Un village français...elles y sont

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Ven 15 Nov - 0:02

Pour moi, un beauf, c'est un mec qui ne voit que son petit confort personnel tout en s'appuyant sur des idées toutes faites pour le justifier...
C'est bien ce qui me semblait : je suis donc une beauf à tes yeux, Pounie   Ainsi, je le crains, qu'une partie non-négligeable de la population  
A vrai dire, je ne suis jamais penchée sur ma définition de "beauf" scratch  Mais pour moi, un beauf, c'est une personne vulgaire, qui réfléchit peu, et reste campée sur des positions convenues.

Qu'est-ce qui a vaincu le nazisme alors ?
Les Soviétiques à l'est, les Alliés à l'ouest...Des armées, en somme. C'est la plus vieille histoire du monde, non ?

Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Ven 15 Nov - 0:08

Elmundode a écrit:
Pour moi, un beauf, c'est un mec qui ne voit que son petit confort personnel tout en s'appuyant sur des idées toutes faites pour le justifier...
C'est bien ce qui me semblait : je suis donc une beauf à tes yeux, Pounie   Ainsi, je le crains, qu'une partie non-négligeable de la population  

Qu'est-ce qui a vaincu le nazisme alors ?
Les Soviétiques à l'est, les Alliés à l'ouest...Des armées, en somme. C'est la plus vieille histoire du monde, non ?
Oh mais moi aussi tu sais. J'y tiens à mon petit confort!   


Tu veux dire par là des puissances comparables et simplement concurrentes?

Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Ven 15 Nov - 0:13

Tu veux dire par là des puissances comparables et simplement concurrentes?
Si tu veux, oui  

Je vais me coucher, je tombe   Je t'enverrai un petit message d'adieu demain matin  .
Bonne nuit  

Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Ven 15 Nov - 7:52

Elmundode a écrit:  Je t'enverrai un petit message d'adieu demain matin   
J'espère que ton indisgestion n'est plus que du passé carissima et que ton estomac est prêt à subir les épreuves qui l'attendent   
Très bon week end Liebchen, profites-en bien  et même doublement....

Spoiler:
Tu peux pavoiser : j'ai tous mes articles à rédiger d'ici dimanche ... et il y en a de sévères !

avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Ven 15 Nov - 8:33

Oui mais moi aussi j'ai du boulot et je serai matériellement, pendant trois jours, empêchée de le faire !  
J'espère que je réussir à rattraper, sinon je sens que je vais devoir grappiller des soirées...scratch 

J'y vais   Je ne pense pas avoir accès à un ordi durant le week-end, donc à dimanche soir !! (Ou, avec un peu de chance, à quelque part avant...). Sois brave et essuie bien les foudres du forum si les chansons finissent par mettre le feu aux poudres de ces canons rouillés  

PS : tu crois que je peux répondre vertement à Mana9 qu'elle se plante dans les grandes largeurs et que le terme vétéran, s'il a sans doute été remis au goût du jour avec l'influence de l'anglais, existe en français depuis le Déluge dans son sens actuel ???   
avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Ven 15 Nov - 8:43

Elmundode a écrit:tu crois que je peux répondre vertement à Mana9 qu'elle se plante dans les grandes largeurs et que le terme vétéran, s'il a sans doute été remis au goût du jour avec l'influence de l'anglais, existe en français depuis le Déluge dans son sens actuel ???   
C'est un mec !  
Défoule-toi carissima, je prendrai le relais en ton absence (pour me rattraper !  ). Il ne semble pas avoir lu ce que tu as écrit d'ailleurs....

Bref, si jamais tu trouves un ordi chez ton frère et surtout si tu as le temps de taper dessus, tu auras toutes les chances de me trouver.... (Prohibé est là ce week end mais a beaucoup de boulot elle aussi...notamment de comptabilité et là, crois-moi, elle est concentrée  !   )
Sinon à dimanche.
Amuse-toi bien et ne pense pas au boulot à venir...  
"Mourons à la tâche d'accord, mais de mort lente..."


