils redoutaient probablement encore plus que l'enterrement et le top léopard combinés  Todd tente de briser la glace en lançant un sujet léger (alors, cet enterrement ? ), mais Billy l'envoie balader. Et toc !
Sur ce, Sean redescend avec deux chemises parfaitement communes et ce qui doit être je suppose le Nouveau Testament (probablement corné à la première page de l'Apocalypse de Jean   ). Bien, bien, ça valait le déplacement !   (A noter tout de même le beau geste de perdition de Sean lorsque son aimé lui échappe, à la toute fin de la scène : quelle symbolique dans ce jeu foudroyant d'authenticité !).

La scène suivante nous indique surtout que celui/celle qui a découpé ces vidéos a une drôle de conception de la sélection des scènes importantes, vu qu'elle/il a sucré celle où on voit le vicaire partir en courant et en pleurs  de l'enterrement   Todd débarque alors pour le consoler (2ème bonne interprétation, on progresse, Pounie, on progresse !   ) et pour lui rappeler, l'air de rien, au passage, que c'est un peu lui le prêtre et que tout le monde l'attend, là   En bon manipulateur qu'il est, Todd lui donne alors quelques techniques de respiration et surtout le prend par la flatterie ("tu es la personne la plus forte que je connaisse, je le pense vraiment"...à noter aussi que Todd n'a pas beaucoup d'amis, ceci expliquant sans doute cela   ). Revigoré, Billy se relève et dans une autre scène coupée au montage, achève enfin son mort (devant une assistance blasée).

Il s'en va ensuite noyer son chagrin au pub (à noter que le village où se déroule l'action de Corrie est le seul bourg d'Angleterre où il n'y a en tout et pour tout qu'un seul et unique  pub, ce qui facilite bien des scénarios   ). Sean (qui y travaille justement en plus de ses activités de tricot) l'aperçoit et inspiré par Todd, qui l'a probablement rencardé entre deux, décide de changer de tactique : profiter de la faiblesse d'autrui !   Et ça marche ! Au bord du suicide, notre pauvre homme de Dieu accepte enfin ce prendre ce verre et dans une scène aussi sensuelle que symbolique, enserre fermement sa main moite, sous le regard contrarié de Todd qui comme tous les enfants/chiens gâtés, ne dédaigne ses jouets/sa pâtée que tant qu'un autre ne les convoite pas  

Pour la prochaine vidéo, on devrait retrouver Sophie normalement  

Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Mer 24 Aoû - 7:18

Elmundode a écrit:
Mais avant de me sentir investie d'une mission de rétablissement de la vérité en provenance directe de Dieu le Père...
Tu as d'autant plus de mérite de faire un commentaire très drôle en te limitant à la vérité...    
... alors que je ne suis pas tenue à la même rigueur !  

Elmundode a écrit: je dois dire que je suis un peu déçue, Pounie...quoi, aucun commentaire sur le top léopard de Sean ???
C'est vrai... mais tout mon scénario était implicitement bâti dessus  

Elmundode a écrit:
la petite robe de l'époque faisant un très seyant t-shirt aujourd'hui après quelques coups d'aiguille
Tu vois !    

Elmundode a écrit:
Et là, Pounie, je suis fière de toi : je n'ai quasiment rien à corriger ajouter par rapport à ce que tu as dit, puisque Sean demande effectivement à un Todd réticent d'interférer en sa faveur auprès du vicaire ! Bon, peu importe les raisons, hein ?
   

Elmundode a écrit:Mais entre temps, Sean désespère et se persuade secrètement que rien ne lui ramènera son berger au bercail.
...Il peut donc recommencer à s'habiller normalement et nous propose un élégant tricot noir à manche imprimé léopard, complété par une poche ventrale découpée dans le même tissu, sans aucun doute une pièce unique en provenance directe de la collection automne-hiver d'un grand couturier italien. Celui-ci ayant déboursé une fortune pour que son nom n'apparaisse pas au générique après avoir vu le vêtement final porté, nous le tairons-donc.
 
Non, en fait, c'est bien une création originale de Sean. J'en mettrai ma main à couper...

Elmundode a écrit:
A noter tout de même le beau geste de perdition de Sean lorsque son aimé lui échappe, à la toute fin de la scène : quelle symbolique dans ce jeu foudroyant d'authenticité !
Tu trouves aussi hein ! Sean excelle en la matière mais Billy ne vient pas loin derrière. Dans les deux cas, un jeu tout en intensité et en sobriété  

Elmundode a écrit: Revigoré, Billy se relève et dans une autre scène coupée au montage, achève enfin son mort (devant une assistance blasée).
Ah, je ne m'étais donc pas trompée là non plus !  


Elmundode a écrit:Pour la prochaine vidéo, on devrait retrouver Sophie normalement  
Tu peux envoyer !


Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Mer 24 Aoû - 10:01

Tu as d'autant plus de mérite de faire un commentaire très drôle en te limitant à la vérité...
C'est que Corrie est très drôle au premier degré aussi

Après consultation de la chaîne qui poste les vidéos de Sophie, il s'avère que la nouvelle vidéo n'a pas encore été publiée...Il/Elle attend peut-être qu'il y ait plus de scènes (car en fait, les derniers épisodes se concentrent sur la folledingue et Sophie a un rôle en plus en plus périphérique dans cette intrigue...bizarre, c'est pourtant, de loin, le personnage le plus populaire de tous ceux impliqués dans cette histoire scratch ).

avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Mer 24 Aoû - 19:23

Elmundode a écrit:
Après consultation de la chaîne qui poste les vidéos de Sophie, il s'avère que la nouvelle vidéo n'a pas encore été publiée...
C'est peut être une mise en bouche !
On peut peut être continuer avec Sean en attendant (?)

Comment ça va carissima ?

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Mer 24 Aoû - 19:49

Comment ça va carissima ?
Hormis le fait que je cuise même à l'intérieur de la maison, maintenant ? Tout va trèèèèès bien ! Et toi ? Tu es retournée à la mer ?

On peut peut être continuer avec Sean en attendant (?)

Il faut que je sélectionne la prochaine vidéo où il apparaît de façon significative par contre, je ferai ça après le dîner
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Mer 24 Aoû - 20:45

Elmundode a écrit:
 Tout va trèèèèès bien ! Et toi ? Tu es retournée à la mer ?
Non, car figure-toi qu'aujourd'hui, il n'a pas fait si chaud que ça ! Enfin en tout cas par rapport à hier. Mais ça recommence demain il parait. En tout cas j'ai bien apprécié cette petite pause aérée (et je n'étais pas la seule ! )

Comment se fait-il que tu aies chaud chez toi ? Ce n'est pas une vieille maison avec des murs bien épais ?

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Mer 24 Aoû - 22:22

Comment se fait-il que tu aies chaud chez toi ? Ce n'est pas une vieille maison avec des murs bien épais ?
C'est que, bien qu'ayant vu ma grand-mère le faire un nombre incalculable de fois, je n'ai pas le réflexe sudiste de tirer les volets la journée, moi...Quand il fait chaud, j'ouvre en grand ! Du coup, la chaleur finit quand même par pénétrer et je rôtisse...

Bon, nouvelle vidéo   Elle a l'avantage d'introduire brièvement Eileen, qui est l'un des personnages les plus drôles de Corrie (mais on ne la voit malheureusement pas beaucoup dans cette vidéo, elle intervient plutôt ensuite).

Comme d'habitude, quelques éléments de compréhension qui seront, comme d'habitude, parfaitement inutiles    : Sean a un fils (conçu par insémination artificielle évidemment   ), qui vit à Londres et que Billy n'a jamais rencontré. Du coup, il a planifié un séjour là-bas pour faire les présentations. Ah et dans l'épisode précédent (où on ne voyait pas Sean), Billy a oublié son portable dans la boutique de Todd, ce qui joue un rôle crucial dans l'intrigue de cet épisode  

avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Mer 24 Aoû - 22:41

Elmundode a écrit:
Comme d'habitude, quelques éléments de compréhension qui seront, comme d'habitude, parfaitement inutiles    
Mais non, mais non !
Je suis quand même la vraie histoire tu sais (de loin il est vrai... )

Je m'en occupe demain car j'ai quelques recherches à faire encore ce soir pour mon RV de demain...


avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Mer 24 Aoû - 23:23

C'est indiscret de te demander de quel RV il s'agit ?
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Jeu 25 Aoû - 8:00

Elmundode a écrit:C'est indiscret de te demander de quel RV il s'agit ?
Le directeur de Emeraude Habitation (l'office d'HLM du Pays de Saint Malo)....

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Jeu 25 Aoû - 18:29


Suite des aventures de Sean…


Alors, dans cette vidéo, on voit comment Sean lance son entreprise de fringues vintage et connaît quelques déceptions côté élargissement de ses activités.

Tout d’abord, deux clients sortent de la showroom en empruntant une entrée joliment décorée avec de grandes fleurs stylisées dans tous les tons de gris (sans doute pour créer un choc esthétique lorsqu’ils découvrent la collection luxuriante et colorée de Sean).
La femme (appelons-la Eileen) est tellement subjuguée par ce qu’elle vient de voir qu’elle manque de se cogner contre le futur ex-pasteur (voir plus loin) qui, de son côté, entre en trombe.

Billy est radieux et rejoint Sean dans la cuisine (il prend un petit en-cas entre deux clients). Les deux amis se saluent chaleureusement. Sean porte un ravissant t-shirt prune parsemée de petites fleurs roses et mauves du plus bel effet.
Il demande à Billy pourquoi il est (inhabituellement) de si bonne humeur. Notre homme de Dieu raconte alors qu’il se sent beaucoup mieux dans ses baskets depuis qu’il a adopté des tenues plus décontractées (plus de col clergyman notamment) et remercie Sean de l’avoir décoincé. Il est mieux, mieux, beaucoup mieux, merci, et a décidé de se mettre vraiment en accord avec son époque. Sean est lui aussi ravi de cette mutation …. tandis que Robb continue de longer les murs toujours à l’affût de ce qui peut se passer dans le coin. Le pasteur, un peu gêné par la présence indélicate du fleuriste (on comprendra mieux pourquoi tout à l’heure), confie à Sean qu’il réfléchit beaucoup à son avenir et qu’ils en discuteront plus tard ensemble.

Dans la scène suivante, Robb découvre sur le comptoir de sa boutique le nouveau Samsung Galaxy S6 Edge du pasteur ! C’est louche… Suspect Cela semble prouver la présence de l’homme de Dieu un peu plus tôt au même endroit. En tout cas l’écran d’accueil identifie immédiatement son propriétaire !
Voyant passer Sean, Robb le hèle pour lui remettre ledit téléphone. C’est louche ça aussi… Suspect
Je passe sur le détail de l’échange (que j’ai encore moins compris que d’habitude) mais je note la présence d’un panneau “open” en arrière plan qui prouve que tu es mauvaise langue en affirmant que Robb n’en fiche jamais une rame. Bref. Voilà Sean parti avec le téléphone. Mais, en route, il prend un message pour son propriétaire qui l’éclaire sur l’avenir de celui-ci.

Et au pub ( ) on a le fin mot de l’histoire… Sean (qui porte cette fois une chemise, dont on ignore la couleur de base mais qui est elle aussi parsemée de fleurs multicolores) apprend de Robb la grande nouvelle : le vicaire a décidé de changer de job mais, contrairement aux espoirs de Sean, pas pour se lancer dans la confection ! Il va plutôt aider Robb chez la foldingue. C’est vrai que l’autre croule sous le travail !
Suit alors une mise au point assez rude entre le fleuriste n°1 et l’ex-vicaire : ils ne sont pas d’accord sur la part de chacun pour les bénéfices ! Ça chauffe déjà du côté des nouveaux associés…
Arrive enfin une nouvelle fille dont on se demande ce qu’elle fiche là...


En fait, je me demande si j’ai bien tout compris... scratch


avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Jeu 25 Aoû - 21:49

En fait, je me demande si j’ai bien tout compris...
Moi pas

Alors, alors, qu'avons-nous aujourd'hui...

Dans la première scène, Eileen, la mère hystérique de Todd et la logeuse de Sean, s'adonne à son activité favorite auprès de son cher et tendre, Michael Corleone Pat Phelan : se plaindre de ses fils.  Pour une fois, cependant, c'est l'abruti ce cher Jason qui est l'objet de ses profonds soupirs. Pourquoi ? Je n'en sais pas plus que toi, je ne me souviens plus de cet épisode
Sur ce, voilà que débarque le vicaire. Et Pounie, nous ne sommes pas les seules éberluées par cette soudaine révolution vestimentaire chez le saint homme : regarde ce mouvement de sursaut qu'a Eileen en ouvrant la porte !

De son côté, Sean rayonne ! (Sean/Sun ah ah...bref ) : son aimé l'a enfin accepté tel qu'il est, et il peut donc se permettre de se balader en haut à fleur manches longues sur un autre haut blanc à manches encore plus longues ce qui fait donc qu'elles dépassent, et ce en toute impunité (pour l'heure). Sans doute un hommage à Todd, dont l'influence à été déterminante dans sa réconciliation avec son sémillant dignitaire, qu'il accueille d'ailleurs en...le serrant dans ses bras. Un nouveau geste à l'indéniable portée symbolique, sans doute ! Comme si un tue-l'amour ne suffisait pas, voilà Sean intarissable sur son adorable fiston (enfin, je suppose, je ne l'ai jamais vu) et l'humble prêtre de lui renvoyer une expression radieuse, qui en dit long sur son irrépressible envie de le rencontrer bientôt

Sur ce, Todd arrive en rasant effectivement les murs (une des conséquences de la puissance radio-active dégagée par la tension sexuelle qui règne entre nos deux tourtereaux, à moins que ce ne soient les ondes émises par le t-shirt de Sean...), juste au moment où LE thème central de l'épisode surgit, celui autour duquel vont graviter toutes les forces en présence : le portable de Billy. Sean s'étonne en effet que son beau berger des îles (britanniques) ne l'ait pas appelé depuis la veille, et tout habitué des soaps sait que voici là le genre de réplique qui débouche invariablement sur le déclenchement d'une alerte enlèvement, et ça ne rate pas : le saint objet a disparu.Très soucieux de l'entretien des reliques, Sean demande alors à son révéré révérend de retracer ses aller et venues de la veille et cette technique éprouvée porte une nouvelle fois ses fruits puisque voilà qu'il se souvient qu'au milieu de la tournée de ses ouailles, il est allé faire un petit tour par la boutique de Todd : à  sa décharge, elle au beau milieu de la seule et unique rue de ce bled. Mais Sean ne doit pas savoir : la semaine d'avant, il les avait en effet accusés de faire des choses pas très catholiques derrière son dos après les avoir vus se faire une virile accolade en public. S'agissant là d'un équivalent corriesques à l'accouplement, on comprend mieux ses craintes et par conséquent celles de Billy, qui, après un regard de connivence en direction du fleuriste, ment alors en prétendant être allé voir Sarah (la fille à la lessive de la vidéo précédente). Précisons que même s'il ne l'a pas encore sortie dans ces vidéos, l'une des expressions favorite de Billy est qu'il déteste le mensonge et la dissimulation, ce qui a d'ailleurs donné lieu à des gifs très drôles sur le net (je t'en posterai un dès que je mettrai la main dessus ).

En bon salaud, Todd tente alors une approche en demandant des nouvelles de Sarah et à qui, rappelons-le, il sait pertinemment bien que le confus pasteur n'est pas allé rendre visite (la tartine de fromage, objet d'une brève et subite fascination chez Sean, doit correspondre à une autre symbolique que je ne me risquerais pas à analyser). Sauvé (pour l'heure), le saint homme tente une retraite (énième déformation professionnelle).

C'est sans compter sur SS (SuperSalaud ) qui retrouve comme de bien entendu l'objet de toutes les passions dans sa boutique, là où il a été laissé. Ne guettant que le passage de Sean (qu'il a entendu dire dans la scène précédente qu'il devait aller bosser au pub), le voilà qui surgit, un tablier en guise de cape volant au vent, pour restituer le cher disparu et poser la question qui a dû torturer tous les téléspectateurs de la série depuis que Todd l'a retrouvé : mais où Billy est-il allé dénicher un fond d'écran pareil ???? Je suis sûre que même celui du Pape doit faire mécréant à côté. Todd s'aventure alors à raconter que le dévoué ministre du culte est passé acheter des fleurs la veille avant de rendre visite à Sarah. Mais non seulement Sean a à peine l'air troublé mais en plus il n'est qu'admiration pour le professionnalisme et la profonde humanité de son hostie (ben quoi, c'est comme un sucre d'orge dans une église ) et en remet même une couche en estimant que leur relation est plus solide que jamais auprès d'un Todd qui suggérait pernicieusement qu'il pourrait y avoir de l'eau dans l'eau bénite dans le gaz . Caramba, encore raté ! Suit ce qui est pour moi (et pour Todd à voir sa tête) un gros sous-entendu sexuel : "you know, his battery is getting low" "that's one thing you cannot say about my Billy, he's fully charged !"
(Au passage, aucune honte à ne pas saisir cette conversation, Anthony Cotton (qui joue Sean) est probablement l'acteur dont l'accent est le plus difficile à comprendre de tout le casting de Corrie...ce qui n'est pas peu dire ! Et celui de Bruno Langley (Todd) n'est pas toujours facile à décoder non plus, d'autant plus qu'il a une façon très curieuse (première fois que j'entends ça chez un anglophone) de rouler les -r).

Bref, mais voilà que l'objet du diable se met à sonner. L'évêque ! (oui, car naturellement, un vicaire, en plus de ne lire que la Bible (voir épisode précédent) et d'avoir un fond d'écran appelant à se tourner vers Jésus quand on a un petit coup de mou (voir scène précédente), ne peut recevoir des appels que de l'évêque ou de la reine d'Angleterre ). Et là en prenant l'appel, Sean nous rappelle qu'il sait souvent être drôle au premier degré : "allô, ici le portable de Billy. Bonjour votre altesse, euh, votre grâce, euh, révérend"  

Direction le pub (   ) ! Sans transition, on découvre que finalement l'affaire du portable oublié chez le fleuriste semble avoir agacé Sean puisqu'il tire la tronche en le rendant au vicaire venu faire passer le vin de messe à l'aide d'une énième pinte. C'est qu'il s'est rappelé entre temps que monsieur offre des fleurs à ses paroissiens, mais jamais à lui ! Il est vrai que Sean les porte sur lui et que leur nombre semble se multiplier à hauteur de sa contrariété mais quand même   Il en profite pour faire passer le message de son altesse de son évêque, selon lequel on aura besoin de lui pour un séminaire à Cardiff tombant justement en plein dans la semaine de vacance planifiée pour aller voir fiston. Un regard bien senti plus tard, le brave ecclésiastique s'en va, la queue entre les jambes, après avoir dû promettre de refuser le séminaire alors même qu'il s'agissait là d'une occasion parfaite d'éviter les présentations avec le rejeton !  

L'humeur sombre, l'homme de Dieu se rend alors dans un endroit où on trouve les fleurs en pot avec de l'eau et pas sur les chemises sur fond vert, et accessoirement là où travaille l'infâme suppôt de Satan qui a vendu la mèche, lequel est submergé par l'intense activité de son commerce, comme d'habitude. Le fleuriste se transforme momentanément en poissonnerie sous le coup des basses accusations qui pleuvent de part et d'autre ("tu mens très facilement pour un vicaire" "tu passes ton temps à juger ton prochain"), jusqu'à ce que Tracy, la patronne, ne débarque. Dépité de voir ses courses interrompues, Billy s'en va après une dernière phrase assassine à laquelle Todd répond avec une mimique très mature  
Il reste en plan, regrettant probablement de ne pas avoir sorti sa phrase d'accueil habituelle (il était particulièrement occupé, il faut dire) tandis que Tracy lui reproche de faire fuir les clients (bon : au mois elle s'en rend compte, qu'il n'y a personne dans son échoppe    Heureusement, avec tous les enterrements, la boutique demeure largement bénéficiaire).

Et ces vidéos sont décidément très bizarrement coupées car si je me souviens bien, on est en plein milieu d'un épisode, là  scratch

C'est dingue, moins j'ai de choses à dire sur les épisodes et plus les commentaires sont longs !
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Jeu 25 Aoû - 22:27

Elmundode a écrit:
C'est dingue, moins j'ai de choses à dire sur les épisodes et plus les commentaires sont longs !
C'est fou ce qu'on en apprend avec toi !
Tu es sûre qu'ils ont dit tout ça ? Il est vrai que dans Corrie on parle beaucoup plus qu'on agit (enfin sous les yeux du spectateur ).
Finalement ce Billy n'est pas très franc du collier pour un homme d'église Suspect ... et il joue sur tous les tableaux... en même temps !

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Jeu 25 Aoû - 22:57

Tu es sûre qu'ils ont dit tout ça ?
Toutes les citations sont purement authentiques ! (bon traduites, et parfois un peu remaniées à ma sauce - Billy ne parle pas exactement de son "prochain" quand il accuse Todd d'être un critiqueur professionnel mais c'est ça l'idée).