EDITION
Fait ! Du moins sous un certain angle ( ). A toi de développer l'aspect linguistique si ça te dit
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Ven 15 Nov - 16:49



y'en a au dessus .... !

Je ne suis pas mécontente de moi carissima. J'ai réussi à fourguer dans "bourdes et anachronismes" des photographies de vétérans de la Grande Armée participant à une commémoration en 1858 ! D'une pierre deux coups !
  
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Dim 17 Nov - 7:46



y'en a au dessus .... !

Eh oui, tu ne rêves pas... je suis bien debout (enfin assise) devant l'ordi.  
Prohibé m'ayant entraîné hier dans des escapades non prévues (y compris nocturnes), j'ai pris du retard sur mon programme. Et pourtant je dois tout envoyer ce soir affraid 
Donc, tandis qu'elle dort paisiblement, me voilà à la tâche. Cependant... j'ai commencé par faire un tour sur le forum de UVF. Grâce à Koot et Roro Lu la machine semble relancée !  

J'espère que ce week end de détente a répondu à tes attentes carissima. Bon retour !
 
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Lun 18 Nov - 10:44

Je suis de retour   
...Mais je vois que tu as été bien distraite en mon absence   Je suis rentrée hier soir à une heure indue et du coup, je suis (déjà) crevée le lundi matin   'Vais me prendre une bonne nuit de sommeil ce soir  

J'ai cours cet après-midi, je jetterai un coup d'oeil au forum ensuite et regarderai l'épisode 2 de la saison 3 dans la foulée  
...Mais il faut que je bosse en sus, j'ai moi aussi pris du retard  

(Fait froid  )
avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Lun 18 Nov - 11:35

Elmundode a écrit:Je suis de retour   
   

Au moins si tu as bien profité de ton week end, c'est  justice que tu aies maintenant un retour de bâton ! Twisted Evil 
Rassure-toi, j'ai plein de boulot aussi (les mêmes causes produisant les mêmes effets !)... Décidément les lundis ne sont plus ce qu'ils étaient  



Tu as eu de la neige à Abondance ?
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Lun 18 Nov - 19:49



Suite.....


Je fais ce que je peux dans "rythme de la saison 5"   


Tu refais surface ou tu t'endors sur tes bouquins ?
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Lun 18 Nov - 21:14

Je suis crevée, je dors debout  
...Du coup, je te refile le bébé pour ce soir sans vergogne    Je vais peut-être poster un petit message, et puis... 

En attendant, j'ai revu l'épisode 2, saison 3...

Et effectivement, c'est vraiment la saison 3 qui pose les bases de la série telle qu'elle est actuellement : une intrigue à suspense construite sur plusieurs épisodes au cours de laquelle viennent s'entrecroiser tous les destins des personnages et en l'occurrence, prendre leurs traits "définitifs" : tu l'as dit, on voit ici clairement les germes de la Lucienne, du Marcel, de la Jeannine, de la Hortense, du Müller de la saison 5 (même si Hortense, pour ne parler que d'elle, a été peu développée dans cette dernière saison par rapport aux autres).

Ces épisodes m'ont rafraichi la mémoire...Par exemple, je ne me rappelais pas du tout que ça se passait comme ça entre Suzanne et Marcel   Egalement...
La rupture Daniel/Hortense est consommée. Tout au moins de son côté à elle. Je suis persuadée que ce n'est pas le cas de Daniel qui l'aimera en effet "jusqu'après sa mort"
...je n'en suis pas sûre. Même si on le voit peu dans la saison 5, Daniel m'a semblé fatigué, déconnecté, presque désincarné dans les derniers épisodes. J'ai eu l'impression qu'il avait lâché le bateau (parce que le focus est plus mis sur les autres personnages ? Peut-être...). Ses rares scènes avec Hortense ont toutes été dans le même registre : en mode reproche "homologué", toujours vis-à-vis de l'enfant, comme s'il faisait là le minimum syndical. Il n'est pas beaucoup plus passionné avec Sarah et me semble distant dans toutes les scènes qu'il a, comme s'il s'était déjà résigné. J'ai vraiment eu du mal avec le traitement de son personnage dans cette saison...

Bref, pour en revenir à la 3...

Pourquoi Suzanne fait-elle pencher la majorité contre le point de vue de Marcel
Par jeu, je ne vois que ça !   Cette Suzanne-là est encore dans la fantaisie et le goût pour l'aventure, même si là encore on voit poindre les signes de son évolution (l'angoisse cède le pas à la roublardise).

J'aime beaucoup le 2ème épisode, presque entièrement consacré à la visite des Larcher à leur père. Évidemment, ça entre de plein fouet en écho avec la saison 5, et toutes les scènes de flashback qu'on a vues avant que Marcel ne meure... C'est un épisode vraiment à part, dans toute la série quand on y pense : cette visite n'a qu'un lien indirect et psychologique avec l'intrigue principale et l'action de a série (de par ce qu'elle nous apprend des liens entre les deux frères, avec leur père, et des conséquences qu'ils ont eu sur leur cheminement actuel) et pourtant, elle est développée, structurée, d'une importance cruciale. Toute entièrement dévouée à l'approfondissement des personnages. J'ai beau chercher, je ne vois pas vraiment d'épisode similaire dans la suite...

Tu as vu les épisodes suivants ?

Tu as eu de la neige à Abondance ?
Une légère couche éparse sur les côtés de la route, mais rien de consistant...pour le moment  
avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Lun 18 Nov - 21:41

Elmundode a écrit:Tu as vu les épisodes suivants ?
Bien sûr que non, je t'attendais ! Peut être demain soir si tu donnes le top départ (?)

Par contre, hier soir et ce soir, j'enchaîne les épisodes de "House of cards" recommandé par Christel qui n'a rien d'autre à faire que d'engloutir les séries  Elle a vu toutes celles dont nous avons parlé ces derniers temps. Et "Scandal" aussi  
Pour en revenir à "House of cards", c'est prenant : la preuve j'en suis au 6e épisode !  
En revanche je ne suis pas sûre que ça te plairait, vu le sujet traité. Mais la psychologie des personnages, qui se développe peu à peu, est assez intéressante.... et la complicité du personnage principal avec le spectateur est séduisante. Ceci dit il y a 12 épisodes pour la première saison  

Je vais voir ce que tu as écrit sur le forum UVF....
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Mar 19 Nov - 13:10



On regarde la suite ce soir ?

Petite relance sur "Jeannine"....
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Mar 19 Nov - 13:22

Vendu  

J'ai lu ce que tu as écrit sur Jeannine...et suis d'accord avec tout. Enfin...quasiment tout   Je relancerai peut-être sur le petit point de détail qui me chiffonne  
avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Mar 19 Nov - 13:26

Elmundode a écrit: Je relancerai peut-être sur le petit point de détail qui me chiffonne  
Je m'en réjouis d'avance !   

... d'autant que j'aurai le temps de répliquer dans l'après-midi  
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Mar 19 Nov - 15:59

Pounie a écrit:
Elmundode a écrit: Je relancerai peut-être sur le petit point de détail qui me chiffonne  
Je m'en réjouis d'avance !   

... d'autant que j'aurai le temps de répliquer dans l'après-midi  
Fait !  
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Mar 19 Nov - 18:50



A y'est je vais commencer UVF3-3

Petites interventions sur le forum... des bricoles !



Tu as bien travaillé carissima ?  
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Mar 19 Nov - 19:16

Tu as bien travaillé carissima ?
A vrai dire, non   Je n'arrive pas à me dépêtrer de mon exposé en droit de l'Union européenne que je n'ai toujours pas commencé à rédiger vu que je n'ai pas de plan qui tienne la route. Le problème est que j'ai d'autres exposés sur le feu et que je ne peux pas me permettre de consacrer tout mon temps à celui-là...résultat, je suis mal barrée  
Bon, mais je vais quand même relâcher la pédale ce soir...