Et je te confirme que Corrie est une série très bavarde...mais moins qu'Emmerdale, qui, elle t'explique vraiment tout et surtout ce que tu ne vois pas à l'écran, tant et si bien qu'en fait ça pourrait parfaitement être une émission radio

Finalement ce Billy n'est pas très franc du collier pour un homme d'église Suspect ... et il joue sur tous les tableaux... en même temps !
Ce doit être pour ça qu'il a enlevé le col romain (qui en anglais se dit "dog collar" donc littéralement "collier du chien" au passage ). Mais ne soyons pas trop dure avec lui, ce pauvre homme est confus...il faut dire qu'il n'est pas aidé par son entourage
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Jeu 25 Aoû - 23:08

Elmundode a écrit:
Ce doit être pour ça qu'il a enlevé le col romain (qui en anglais se dit "dog collar" donc littéralement "collier du chien" au passage     ). Mais ne soyons pas trop dure avec lui, ce pauvre homme est confus...il faut dire qu'il n'est pas aidé par son entourage
Il est quand même un peu trop geignard à mon goût. Et fait ses coups en douce, genre tartuffe quoi !

Ce qui m'étonne dans tout ça, c'est que les épisodes sont réunis sous le titre "Todd et Billy" : la grande passion à venir est donc celle-là ?
Autre interrogation : mais pourquoi (à défaut de comment) Sean a-t-il eu un fils ?


On pourrait peut être continuer cette histoire en attendant que Sophie reprenne du poil de la bête.... non ?



avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Jeu 25 Aoû - 23:35

Il est quand même un peu trop geignard à mon goût
Il n'a pas fini de geindre et Sean ne va pas tarder à s'y mettre non plus
Pour Tartuffe, oui et non. Billy semble porter une sorte de culpabilité permanente dont j'ignore la source (si tant est qu'elle ait été explicitée avant que je ne me remette à la série) et qui paraît liée aux raisons pour lesquelles il est devenu vicaire (sachant que ça ne fait que cinq ans qu'il est prêtre, il l'expliquait à Eileen dot une des vidéos intermédiaires). Bref, c'était apparemment quelqu'un d'assez équilibré avant qu'il n'ait à couvrir le meurtrier de Callum (le mort de l'épisode de l'autre jour) qu'il croit être Sarah et que son frère ne ressurgisse de nulle part. Depuis, tout part littéralement en vrille et de fait, il n'arrête pas de mentir, mais culpabilise illico à cause de ça, et encore tu n'as pas vu le pire, certaines scènes à venir sont franchement comiques de ce point de vue-là, surtout qu'il lui manque une qualité utile pour jouer les Tartuffe : il ne sait pas mentir

Ce qui m'étonne dans tout ça, c'est que les épisodes sont réunis sous le titre "Todd et Billy" : la grande passion à venir est donc celle-là ?
Elle court déjà depuis un moment, à vrai dire. Comme on a décidé de se focaliser sur Sean (pour des raisons évidentes ), je ne poste que les vidéos dans lesquelles on le voit de façon significative, mais le plus gros de l'intrigue, c'est entre Todd et Billy que ça se passe (et du coup, il y a beaucoup de vidéos où ils ne sont quasiment que tous les deux), vu que Billy finit par quitter Sean pour Todd (non qu'il lui dise directement naturellement ). (Ce n'est pas un spoiler pour toi, non ? scratch ).

Autre interrogation : mais pourquoi (à défaut de comment) Sean a-t-il eu un fils ?
Je ne regardais pas la série à ce moment-là mais d'après ce que j'ai compris, une des amies de Sean voulait avoir un enfant et lui a proposé d'être le donneur, ce qui signifie qu'il devait en vouloir un aussi (curieux vu le personnage, mais bon scratch ). Le fiston (Dylan) est donc né à l'écran mais ensuite sa mère a quitté la série et l'a donc embarqué avec lui. J'ai beaucoup, beaucoup de mal à imaginer Sean en père de famille mais bref

On pourrait peut être continuer cette histoire en attendant que Sophie reprenne du poil de la bête.... non ?

Si tu veux D'autant plus que Sophie va disparaître des écrans un moment, Brooke Vincent doit jouer une pièce de théâtre à Londres pendant deux mois.
Mais du coup, je poste les vidéos dans l'ordre où je continue à me concentrer sur Sean ? scratch
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Ven 26 Aoû - 7:53

Elmundode a écrit:
Mais du coup, je poste les vidéos dans l'ordre où je continue à me concentrer sur Sean ? scratch
Comme tu veux...
... en sautant si possible les épisodes qui se bornent à un simple dialogue. Car il est plus qu'évident que je ne pourrais pas en tirer grand chose !

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Ven 26 Aoû - 20:19



Au d'ssus !

Je ne suis pas là ce soir carissima : projection en plein air en guise d'intro au Festival du Film Britannique (fin septembre).... ça te laissera tout le temps pour trouver une vidéo de choc !


As-tu passé une bonne journée ?

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Sam 27 Aoû - 0:45

As-tu passé une bonne journée ?

Oui, euh, bon Aujourd'hui, c'était le premier jour de formation...on a subi (c'est le mot) le discours de la rectrice, puis celui des inspecteurs...et j'en ressors avec la très désagréable impression d'être endoctrinée dans une sorte de secte
En plus de ça, j'ai appris que mon collège d'affectation est très craignos apparemment...oh que je vais m'amuser cette année !

Enfin, bref, revenons à des choses plus réjouissantes.

Comme tu veux...
... en sautant si possible les épisodes qui se bornent à un simple dialogue. Car il est plus qu'évident que je ne pourrais pas en tirer grand chose !
Oui, enfin, là, tu me demandes quelque chose de compliqué : les soaps, c'est 80% de dialogue (Du moins, au Royaume-Uni).
Bon, qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire, moi...

Du coup, je passe les vidéos suivantes qui ne sont quasiment composées que de dialogues et où Sean est en vacances qui plus est, et on saute directement à son retour !
Entre temps, donc, précisons quand même que notre noble vicaire l'a très dramatiquement largué dans le taxi qui les amenait à la gare pour voir son fils à Londres et ce pour se mettre illico en ménage avec Todd ce que Sean, parti tout seule à Londres, ignore. Mais dans la vidéo précédente, Eileen, qui ne savait pas non plus jusqu'alors, les entend s'embrasser via un procédé qu'on ne peut trouver que dans un soap



Prends ton temps, une nouvelle fois
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Sam 27 Aoû - 9:30

Elmundode a écrit:j'en ressors avec la très désagréable impression d'être endoctrinée dans une sorte de secte
C'est tout à fait ça en effet !
... mais rassure-toi, c'est une secte qui change de doctrine tous les 4 matins et dans laquelle les membres sont secrètement très indisciplinés (y compris ceux qui officiellement portent la bonne parole !)
Si ton collège est difficile, tu auras la contre-partie : c'est dans ce genre d'établissement que les enseignants sont (généralement) les plus solidaires et les plus créatifs !

Le film d'hier "un incroyable talent" (!) de David Frankel n'était pas cassant !










avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Sam 27 Aoû - 18:54



Au d'ssus !

Complètement ensuquée
Même pas regardé encore la vidéo....

Et toi ? Travail ou farniente ?








avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Sam 27 Aoû - 19:34


Complètement ensuquée ! Et toi ? Travail ou farniente ?
Vain Dieu la marie, on cause comme au pays, maintenant ?  
Sinon, farniente encore aujourd'hui, je commencerai à bosser lundi A priori, la semaine prochaine, je ne serai vraiment amenée à faire cours que le samedi (ou peut-être le jeudi après-midi, ça dépendra de mon emploi du temps je suppose).
Et toi, ce festival ?
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Sam 27 Aoû - 20:04

Elmundode a écrit:
Et toi, ce festival ?
Il ne commence que fin septembre ! Là c'est le hors d'oeuvre (projections gratuites)... J'attends de voir le vrai !

Il y a la braderie de Dinard aussi (avec soldats en armes patrouillant dans les rues piétonnes...)

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Sam 27 Aoû - 22:03



C’est un peu compliqué cet épisode. Je ne sais pas si tu vas tout comprendre, alors je vais te donner quelques clés…

La furie que l’on voit surgir d’entrée de jeu est bien la cliente de Sean. Mais elle s’avère être aussi (renseignement fourni dans un épisode précédent)  la mère de Robb. Donc Catelyn est furieuse et il y a de quoi.
Pendant son séjour à Londres destiné à choisir sa collection automne-hiver, Sean (en récompense de sa fidélité) lui a confié les clés de la showroom. Or elle vient de s’apercevoir de l’indélicatesse de son fils et de l’associé de celui-ci, l’ex-pasteur. Tous deux ont pris un taxi et tentent de s’enfuir vers Dunblane (nouvelle capitale de la mode) en emportant des croquis et des modèles de Sean.
Mais Catelyn veille au grain ! “C’est sordide, hurle-t-elle, rentrez sur le champ à la maison !”.Impossible de résister. Elle fiche d’ailleurs une claque à son rejeton en l’accusant de malversation et en lui ordonnant de retourner là où il a sa place : la boutique de la foldingue.
Elle fait honte aussi à Billy (sans le taper néanmoins) qui ose arborer une chemise honteusement retouchée, tout droit sortie de la collection bon chic bon genre de Sean (si, si, il y en a une). Il s’excuse et s’en va…

Au pub, deux inconnus, expérimentent une bière qui a l’air franchement dégueu. Ils commentent le scandale qui vient d’avoir lieu dans la rue, en plaignant Sean qui a failli se faire arnaquer. Et disent ce qu’ils pensent de son attitude à Billy qui, comme de bien entendu, a trouvé refuge au pub lui aussi. Mais il se garde bien d’essayer la bière, bien trop chaude, que l’on y sert.

Pendant ce temps, Catelyn continue de houspiller son fils qui proteste de son innocence : ils ne partaient pas à Dunblane en ayant escroqué Sean : ils voulaient seulement aller voir une pièce de Shakespeare (“Roméo et Juliette”). Robb est excédé par la pression maternelle : “Mais laisse-moi donc un peu vivre… Je suis désolé d’avoir lâché la boutique de fleuriste, mais il n’y a tout de même pas de quoi en faire un drame !

Là dessus arrive Sean de retour de Londres.
On voit tout de suite que la collection d’automne-hiver s’inspire des derniers JO de Rio et du triomphe des Britanniques (enfin surtout d’un… ). Très gentiment il a rapporté des petits cadeaux à Catelyn pour avoir gardé sa boutique : une statuette rappelant le couronnement de la Reine en 1953 et une très jolie paire de tongs aux couleurs britanniques.
Catelyn amène Sean au pub. Celui-ci est assez interloqué en découvrant Robb et Billy… enfin surtout la chemise de ce dernier qui ressemble étrangement à la sienne (avec des motifs plus petits et en négatif certes, mais incontestablement de même inspiration…) Sean a brusquement des soupçons et ne peut s’empêcher d’y faire des allusions bien senties Suspect . Le malaise s’installe et il part goûter la bière dégoutante.
Catelyn encourage Robb et Billy à avouer leur faute : c’est bien le moins que puisse faire un ex-pasteur, mais Billy préfère s’enfuir… comme d’habitude !