PS : quant à Antoine...  
avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Mar 19 Nov - 19:24

Elmundode a écrit:PS : quant à Antoine...  
Tu as remarqué mes efforts désespérés pour apporter après toi une touche de scandale hein?    Mais ça ne marche jamais.... Il y en a toujours un pour éteindre l'incendie naissant  


Comment oses-tu me tutoyer ? affraid 



Ps : tu vas t'en sortir, courage ! Il faut faire un break et laisser passer une nuit pour que les idées se remettent en place...
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Mar 19 Nov - 19:54

Ce n'est pas un vrai tutoiement !   C'est une formule usuelle, qui s'emploie tout simplement à la deuxième personne du singulier...et puis le clin d’œil était amusant  
avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Mar 19 Nov - 20:05

Elmundode a écrit:Ce n'est pas un vrai tutoiement !   C'est une formule usuelle, qui s'emploie tout simplement à la deuxième personne du singulier...: 
Oui on dit ça. ....  J'ai bien vu moi que tu ne pouvais plus t'en empêcher....   Je sais bien que c'est dur. Sois forte carissima !


J'ai presque fini le 3e épisode et je vais de surprise en surprise   Mais comment ai-je pu oublier tout ça ?
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Mar 19 Nov - 20:09



y'en a au-dessus.... !.......!




Un "élan" hein?  Suspect 

Spoiler:
  






Ne regarde pas tout de suite ce qu'il y a dans ce rectangle_là en dessous carissima. Ce sont quelques impressions sur le 3e épisode...

Spoiler:
C'est incroyable mais je ne me souvenais absolument pas de toute ces histoires tournant autour de l'avortement  Ni que Marie y était mêlée. Ni que elle et Judith avait eu cette expérience.
Je ne me souvenais plus non plus que Raoul était inscrit à l'école.... Par contre je me souvenais très bien que c'était une tête à claques comme son père  
Enfin l'épisode confirme que Suzanne est bel et bien une tête et qu'elle mène à la baguette toute la cellule du PC bien que "communiste d'occasion" et seule femme du groupe   
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Mar 19 Nov - 20:41




y'en a au-dessus.... !.......!




Grosse couche rajoutée chez "Janine"  
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Mar 19 Nov - 21:51

J'ai lâché l'affaire, ça devenait suspect   J'ai juste répondu sur la question de l'inceste...en ne répondant pas  

Je termine l'épisode 3  
avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Mar 19 Nov - 21:57

Elmundode a écrit:J'ai lâché l'affaire, ça devenait suspect   J'ai juste répondu sur la question de l'inceste...en ne répondant pas  
Ben voyons !   
Tu enterres l'inceste oui.... et moi qui croyais que tu pourrais recaser ton Craster amazonien ! Enfin, bref, tant pis !  


Je te prépare mes petites impressions sur le 4 !
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Mar 19 Nov - 22:03

(au-dessus, au-dessus, au-dessus......)

n°4 revisionné !  
Rectangle suit....

Spoiler:
Est-ce que Jeannine est si antisémite que ça ? Il se confirme qu'elle réagit bien plus par spontanéité égoiste que par conviction. La scène du concours est révélatrice. Mme Crémieux ne la gêne pas du tout au démarrage... avant que son gâteau n'entre en concurrence avec le sien   De même qu'elle ne dénoncera jamais Sarah par la suite. Je ne me souviens plus si elle utilise à un moment ce que Marceau lui révèle sur Lucienne, mais en tout cas ça semble bien enterré dans les dernière saisons...
Sinon le focus est mis sur Hortense/Müller et les communistes
Le couple Hortense/Daniel n'a pas survécu à l'affaire Marchetti finalement. Je sais que tu n'es pas d'accord, mais je pense que Daniel continue de l'aimer jusqu'au bout.
Si Hortense s'embourbe dans les mensonges, c'est aussi le cas de Suzanne. C'est quand même pas clair ce qu'elle traficote. Je ne me souvenais pas qu'ils avaient été arrêtés si souvent avec Marcel !
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Mar 19 Nov - 22:20

Ce n'est pas moi qui l'ai enterré, mais les scénaristes !  