Dans la dernière scène, Catelyn tente de convaincre son fils d’être complètement honnête et de tout avouer à Sean… mais c’est pas gagné !



Voyons si ta version correspond !  

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Sam 27 Aoû - 23:15

Il y a la braderie de Dinard aussi (avec soldats en armes patrouillant dans les rues piétonnes...)
Y'a les mêmes sur la plage du Havre...et hier, pas moins de trois gorilles en costume escortaient la rectrice  (je ne sais pas si c'est une mesure nationale pour tous les recteurs ou si c'est elle spécifiquement qui aurait reçu des menaces...cela dit, je peux comprendre qu'on lui en veuille ).

Pour l'épisode du jour...Alors là Pounie, tu m'impressionnes ! C'est que j'ai très peu de choses à rectifier ! Tu vois que tu arrives à comprendre...ou en tout cas à saisir des mots, souvent importants, qui te donne une idée que ce qu'il se passe. Une petite idée, certes, mais tout de même

Dans la première scène, Catelyn Eileen (je n'avais même pas compris jusqu'à cet épisode que tu appelais Todd Robb par rapport à GoT Mais tu trouves qu'ils se ressemblent ?? scratch ) vient de découvrir l'infâme cocufiage qui a eu lieu sous son nez ou plus exactement...à ses oreilles !
Et là...
“C’est sordide, hurle-t-elle, rentrez sur le champ à la maison !”
Mais oui !    Et en exclusivité, parce que je n'ai pas le temps de faire ça pour toutes les scènes et toutes les vidéos, mais 1) tu as commencé 2) cette scène le vaut bien, transcription maison du dialogue !   :

"You two, out, now !!! I won't tell you again, out, now, the pair of you !! I shoudn't be surprised but I am. I didn't think even you could stoop so low and don't give me the innocent look 'cause I've heard every single word. Tyrone (ça faisait longtemps depuis l'intrigue du bébé avec le pédophile Nounours au passage   ), tell about your radio.
- what, that it's broken ?
- broken how ?
- well, for one, eveyrone can hear what I'm saying even if I don't want them to.
- could you look after the switch, please ?
(hé hop, on se débarrasse de Tyrone).
Your own little radio show, radio sordid : 86 FM !! ( ). You ! Home ! Now !
- Eileen...
- I'll deal with you later.
- No, mom, you can't order me home like I'm a five years old
- I am ! And I can ! Home !


La première fois que je l'ai vue, cette scène m'a fait exploser de rire   (Au passage, cette petite expérience me donne un peu envie de m'essayer à l'insertion de sous-titres dans une vidéo...mais bon, je n'aurai jamais le temps, c'est donc encore une de mes lubies éphémère   ).

Nous avons donc là une explication tout à fait logique et pas du tout la parabole du ressort de soap au fait qu'Eileen ait entendu ce qu'il se passait. Et au passage également un rappel franc et massive de qui dirige dans la maison d'Eileen : c'est Eileen  

Après avoir fait mine de se rebeller, Todd rentre donc gentiment au bercail (à sa décharge, il s'est déjà brouillé plusieurs fois avec sa mère et se tenait à peu près à carreau jusqu'alors), suivi de Billy, pourtant guère invité et naturellement de l'ouragan   S'ensuit une discussion sur les détails techniques de l'affaire (mais...non, rien à faire, c'est toujours aussi énorme   ), interrompue par les quelques tentatives de raisonnement du saint homme (allons, ma soeur !), immédiatement suivies d'un rembarrage efficace. Perturbé par toute cette violence, le pauvre vicaire adopte alors une tactique éprouvée : la fuite   (Bon, certes, il y a été chaleureusement invité).

Pendant ce temps-là, au pub, le gérant (Steve, probablement LE personnage le plus drôle de Corrie) tente de détourner sur une bière aux doux accents de fruits et de vanille (??) une conversation de la gérante (Michelle) bien mal engagée sur la froideur avec laquelle son amie Leanne a accueilli la nouvelle selon laquelle ils cherchaient à avoir un enfant...amie qui se trouve justement être enceinte de Steve    Comme disait Charlotte à l'époque : only in soaps !  

La séance de dégustation de la bière qui suit n'ayant guère plus de succès, les Thénardier cherchent aimablement à la refiler au bon pasteur qui, il est vrai, a l'air d'en avoir besoin. Après avoir esquivé Leanne (la blonde qui se ramène) et une nouvelle discussion sémantique (décidément...), il adopte définitivement sa position de retrait dans la partie ombragée d'une banquette au fond du pub dans le coin.

Entre temps, Eileen accuse Todd de volontairement détruire le bonheur de Sean, et ressort des squelettes du placard en évoquant un ex de Todd qu'il avait séduit dans l'unique but de le "reconvertir" à l'homosexualité (ça n'avait pas été très dur à l'époque). Mais Todd est en pleine séquence émotionnelle et là, Pounie, là...

ils voulaient seulement aller voir une pièce de Shakespeare (“Roméo et Juliette”)
Mais oui !!    Bon, ils n'allaient pas au théâtre, mais il parle bien de Roméo et Juliette...qui "meets Brokeback Mountain"   Todd se confond en mortification personnelle (une influence de son cher et tendre , sans doute ) mais ne retarde pas à mordre quand Eileen lui demande pourquoi dieu toute cette dissimulation : il faut dire qu'elle a agi exactement de la même façon lorsqu'elle a largué son précédent jules pour se mettre aussitôt avec le nouveau (le mafieux)  
Eileen s'insurge et argumente de façon très convaincante :
"That was different !
- yeah, how ?
- It just was ! "  
Et là, parce qu'en fréquentant Sean, Todd a pu constaté le parti qu'on pouvait prendre de faire des dramatiques, il s'en va rejoindre son aimé en exil en menaçant de plier bagages plus tard (ce doit être approximativement la 2457fois qu'il le dit depuis qu'il est dans la série).

Mais voilà que Sean revient justement de son séjour à Londres pour aller fiston ! Non, non, non, je refuse, je ne ferai aucun commentaire sur son t-shirt !   Après avoir donné une image réjouissante de son voyage-retour (un obèse endormi bavait juste en face de lui - qui ressemblait à un personnage du Seigneur des Anneaux dont je n'ai pas compris le nom...sans doute parce que je ne le connais pas ), c'est le déballage des cadeaux ! Franchement, Pounie, franchement...je pourrais me moquer de lui mais ce qu'il ramène est tellement anglais avant d'être seanesque que je ne peux même pas  
Bref, Sean doit se dépêcher : il doit prendre son service au pub (où roucoulent son ex et son meilleur ami) dans 5 minutes ! Eileen propose alors une séance photo pour couvrir les arrières de son fiston...et manifestement dessaper Sean puisque quand il arrive effectivement au pub plus tard, il arbore une chemise flambant neuve, vraisemblablement issue de la dernière réformation des tenues officielles des marins-pêcheurs pour tenir compte de la réglementation européenne (ils n'étaient pas encore au courant pour le Brexit quand ces épisodes ont été tournés) : guanos de mouettes sur noir pétrole !    

Voilà qu'il tombe justement sur les deux proscrits, qu'il salue. La vision troublée par les motifs à petits points de la chemise de Billy (ça fait effet d'optique), il ne voit visiblement pas que Todd était lascivement avachi sur la banquette et le vicaire penché sur lui quand il arrive, ni qu'il y a juste marqué "coupables" en lettres lumineuses sur leurs fronts quand ils lui répondent en regardant le sol qu'ils passaient juste par là après le boulot et se sont justement trouvés au même endroit et sur la même banquette encore. Sean s'éclipse pour aller essayer de refiler l'ignoble bière au plus grand nombre de pigeons possible (querelle ornithologique, sans doute), tandis que le pasteur, peu inspiré, récidive : courage, fuyons !  

Resté seul après un énième ultimatum de sa mère, Todd a bien le droit lui aussi d'appliquer sa propre tactique favorite : une autre, Sean !  
Il finit toutefois par regagner le champ de mines et dans sa deuxième séquence émotionnelle de l'épisode (c'est plus qu'en deux mois en ce qui le concerne   ), confie à sa mère qu'entre lui et le planqué l'envoyé, c'est du sérieux. Attendrie une demi-seconde, Eileen se contente d'un semi-ultimatum pour clore l'épisode. Ce qui signifie donc, Pounie...

Dans la dernière scène, Catelyn tente de convaincre son fils d’être complètement honnête et de tout avouer à Sean… mais c’est pas gagné !

...que c'est exactement ce qu'il se passe !  
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Dim 28 Aoû - 11:05

Elmundode a écrit:
Pour l'épisode du jour...Alors là Pounie, tu m'impressionnes ! C'est que j'ai très peu de choses à rectifier ! Tu vois que tu arrives à comprendre...ou en tout cas à saisir des mots, souvent importants, qui te donne une idée que ce qu'il se passe. Une petite idée, certes, mais tout de même
.... c'est exactement ce qu'il se passe !  
Merci carissima !    
Je savais bien que j'avais la bonne version  


Sinon
Non je ne trouve pas vraiment que Todd ressemble à Robb. Ce dernier est quand même beaucoup mieux (physiquement). C'est la similitude des prénoms qui m'a inspirée  
(au passage, je ne comprends pas pourquoi tu trouves que Todd est si canon  scratch Pour moi, c'est un petit gros en devenir...)

Je n'avais pas du tout reconnu Tyrone... et pourtant cette tête-là me disait bien quelque chose...  

Elmundode a écrit:La première fois que je l'ai vue, cette scène m'a fait exploser de rire   (Au passage, cette petite expérience me donne un peu envie de m'essayer à l'insertion de sous-titres dans une vidéo...mais bon, je n'aurai jamais le temps, c'est donc encore une de mes lubies éphémère   ).
Alors-là, je vais te dire, c'est vraiment dommage que tu renonces à ce projet !   ... surtout si tu faisais des transcriptions ou traductions à ta sauce !

Elmundode a écrit:Pendant ce temps-là, au pub, le gérant (Steve, probablement LE personnage le plus drôle de Corrie) tente de détourner sur une bière aux doux accents de fruits et de vanille (??) une conversation de la gérante (Michelle) bien mal engagée sur la froideur avec laquelle son amie Leanne a accueilli la nouvelle selon laquelle ils cherchaient à avoir un enfant...amie qui se trouve justement être enceinte de Steve    Comme disait Charlotte à l'époque : only in soaps !  
 
Oui tu m'as déjà parlé de cette intrigue très intéressante...   J'espère qu'on la croisera dans les prochaines vidéos.


T'ai-je déjà dit à quel point j'aimais tes mises au point ?

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Dim 28 Aoû - 12:26

(au passage, je ne comprends pas pourquoi tu trouves que Todd est si canon  scratch Pour moi, c'est un petit gros en devenir...)
Comme quoi, les goûts et les couleurs Je n'ai jamais compris que tu t'extasies sur Cécile de France, moi   Il a certes une tendance à l'embonpoint , mais pour moi elle lui va bien, dans la mesure où il a la morphologie pour (en revanche, je le trouve un poil trop musclé). Bon, et puis c'est sa personnalité qui est attractive, aussi.
Mais, certes, Robb...



...n'est pas exactement le plus moche des fils de Ned Au passage, je ne pige pas non plus toutes ces filles qui fantasment sur Snow, pour moi ce type est aussi attirant qu'un verre de Champomy.

Alors-là, je vais te dire, c'est vraiment dommage que tu renonces à ce projet !   ... surtout si tu faisais des transcriptions ou traductions à ta sauce !
Je m'y essaierais bien mais avec la rentrée, pas moyen que j'aie le temps pour scratch Je suspecte que ce doit être assez long...

T'ai-je déjà dit à quel point j'aimais tes mises au point ?
J'espère parce que je ne sais pas comment je me débrouille, mais j'y passe de nouveau une demi-heure (comme au bon vieux temps de PBLV et Sophie/Sian ). Et au passage, j'apprécie beaucoup tes...disons interprétations, de mon côté
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Dim 28 Aoû - 13:16

Elmundode a écrit:
...n'est pas exactement le plus moche des fils de Ned Au passage, je ne pige pas non plus toutes ces filles qui fantasment sur Snow, pour moi ce type est aussi attirant qu'un verre de Champomy.
Là-dessus on est pleinement d'accord !

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Dim 28 Aoû - 18:49

La vidéo de la dernière apparition de Sophie a été postée mais vu qu'elle dit deux mots en tout et pour tout et que le reste est consacré au super triangle maria-vire-de-là/capuche/barbie, je te propose de continuer (et bientôt finir vu qu'on ne va pas tarder à arriver à la fin des vidéos disponibles là aussi) les tribulations de Sean au pays des cocus

Et justement...voici la vidéo de la découverte de la forfaiture !  Alors par contre, tu peux ignorer un certain nombre de scènes vu que Todd est de son côté embarqué dans une autre intrigue, relative à la morte du jour...oui car il y a de nouveau un enterrement ! (quand je te dis que ce type n'arrête pas ). Prends juste bien soin de regarder les tenus d'enterrement de l'assistance, parce que ça vaut le détour (y compris celle du mari de la défunte, le type avec qui Todd se bat au début ).

Pas vraiment de complément d'info à donner cette fois, c'est quasiment la suite directe de l'autre en ce qui concerne Sean. Mais, je te préviens Pounie...y'a de la concurrence pour les Oscars dans cette vidéo    

avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Dim 28 Aoû - 21:48



Tu es cruelle carissima de me faire visionner cette vidéo : outre qu’elle est extrêmement longue (presque 15 mn), elle est tellement triste ! quelle détresse de tous côtés ! j’en ai encore moi-même les larmes aux yeux…      


Alors, explications…

Dans la première scène Robb est aux prises avec David… Oui, c’est un nouveau protagoniste  Suspect  
Mais on voit tout de suite à sa dégaine que l’on a affaire à un Couture Designer anglo-italien. Et l’on comprend également très vite l’objet de l’algarade qui les oppose : David reproche à Robb d’avoir dérobé (hum..),  peut être même détruit, une partie de la collection automne-hiver de Sean. “Tu vois où j’en suis réduis à cause de toi, hurle-t-il à destination du fleuriste-qui-voulait-changer-son-destin, porter une chemise rose et cette cravate, certes ravissante, mais complètement décalée. Tu es sans foi ni loi mon pauvre garçon !”. Ce que Robb, protestant de son innocence, prend pour une injure intolérable. Estimant en son for intérieur qu’il est “the king in the north” et qu’il ne va pas se laisser piétiner par une espèce d’Italien, il lui saute à la gorge…
Heureusement, Billy s’interpose et tente de calmer son ami. Lui aussi a dû renoncer à ses ambitions et retourner à son triste sort de pasteur. Il est d’autant plus triste qu’il doit encore une fois célébrer un enterrement (non, ce n'est pas un mariage comme le laisserait penser la tenue des invités) qu’il a planté là pour arrêter la querelle qui virait à l’aigre....
... lorsque Sean arrive à son tour !
Celui-ci porte une magnifique chemise automnale (une rescapée ) aux motifs chamarrés bruns, bleu horizon et vert teuton assortie à une veste de la même couleur tout droit sortie d’une caserne de la Bundeswehr. Il est un peu perturbé de voir ensemble Robb et Billy, dont il n’est toujours pas convaincu de l’innocence  Suspect .

La scène suivante est l’occasion d’une longue conversation dans la chapelle (une fois n’est pas coutume   ) entre Billy et Sean. Celui-ci, qui a dû bercer ses soirées de début d’automne par le visionnage assidu de “The rich man’s daughter” s’épanche (très rapidement en pleurant donc) auprès du pasteur.
Il lui raconte son enfance malheureuse, les coups qu’il a dû subir de la part de ses proches et des gamins de son quartier qui n’admettaient pas ses dons en matière de mode (oui, il a vu aussi “Billy Elliott”), le dur apprentissage du métier, les difficultés à percer et la catastrophe finale avec la perte de la quasi totalité de ses dessins et premiers modèles pour la nouvelle saison.
Malgré lui, les larmes abondantes coulent le long de ses joues et la salive le long de ses dents. Finalement, il lâche le morceau “tu as menti, tu m’as trahi, c’est toi et Robb qui avez tout piqué”. Après avoir nié un moment, Billy avoue et s’écroule à son tour en pleurant, écrasé par le remords et ce mauvais coup du sort.  

(Une bonne nouvelle dans cet océan de larmes : la fille à la lessive l’a terminée et elle arbore de son côté une tenue flashy du plus bel effet)

Très perturbée Sean retourne auprès de Catelyn qui, il ne l'oublie pas, est la mère de Robb. Et là il l'écrase "C'est bien Billy et Todd, ensemble, qui sont les coupables. Et non, ce n'est pas un coup de folie d'un soir, ils l'ont fait sciemment et de manière préméditée" Et il recommence à parler de son enfance malheureuse (etc) et de son désarroi actuel
Catelyn est très gênée et ne sait pas quoi dire pour se sortir de ce pétrin... elle lui sert un petit gâteau puis s'en prend à son mafieux qui trinque grave !  


A toi !  



PS : tu as lu mon message dans "Nouvelles Brèves" ?

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Lun 29 Aoû - 0:33

Après une telle embellie lors de l'épisode précédent, on ne pouvait que retomber dans une interprétation 100% originale et parfaitement délirante pour celui-ci
Il y a donc quelques erreurs, Pounie...mais je suis de la nouvelle génération et tenterai de souligner l'effort plus que la réussite  Surtout que ce commentaire là était particulièrement drôle

Débrief !

Dans la première scène, Todd est en bisbilles avec le mari de la morte (symbolisée par la cravate rose à fleurs) pour une sordide affaire...de meurtre, naturellement. Il faut dire qu'il y a quelques temps, en voulant protéger Sarah (la lessiveuse et accessoirement soeur du mari-de-la-morte (appelons David)) qu'il croyait avoir tué son violeur (le mort précédent), Todd a fait porter le chapeau de l'assassinat sur un sombre individu...qui n'était autre que le père de son frère (oui ils n'ont pas le même), Jason-le-niais. Mais coup de théâtre ! Voilà que Todd pense dorénavant que c'est David qui a tué mort n°1 et non Sarah et là il n'est plus du tout d'accord pour le couvrir : c'est qu'il ne l'aime pas ! Comme Todd sait choisir ses moments, il a donc décidé de venir laver son linge sale (il faut dire que Sarah était occupée) en public, en violence, et à l'instant-même des funérailles de sa femme

Courageusement (tiens ! ), le vicaire vole sur les lieux de la rixe pour l'interrompre et s'attarde une seconde de trop, le regard dramatique, les mains tendrement posées sur les joues rebondies de Todd...au moment-même bien sûr où Sean débarque, sans doute pour assister à l'enterrement (bah oui, on voit qu'il a respecté le code vestimentaire : fleurs et couleurs pétantes ).

J'ouvre quand même un parenthèse :

(

parce que j'ai beau en avoir vues, des scènes d'enterrement dans les soaps anglais, ça m'interpelle toujours autant qu'il n'y ait absolument aucun moyen de faire la différence entre un mariage et des funérailles en se fondant uniquement sur la tenue des invités Je veux dire, je ne suis pas pour le retour du noir intégral, mais il me semble tout de même qu'un minimum de sobriété quand on enterre quelqu'un...
Sans compter qu'en toute circonstance, porter du rose bonbon ça devrait être un délit
Ah ces Britons !

Je referme la parenthèse :

)

Passons sur le désarroi e David (on s'en fiche) et venons-en directement à celui de Sean, acculé sur les bancs d'un église désertée, comme un symbole...et bientôt rejoint par le pasteur qui, on ne lui en tiendra pas rigueur vu leur fréquence dans sa paroisse, traite les enterrements comme à l'usine : une petite oraison, trois mots à la mère du mari-de-la-morte et emballé c'est pesé !  
Sean, lui, déballerait plutôt : il sait tout.