Dans l'épisode 3, je me souvenais pas mal de l'intrigue sur l'avortement. Mais pas autant de l'importance de l'Eglise dans l'épisode, de par Lucienne et Suzanne et Marcel...certes de façons bien différentes  
En parlant de Suzanne et Marcel, c'est la saison 3, c'est vraiment la pleine période : je les A-DORE   

Cet épisode est aussi le début concret de la liaison Hortense/Müller...là aussi, on mesure le changement jusqu'à la saison 5...

Par ailleurs, Lucienne me semblait tout de même un peu plus vive dans cette saison (bon, toutes proportions gardée, hein). Elle semble tellement éteinte dans la 5ème, en dehors de ses scènes avec Marguerite...Pourtant, elle veut avorter dans le premier cas, décision particulièrement difficile à prendre pour elle, et a son enfant en tant que femme mariée dans le second...C'est vraiment un personnage intéressant, je trouve. Même si elle m'agace parfois avec son éternelle indécision et son regard vide...

Je reverrai le 4 demain...car en fait, je regarde la 2 en même temps  
avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Mar 19 Nov - 22:34

Elmundode a écrit:Je reverrai le 4 demain...car en fait, je regarde la 2 en même temps  
Tu restes dans le même registre ! Je n'ai pas le courage de regarder tout ça  ... surtout que je dois chercher des photos (que je ne trouve pas !) pour dépanner un collègue...
Bref.

Le couple Marcel/Suzanne est vraiment réussi je suis bien d'accord tant par le caractère des personnages que par le jeu (et le physique) des acteurs  C'est bien dommage qu'ils nous l'aient massacré dans la 5e saison (et je ne parle pas que de la mort de Marcel)...

C'est vrai que Lucienne se croit acculée par la réaction première de Kurt et les messages contradictoires que lui envoient le prêtre d'un côté, Judith et Marie de l'autre, à prendre des décisions inhabituelles. Se faire avorter soi même (même si on se rate) ça demande quand même un certain cran je reconnais. Finalement elle est bien entourée Lucienne. Beaucoup se proposent pour l'aider. Pourtant...
elle m'agace parfois avec son éternelle indécision et son regard vide...
et sa bouche tordue. Euh moi c'est tout le temps qu'elle m'agace !
Spoiler:
je me demande ce que Kurt et surtout Marguerite peuvent bien lui trouver What a Face 
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Mar 19 Nov - 22:37

J'avais bien cru comprendre que tu n'étais pas exactement enfiévrée par une adoration indicible pour Lucienne    
Moi, je l'aime bien...mais j'aurais du mal m'attacher à une personne comme ça, je pense.

Bon, je vais regarder un peu le documentaire suivant ("La traque des nazis"  ) et aller me coucher...

Bonne nuit


Dernière édition par Elmundode le Mar 19 Nov - 22:57, édité 1 fois
avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Mar 19 Nov - 22:44

Elmundode a écrit:Bonne nuit  
Toi aussi ! A demain !
 
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Jeu 21 Nov - 22:09

Episode 4 vu !

...Je ne voudrais pas relancer un vieux sujet, mais qu'est-ce que Müller parle bien français, tout de même !   "On a fait une rafle à cause de l'attentat, il (Marcel) se sera fait prendre par hasard". Non mais un futur antérieur, quoi   
Bref. Le fameux épisode du concours de gâteaux. Comme toi, je doute fortement de l'antisémitisme de Jeannine. Si elle peut faire preuve d'antisémitisme, c'est uniquement parce que c'est alors de bon ton (raison pour laquelle elle renvoie Sarah), mais nullement par idéologie. D'ailleurs, je ne pense pas que Jeannine défende la moindre idéologie...elle me fait définitivement penser à...



...  

D'ailleurs, Jeannine en a beaucoup plus après Lucienne qu'après Mme Crémieux...et là encore, parce qu'elle a pris l'histoire des gâteaux pour un affront personnel.