La mine grise, l'expression grave, le vicaire s'assied donc : ça va en effet durer un moment.
(Déformation...euh...confessionnelle ?    J'ai détaillé quasiment tout ce qu'on peut voir de l'église dans cette scène, à un tel point qu'il a fallu que je la repasse pour me rappeler de ce qu'il se disait exactement   ). Sean veut des réponses..et surtout savoir depuis combien de temps exactement il ne peut plus passer les portes   Mais le noble pasteur le détrompe (enfin, il essaie) : il n'a point commis le péché de fornication avec un autre que lui pendant qu'ils étaient encore un couple solide et aimant...ni depuis, d'ailleurs, s'empresse-t-il de préciser ( au cas où on le croirait faiblement tenté par le démon de la chair). Mais Sean développe : et les conversations intimes en douce ? et les coups de fil ? et les mensonges ?
Le mot fatal vient d'être prononcé et le saint homme, loyal, honnête et droit dans sa robe, ce parangon de vertu qui honnit entre tout la tromperie et la dissimulation...en profite pour nous en sortir un beau !    Ou disons qu'il a la mémoire courte : il dit alors à Sean que dès qu'il s'est rendu compte qu'il en pinçait pour Todd, il a su qu'il devait se séparer de lui...en oubliant un tantinet de préciser qu'il l'a effectivement fait et s'est finalement remis avec après s'être fait sèchement rembarré par le susnommé   Plus étrange : Sean non plus ne semble pas s'en rappeler et s'intéresse désormais à la bagatelle. Ça se passe comment, alors ? (précisons qu'à un moment donné, avant de rencontrer Billy, il n'aurait pas dit non si Todd avait proposé non plus   ). Mais las, le preux homme de Dieu est intraitable : ils n'ont rien fait. Et Sean de témoigner alors de la haute opinion qu'il a de Todd, son meilleur ami, presque son frère à vrai dire : "quoi, Todd, attendre ? Il ne fait jamais rien sans que ça lui rapporte de l'argent ou lui donne l'occasion de se faire sauter"    

Quelque peu troublé par un tel langage proféré dans la maison de Dieu, le vicaire exploite une autre de ses stratégies rodées : la répétition. Il n'a pas menti, pas trompé, rien ne s'est passé derrière son dos (et c'est toujours aussi faux la deuxième fois   A moins de ne s'en tenir qu'à la stricte dimension physique des choses). Billy essaie quand même un peu (mollement) d'excuser le comportement parfois un peu borderline de son corbeau des îles mais Sean, Anthony Cotton au sommet de ses talents en art dramatique (et probablement de son rhume), nous gratifie alors d'une fine analyse psychologique : c'est parce que Todd est une raclure qu'il l'aime tant ! Une âme noire que l'on peut sauver des ténèbres, c'est une aubaine pour un curé de village ! (c'est qu'on doit vite s'ennuyer sur Coronation street). Sean lui est trop gentil, ça ne pouvait marcher ! D'ailleurs...le vicaire confirme effectivement : "you are a good person, too good to live with empty promises"    
On achève bien les couturiers.

Sean renifle encore un peu et se fait confirmer que Todd n'est pas juste un coup d'un soir (d'ailleurs...bref) et surtout, a la Révélation (il est dans une église, après tout...mais ça peut arriver dans les églises anglicanes, alors ?   ) : derrière ses beaux (mais brefs) discours et sa belle robe blanche assortie d'une seyante écharpe violette décorée de croix ressemblant vaguement à des fleurs jaunes (ce qui la sauve)...le saint homme n'est qu'un homme tout court ! (ben...oui. C'est d'ailleurs à peu près ce qu'il répond.   ).
Secoué par cette découverte (et l'énergie déployée dans cette scène d'une grande sobriété), Sean quitte finalement le saint lieu, et Billy de renifler un petit coup aussi (ben quoi, le rhume, c'est contagieux).

(Passons sur les tribulations de Todd et surtout sur le fait qu'avec ses cheveux gominés et son blouson bleu ciel années 70 et la veste rose fushia de Sarah et sa blondeur naturelle, ils ressemblent vraiment à Barbie et Ken quand ils sont à côté l'un de l'autre   )

Sean, toujours aussi tourneboulé, regagne le bercail où Eileen, de son côté, se fait du mouron pour Jason (qui a eu un accident de voiture en Thaïlande...mais je n'ai jamais compris ce qu'il y faisait, exactement). Il lui annonce la funeste nouvelle et là...non mais décidément, l'amour, la trahison, les fleurs, je ne sais pas, mais quelque chose le rend aveugle, c'est pas possible : non mais ça se VOIT qu'elle est déjà au courant, elle n'a même pas l'air un tant soit peu surprise quand il lui dit et échange des regards paniqués avec le mafieux du style "comment je vais me tirer de cette galère ??"    
Mais Sean a beau être un gentil garçon et une belle âme innocente (voir scène précédente), il n'en est pas moins d'un égocentrisme rarement atteint   Et qui se double d'une curieuse forme de paranoïa en plus : alors que son désœuvrement était parfaitement isolé, retiré dans une église vide, caché aux yeux indiscret...voilà qu'il prétend ne s'être jamais autant senti regardé et moqué   Phelan rappelle qu'Eileen a d'autres chats à fouetter, comme son fils mourant par exemple, mais elle le rassure : ça lui fait du bien de penser à autre chose...
...Il ne faut pas un mot de plus à Sean pour recommencer le récit de ses tourments. Il pensait que Billy avait eu les foies (à cause de son fils), que c'était juste une peur de l'engagement, qu'il allait finir par réaliser son erreur et revenir, sa bible coincée sous son coude...que nenni, tout ce temps-là, il chantait des cantiques à Todd ! Et je suis sûr que je suis le dernier à savoir !
Et Eileen, dans un grand moment de franchise, d'en rajouter une couche : "we can't believe it either"...bien, c'est manifestement de famille  
Sans compter sur Al Capone, qui prend un malin plaisir à retourner le couteau dans la plaie (il ne peut sacquer ni Sean, ni surtout Todd) en ajoutant que Todd n'osera pas se montrer, il restera au chaud sous la couette du vicaire.

Visiblement remis (à une vitesse fulgurante), Sean préfère aller faire un tour se vider l'esprit de cette journée traumatique.

...Et Phelan de poursuivre son entreprise d'éviction de l'obstacle gênant (en fait, il cherche à manipuler son monde pour se faire de l'argent et s'intéresse particulièrement au pécule de Jason, qui est sous la tutelle d'Eileen, mais Todd se méfie de lui, il veut donc s'en débarrasser). Pour ce faire, il lui casse du sucre sur le dos, et dit à Eileen qu'elle a elle-même dit que son fiston, c'était comme du poison. Mais cette lionne aux abois s'insurge : jamais elle n'a proféré de telles paroles (oh si !   mais peut-être pas auprès de lui, c'est vrai) et tu vas trop loin : dégage !

Que de ruptures douloureuses dans ces épisodes...
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Lun 29 Aoû - 18:49




Y'en a dans "les séries"... et aussi dans "nouvelles brèves" !


Elmundode a écrit:Après une telle embellie lors de l'épisode précédent, on ne pouvait que retomber dans une interprétation 100% originale et parfaitement délirante pour celui-ci
Ben oui, mais en fait, je suis engluée dans mon scénario et ce n’est pas facile d’en sortir  scratch
De toute façon, c’est le jeu, non ?  

Elmundode a écrit: je suis de la nouvelle génération et tenterai de souligner l'effort plus que la réussite
Ce n’est pas tant une question de génération… que de secte ! Te voilà complètement embrigadée pauvre carissima. La Rectrice de Rouen a encore frappé !  

Elmundode a écrit: soeur du mari-de-la-morte (appelons David)
Mais c’est vraiment David son nom…    

Elmundode a écrit: parce que j'ai beau en avoir vues, des scènes d'enterrement dans les soaps anglais, ça m'interpelle toujours autant qu'il n'y ait absolument aucun moyen de faire la différence entre un mariage et des funérailles en se fondant uniquement sur la tenue des invités
Il me semblait pourtant que dans “Quatre mariages et un enterrement”, il y avait une différence… Tu as eu l’occasion d’en voir dans la vraie vie ?

Elmundode a écrit: J'ai détaillé quasiment tout ce qu'on peut voir de l'église dans cette scène, à un tel point qu'il a fallu que je la repasse pour me rappeler de ce qu'il se disait exactement   )
Exactement pareil !  

Elmundode a écrit: Mais las, le preux homme de Dieu est intraitable : ils n'ont rien fait. Et Sean de témoigner alors de la haute opinion qu'il a de Todd, son meilleur ami, presque son frère à vrai dire : "quoi, Todd, attendre ? Il ne fait jamais rien sans que ça lui rapporte de l'argent ou lui donne l'occasion de se faire sauter"    
Quelque peu troublé par un tel langage proféré dans la maison de Dieu, le vicaire exploite une autre de ses stratégies rodées : la répétition. Il n'a pas menti, pas trompé, rien ne s'est passé derrière son dos (et c'est toujours aussi faux la deuxième fois   A moins de ne s'en tenir qu'à la stricte dimension physique des choses)
J’ai particulièrement apprécié ce passage de ton exposé    

Elmundode a écrit:Phelan
Mais qu’est ce que c’est que ce prénom ?  Suspect
(je savais bien que Corrie avait un lien avec GoT)
Mais il est vraiment (enfin, définitivement) viré Phélan ?

Elmundode a écrit:Que de ruptures douloureuses dans ces épisodes...
Bah ça oui alors ! A part TRMD, je n’ai jamais vu un soap aussi triste…



Tu envoies la suite ?


avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Lun 29 Aoû - 19:51

De toute façon, c’est le jeu, non ?
Bien sûr que oui
...Et j'ai d'ailleurs très envie de savoir ce qu'il va advenir de la griffe de Sean après ce vil vol de collection
La version officielle, c'est mon boulot...et d'ailleurs, tu auras sans doute remarqué que je prends quand même quelques libertés

Ce n’est pas tant une question de génération… que de secte ! Te voilà complètement embrigadée pauvre carissima. La Rectrice de Rouen a encore frappé !
En l'occurrence, c'est une réflexion que j'avais déjà vis-à-vis de l'éducation depuis plusieurs années...Et en fait, c'est très anglo-saxon (je me demande même si ça ne vient pas des pays scandinaves). J'ai lu un bouquin de management de la classe très connu en Angleterre et il en ressort que c'est une vision commune là-bas. La France est juste à la traîne

Mais c’est vraiment David son nom…
Je sais

Tu as eu l’occasion d’en voir dans la vraie vie ?
En Angleterre, non. En revanche, en Irlande, il y avait une maison funéraire juste en bas de ma rue et il m'est arrivé de croiser des cortèges à une ou deux reprises : le noir était clairement la teinte dominante dans les tenues (plus encore que chez nous), mais les Irlandais et les Anglais se ressemblent peu (et je n'image pas une demi-seconde quelqu'un s'amener en veste rose pétant à un enterrement catholique ).

Mais qu’est ce que c’est que ce prénom ?
C'est son nom, Phelan, son prénom c'est Pat, mais tout le monde l'appelle Phelan (sauf Eileen). C'est un nom irlandais, et il doit avoir des origines...En tout cas, Pat Phelan, ça fait vraiment nom de méchant de Disney

Mais il est vraiment (enfin, définitivement) viré Phélan ?

Il a été repris dans l'épisode suivant (Je te le dis vu que la scène n'a pas été conservée dans les vidéos). Heureusement, d'ailleurs, ça ferait un vide sans lui

Bah ça oui alors ! A part TRMD, je n’ai jamais vu un soap aussi triste…
Ne regarde jamais Eastenders ! (le soap le plus suivi au RU ). C'est d'un glauque et d'un déprimant...Corrie est quand même bien plus marrante.

D'ailleurs...

Tu envoies la suite ?

...C'est le début de la gueguerre !




avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Lun 29 Aoû - 22:06



Sean et Catelyn sont désormais proches et associés.
Sean prend d’ailleurs son p’tit dej chez elle : cuisine ouverte sur une pièce de vie assez grande pour contenir un canapé, rideaux et plaid recouvrant le canapé dans des tons prune et beige à motifs géométriques (rayures ou quadrillages). On notera une plus grande sobriété qui tranche avec le salon de Sallinesthétique (à moins qu’il y ait des changements peut être à découvrir dans les futurs épisodes concernant Sophie) : les murs sont clairs et unis !
Chacun a désormais sa tâche ; l’inventivité pour Sean, le cours des matières premières et des tissus pour Catelyn qu’elle suit attentivement sur son ordinateur tout en passant des commandes par téléphone.
Les deux associés envisagent aussi de recourir aux talents de Phelan qui pour l’heure se contente de regarder les résultats d’Andy sur l’”Equipe” locale, mais dont on sent bien qu’il a de grosses capacités pour se transformer en vigile redoutable (et d’autres aussi comme nous le verrons ensuite).
Sean a bon appétit (et il en faut pour ingurgiter tout ce qu’il y a dans son assiette   ).
Il arbore sa dernière création : une chemise blanche agrémentée de divers motifs feuillus dans tous les tons de gris qui n’est pas sans rappeler le papier peint du vestibule desservant sa showroom. On sent le jeune couturier talentueux plus calme, capable d’exprimer sa créativité dans un univers délicat et élégant. Toutefois l’absence de l’habituel jaillissement de couleurs éclatantes traduit la profonde crise intérieure qu’il vient de traverser.

Celle-ci resurgit d’ailleurs dès l’apparition de Robb… qui réactive chez Sean l’envie irrépressible de lui lâcher des vannes : jamais il ne pourra lui pardonner la perte d’une partie de son travail acharné. Robb se rebiffe jusqu’à l’intervention (musclée) de Catelyn : “Sorry, Sean, I’m sorry !” Mais Sean continue de geindre, ce qui provoque cette fois l’intervention (musclée) de Mulan (enfin Phelan) : “Assez Sean, tu nous gonfles. Ecoute un peu Catelyn et n’oublie pas qu’elle est ton associée et pas ta mère naturelle. Tu es un adulte bon sang, songe à tes affaires maintenant !

Robb reprend ses activités épuisantes à la boutique, perdu lui aussi dans les regrets de ce qu’aurait pu être sa vie s’il avait réussi à se tirer de là.
Il a mis une veste car il ne fait pas chaud ce matin… lorsqu’après avoir été interpellé par un énergumène qui voulait acheter un palmier phoenix (désolé nous n’avons pas ça, d’ailleurs c’est quoi ?), il est rejoint par Billy. Celui-ci a, une nouvelle fois, abandonné la prêtrise et songe, comme il le dit à son chatouilleux ami, à devenir mafioso. Il en a déjà le costume, reste à subir un test d’embauche mené par Pat Mulan. Et il le prend au collet pour lui montrer de quoi il est capable… Ils plaisantent ensuite sur ce changement probable, et heureux, d’orientation professionnelle.

Au pub, Sean, improvisé barman quelques heures par semaine pour boucler ses fins de mois, accueille très froidement Pat Mulan. Il n’a pas du tout apprécié son intervention de tout à l’heure et l’atmosphère est à l’orage. Radouci, Pat  lui dit comprendre son énervement et son ressentiment contre Robb. D’ailleurs, maintenant que Catelyn n’est plus là,  il le met en garde contre ce fils renégat. Pas impossible qu’il prépare encore un mauvais coup !
Au départ de Sean, on voit bien à son sourire perfide que Pat n’est pas très clair lui non plus.

Et Sean rentrant à la maison, poussé par Pat Mulan, surprend Robb et Billy en train de comploter. Sous un air faussement narquois, Sean est ulcéré…. C’est sûr, ça va chauffer et ça sent le chantage affectif à plein nez !

Quoi ? quoi ?, mais non, je n’ai rien oublié...


A toi !

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Lun 29 Aoû - 22:41

Aaaaah, mais y'a de nouveau du bon, Pounie ! Et même des traductions, au mot à mot, quasiment exactes ! Je suis fière de toi !

Débroussaillons un peu tout ça !

Dans la première scène, Eileen téléphone à sa sœur, Julie (qui a quitté la série l'année dernière...malheureusement car c'était un personnage génial ). Cette dernière vient de rompre avec son cher et tendre mais heureusement, elle a Eileen pour la réconforter : " c'était un abruti de toute façon, tu es bien mieux sans lui ! ".
Aux premières loges, mu par une tendance qui vire quasiment à l'automatisme Sean ne peut s'empêcher de rapprocher cette triste situation de la sienne (dramatique) : il ne sera donc pas le seul à avoir le cœur brisé cet été...Pendant qu'il médite sur la condition humaine, Eileen reprend ses recherches de ticket d'avion pour rejoindre Jason en Thaïlande (voir épisodes précédents).

Mais voilà que débarque Todd, en quête de l'élément nourricier de base de tout Anglais qui se respecte : le bacon. Dans un élan de grande générosité, Sean lui propose le sien : "après tout, tu prends toujours tout ce que tu veux,non ? Que ce soit le bacon ou les petits copains des autres "
Eileen intervient alors avant que la discussion ne rejoigne définitivement le niveau du bac à sable : Jason est tout seul dans un sinistre hôpital thaï, la moindre des choses est de respecter son deui...euh son désarroi. Todd s'excuse (de quoi?) ainsi qu'auprès de Sean (bon là je vois pourquoi ) et s'en va prendre son petit déjeuner ailleurs : quitte à s'en prendre plein la gueule, que ce soit littéral !

(Au passage, j'en ai vu des choses douteuses être ingurgitées au petit déjeuner chez les Britons...mais encore jamais des pâtes torsadées ! Bon, bref, tout le monde ne peut être français )

Sean n'en a pas fini de sa complainte : c'est qu'on a osé lui demandé de prendre son service au pub en plus ! Comme s'il pouvait servir des bières (vanille-fraise) avec le sourire toute la journée, sans penser à son grand amour, son guide spirituel, son berger qui l'a quitté pour aller raser d'autre brebis !
"Ça suffit, les pleurnicheries ", grogne Phelan, et encore plus sympathique au réveil que le reste de la journée, il rappelle à Sean que Jason est sur le point de claboter et que de toute façon, Eileen n'est pas sa mère à lui (précisons que Sean a été rejeté par sa mère biologique)

Pounie !

Ecoute un peu Catelyn et n’oublie pas qu’elle est ton associée et pas ta mère naturelle. Tu es un adulte bon sang, songe à tes affaires maintenant

On pourrait presque l’incruster en sous-titres !

Contrit, Sean se mure alors dans le silence, mais ce que je préfère dans cette scène, c'est Eileen qui fait mine de regarder son ordi

De son côté, Todd fait, lui, semblant de travailler, bien qu'en l'occurrence il préférerait sûrement avoir vraiment quelque chose à faire plutôt que d'écouter Jimmy (le type en costard, cardigan et chemise rose) lui raconter ses souvenirs de jeunesse. Il prend d'ailleurs un malin plaisir à lui dire que quand il reviendra récupérer ses fleurs, il ne sera pas là vu que sa journée vient juste de se terminer (déjà????).

Bon, je passe sur la conversation qui suit, qui n'a été conservée au montage que parce qu'on voit Billy se faufiler derrière en direction de la boutique de fleurs où il surgit effectivement dans la scène suivante. Je ne ferai aucun commentaire non plus sur la partie de l'anatomie de son aimé qui l'intéresse le plus à voir où se portent immédiatement ses mains quand il lui fait sa petite blague
Mais le bacon du dinner local devait être passé, car Todd est de méchante humeur et le pauvre pasteur se fait envoyer sur les roses (il n'a pas à aller très loin comme ça) lorsqu'il propose une sortie en dehors du village. Todd fait alors mine de faire la comptabilité de la journée en récupérant les factures des trois malheureux clients qu'il a servis aujourd'hui (est-ce que tout doit vraiment être rose dans cette boutique ??).
Mais le vicaire sait bien comment l'amadouer : on va faire un tour au pub ? Toutefois, Todd a également une parade toute trouvée  : Sean est derrière le bar, et la bière a plus de chance d'aller hydrater leurs cheveux que leurs gosiers. Mais on enterre pas les gens à la chaîne sans avoir un minimum de ressource : le noble révérend s'invite alors carrément chez lui pour prendre le thé et cette fois, il cède.

Au pub, de bien meilleur humeur après s'être administré ses remontants habituels, Phelan peut de nouveau se consacrer pleinement au but de son existence : foutre la merde . Et accessoirement, parvenir à ce qu'Eileen se débarrasse de Todd, qui est son plus gros problème actuel. Pour ce faire, il prétend alors s'intéresser aux états d'âme du pauvre Sean (qui en est au stade 2 de son manuel "survivre au cocufiage d'un homme d'Eglise ") et en rajoute une couche en disant qu'au moins, les deux proscrits ne devraient pas s'afficher si ouvertement sous son nez ! Surtout que ce matin, il a surpris le digne pasteur pratiquer son activité favorite (la fuite) aux petites heures, pour ne pas se faire remarquer, après avoir passé une nuit torride avec Todd. C'est évidemment un mensonge éhonté mais Sean fonce droit dedans : il ne se laissera pas faire (" c'est une chose de me briser le cœur, mais maintenant ils dont du trampoline sur les restes ! "). Le regard noir, les sourcils froncés, armé de son torchon (il est passé au stade 3), le voilà en route pour la maison d'Eileen !
Et Phelan d'afficher un sourire qui en dit long sur ses vicissitudes profondes.

Dans celle-ci, justement, les énamourés roucoulent dans une douce quiétude. Au sommet de ses talents prophétiques, Billy console son cher petit démon : Sean finira bien par se calmer ! Mais le voilà justement qui arrive, allons-donc le lui demander !
Malheureusement, ils ont la bouche occupée et les oreilles aussi semble-t-il puisqu'ils n'entendent même pas la porte s'ouvrir en trombe. Un sourire mauvais vicié sur le visage, Sean s'en prend illico à sa cible privilégiée (et celle de tout le monde d'ailleurs) : « Tracy said you left early (mais pour quoi faire grand dieu??) and here you are ». Suit une conversation à trois voix de haute voltige :
- Non mais regardez vous, à vous peloter dans ma maison (Sean)
- Tu te figureras que c'est ma maison (Todd)
- En fait, c'est la maison d'Eileen (Mafieux)
Todd répète (tactique 2 du vicaire, qui étend décidément son influence à tout le monde) que son comportement dans cette affaire a été irréprochable, soutenu par son gourou et surtout qu'aucune autre visite que leur cavité buccale respective n'a été physiquement effectuée à cette heure.