Sinon, un détail amusant "la mère Servier, elle aime rien, elle est toujours au régime"...c'est vrai que ça ne lui arrive jamais de soulever toutes les frites de son pauvre mari  
Autre détail : je trouvais déjà Marie étrange en paysanne eu égard à sa façon de parler et ses manières en particulier...dans cet épisode, c'est sur son chignon plutôt sophistiqué que j'ai tiqué  

Sinon, je me souvenais bien que Suzanne mentait comme une arracheuse de dents pendant une bonne partie de la série  

Autre personnage que je retiens, c'est vraiment Daniel, et encore et toujours par comparaison avec la saison 5. Il était décidément beaucoup plus impliqué dans la 3, et pas uniquement parce qu'il était maire. Il se sentait simplement plus concerné, il avait même l'impression de devoir faire quelque chose. Je suis d'accord pour dire qu'il aime toujours sa femme dans cette saison 3, mais dans la 5, c'est bien possible aussi, mais je ne vois pas de signe convainquant, honnêtement. Il faut dire qu'on les voit peu ensemble.  

Bon, tu peux attaquer les deux prochains épisodes, maintenant  
avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Jeu 21 Nov - 22:25

Elmundode a écrit:...Je ne voudrais pas relancer un vieux sujet, mais qu'est-ce que Müller parle bien français, tout de même !   "On a fait une rafle à cause de l'attentat, il (Marcel) se sera fait prendre par hasard". Non mais un futur antérieur, quoi   
Tu vois !   

Nous sommes en phase sur presque tout dis donc !Suspect 
Je partage entièrement ton opinion sur Jeannine et la chanson de Dutronc qui lui colle à la peau ! Elle renvoie Sarah aussi (et surtout) parce qu'à ce moment-là Raymond est suspecté d'être juif. Donc mieux vaut n'avoir rien à reprocher à l'entourage !  

Elmundode a écrit:Sinon, un détail amusant "la mère Servier, elle aime rien, elle est toujours au régime"...c'est vrai que ça ne lui arrive jamais de soulever toutes les frites de son pauvre mari   
Oui j'avais relevé ce contraste étonnant moi aussi   

... Et les mensonges de Suzanne qui font quand même une grande partie de son charme il faut bien l'avouer. Avec aussi ses réparties... surtout face à Edmond. J'adore aussi quand celui-ci fait allusion, catastrophé, aux "idées" de Suzanne qu'il suit d'ailleurs la plupart du temps. Suzanne est vraiment super...jusqu'à la saison 5 !

Bon, tu l'auras remarqué le personnage de Daniel me plait beaucoup moins  

Elmundode a écrit:Bon, tu peux attaquer les deux prochains épisodes, maintenant    
D'accord, je vais m'y mettre.... demain !
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Ven 22 Nov - 7:41



Au d'ssus...... !



Alors à défaut du 6e, je peux fournir quelques remarques (cachées) sur le 5e  

Spoiler:

Tout d'abord une précision d'importance sur une question que nous nous posions : Marcel était déjà communiste en 1934 ! Il a même bourlingué puisqu'il était à Lyon à cette époque là  Donc cela laisserait penser, vu la reflexion du père rapportée par Daniel, qu'il est peut être bien allé en Espagne en 1936.... mais cela semble contradictoire avec ses réflexions sur le fait de tuer un homme (lorsqu'il est en galante compagnie  )
Bref, le mystère est loin d'être résolu scratch 

Après cette intéressante considération visant à ne rien te (re)dévoiler de fondamental, puisque tu es probablement en train de lire ce qui est sensé être secret...  
.... passons à Lucienne ! Qui est presque sympathique dans cet épisode car elle parvient à prendre une décision fondamentale en une journée  Las, malgré la protection de son ange gardien, ça tourne mal. C'est vrai que Jeannine est allée loin dans cette affaire.

Autre surprise de l'épisode : j'ai bien aimé Daniel aussi là