L'homme de dieu durcit un peu le ton (à défaut d'autre chose) : « you need to accept that we're together ». Mais Sean ne se laisse pas compter et dans une tentative désespérée d'ouvrir les yeux à son amour perdu, dit tout le bien qu'il pense de son nouveau gigolo : c'est une raclure !


Heureusement Eilen intervient, qui, avec une grande force de conviction, vole au secours de son fiston : " that's, err...that's not true "
Et Sean de persister (il a senti la faille) : "quoi il ne t'a jamais fait de mal, à toi ?"
"Bon, écoute, euh, tout le monde est un peu énervé, là..."

Naturellement, Todd s'insurge : minute, maman, si tu veux prendre son parti, dis-le moi maintenant (que j'aille préparer mes bagages). Mais Eileen se défend de prendre aucun parti, et Sean, en pleine tragédie classique, se découvre des talents d'orateur  : « Mais tu devrais prendre un parti. Le parti du Bien et de la Droiture » (coup d'oeil appuyé au vicaire).

Sean nous gratifie alors de sa réplique la plus drôle de l'épisode : "Tu étais comme mon frère, Todd (eh bé, j'aimerais pas être son frère )...et tu as volé l'amour de ma vie ! "

(Parenthèse sur une note un peu plus sérieuse mais je me demande effectivement pourquoi tout le monde en a après Todd dans cette histoire : pour une fois qu'il n'y est pour rien. C'est Billy qui s'est amouraché de lui le premier et Sean a à peine l'air de lui en vouloir).

Comme de bien entendu, l'épisode s'achève logiquement sur un dilemme cornélien : "Je ne peux souffrir de demeurer dans le même logis que ce gueux, dame Eileen. C'est lui ou moi ".

Quel suspense !

Un pronostic ?
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Lun 29 Aoû - 23:08

Y'en a....

En bonus, car je viens juste de tomber sur les spoilers pour la semaine prochaine :



...Je crois qu'il y en a encore beaucoup à faire avec l'intérieur de Sallincroyable
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Mar 30 Aoû - 17:33

Elmundode a écrit:Aaaaah, mais y'a de nouveau du bon, Pounie !  Et même des traductions, au mot à mot, quasiment exactes ! Je suis fière de toi !
   


Elmundode a écrit:Eileen reprend ses recherches de ticket d'avion pour rejoindre Jason en Thaïlande
En fait j'ai bien compris que Jason est le fils d'Eileen et le frère de Todd... et qu'on en a déjà parlé dans Sophie/Sian, mais je ne me souviens plus du tout qui c'est  
.... je croyais que c'était le gars qui embarquait Todd et Billy avant l'intervention tranchante d'Eileen.. scratch

Elmundode a écrit:des pâtes torsadées
j'ai cru que c'était des oeufs brouillés (ça s'imposerait pourtant)    

Elmundode a écrit:Pounie !

Ecoute un peu Catelyn et n’oublie pas qu’elle est ton associée et pas ta mère naturelle. Tu es un adulte bon sang, songe à tes affaires maintenant

On pourrait presque l’incruster en sous-titres !
   


Elmundode a écrit:Au pub, de bien meilleur humeur après s'être administré ses remontants habituels, Phelan peut de nouveau se consacrer pleinement au but de son existence : foutre la merde Et accessoirement, parvenir à ce qu'Eileen se débarrasse de Todd, qui est son plus gros problème actuel.
Tu sais que je trouve ce personnage très intéressant !   Et l'acteur, par son physique et ses mimiques, donne du corps à ce qui pourrait bien devenir une grande figure de Corrie    

Elmundode a écrit:Comme de bien entendu, l'épisode s'achève logiquement sur un dilemme cornélien : "Je ne peux souffrir de demeurer dans le même logis que ce gueux, dame Eileen. C'est lui ou moi ".
Quel suspense !
Un pronostic ?
Vu qu'on a déjà vu l'épisode suivant, ce ne sera pas difficile à faire.... mais, avec les soaps,  sait-on jamais ?

PS : j'ai hâte de retrouver Nounours, Sallimprévisible et leur environnement !!





Alors, cette pré-pré-rentrée ??

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Mar 30 Aoû - 19:47

En fait j'ai bien compris que Jason est le fils d'Eileen et le frère de Todd... et qu'on en a déjà parlé dans Sophie/Sian, mais je ne me souviens plus du tout qui c'est  

Tu fais bien d'aller te planquer sous la chaise ! C'était le nigaud qui tenait lieu de petit copain à la délicieuse Rosie ! (et qu'elle a largué comme une grosse m... d'ailleurs ). Comment as-tu pu oublier ce couple si passionné...

..Et surtout cette séance photo  :




.... je croyais que c'était le gars qui embarquait Todd et Billy avant l'intervention tranchante d'Eileen..
Ça c'est Tyrone, le type qui vivait avec la fille qui était enceinte de Nounours (autre intrigue trépidante de l'époque Sophie/Sian   ).

Tu sais que je trouve ce personnage très intéressant
Moi aussi, je l'aime bien    Et c'est une bonne chose car il est au coeur de la prochaine "grosse" intrigue qui touchera les Grimshaw (et par extension Sean u qu'il est r attaché à cette famille), on verra donc beaucoup sa bouille normalement  

Vu qu'on a déjà vu l'épisode suivant, ce ne sera pas difficile à faire...

J'avais oublié !  

Alors, cette pré-pré-rentrée ??
Ma tutrice a l'air très sympa et décontractée, rien à voir avec ce que j'attendais.
...Traite-moi de parano mais du coup ça me rend un peu méfiante bizarrement  
Elle m'a donné les manuels adaptés aux nouveaux programmes et m'a un peu récapitulé sa façon de concevoir ses cours.

PS : moi aussi, j'espère seulement qu'on le verra bien cet intérieur, car je ne suis pas sûre que Sophie vive toujours chez sa mère  scratch  Nounours, lui, en tout cas, vit ailleurs (mais je n'ai pas encore vu sa bicoque).
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Mar 30 Aoû - 20:28

Elmundode a écrit: Comment as-tu pu oublier ce couple si passionné...
..Et surtout cette séance photo  :
Je suis absolument formelle : je n'ai JAMAIS vu cette séance photo !   (c'est pourquoi je la remets d'ailleurs !)
... tu penses bien que je m'en souviendrais  
Mais, pourquoi, pourquoi, Rosie est-elle partie ?      


Vu qu'on a déjà vu l'épisode suivant, ce ne sera pas difficile à faire...
J'avais oublié !  

Pourtant, Sean et son sac poubelle.... !!    


Ma tutrice a l'air très sympa et décontractée, rien à voir avec ce que j'attendais.
...Traite-moi de parano mais du coup ça me rend un peu méfiante bizarrement  
Si je n'avais pas un tel respect et une telle affection pour toi, alors oui, je te traiterais de parano !  
Voyons carissima : tu n'es pas très sympa et décontractée toi ? (enfin je veux dire en temps normal, pas à la veille de la rentrée)
Si, n'est-ce pas ? Et pourtant, tu es UNE PROF maintenant... Eh bien, il y en a plein comme ça !  
Spoiler:
c'est vrai qu'il y en a plein aussi qui ne le sont pas    

Bref. Demain tu vas t'amuser si tu prends tout ça au 2e degré. La pré-rentrée sera-t-elle consacrée à la réforme des collèges ? à la dure mission des enseignants ? à la crise de la société ?
Spoiler:
Non le but principal sera pour chacun de chercher à améliorer (voire changer) son emploi du temps !  Twisted Evil


PS : quand est-ce que tu emménages au Havre ?

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Mar 30 Aoû - 20:43

Je suis absolument formelle : je n'ai JAMAIS vu cette séance photo !   (c'est pourquoi je la remets d'ailleurs !)
En fait, si mes souvenirs sont bons, on a vu la séances-photo mais en tenues beaucoup moins affriolantes et cette photo-là a été postée ensuite sur le site de la chaîne qui diffuse Corrie

Pourtant, Sean et son sac poubelle.... !!
En effet  D'un autre côté, est-ce bien judicieux de demander à quelqu'un de choisir entre son fils biologique et ami, aussi cher soit-il ? scratch

Voyons carissima : tu n'es pas très sympa et décontractée toi ?
Si, mais je ne vais pas le rester très longtemps En tout cas, je prends cette année de stage pour ce qu'elle est : une probation. Et elle marche dans les deux sens...Je ne conviendrai peut-être pas à l'emploi mais lui non plus ne m'ira peut-être pas. J'attends d'être sur le terrain (et d'y être depuis un moment) pour juger, car pour le moment, je n'ai pas entendu grand chose qui me plaise.

Je ferai un premier bilan vers Noël je pense

Non le but principal sera pour chacun de chercher à améliorer (voire changer) son emploi du temps !  
En tout cas, mes jours, au moins, sont fixes : lundi, jeudi et samedi A voir après pour les heures...

PS : ce week-end, normalement.


Dernière édition par Elmundode le Jeu 1 Sep - 21:17, édité 1 fois
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Pounie le Mar 30 Aoû - 20:47

Elmundode a écrit:
En tout cas, mes jours, au moins, sont fixes : lundi, jeudi et samedi A voir après pour les heures...

PS : ce week-end, normalement.
J'aurais dû poser la question autrement : as-tu des jours de liberté ?

Aller au Havre, c'est un choix délibéré pour être autonome ou c'est réellement plus pratique pour les transports ?

avatar
Pounie

Messages : 7330
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Elmundode le Mar 30 Aoû - 21:09

J'aurais dû poser la question autrement : as-tu des jours de liberté ?
En plus (Dieu me regarde) de mon dimanche, je devrais avoir mon mercredi si tout va bien...ce qui devrait me permettre de bien préparer mes cours (du moins, je l'espère). Je ferai les corrections de copies et autre dans les transports...et pendant les cours à l'ESPE

Aller au Havre, c'est un choix délibéré pour être autonome ou c'est réellement plus pratique pour les transports ?
C'est vraiment ce qu'il y a de plus pratique compte tenu du fait que j'ai à me rendre et dans la cambrousse et à Rouen plusieurs fois par semaine. Mais ça reste pas mal de transport
avatar
Elmundode

Messages : 6315
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coronation Street

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum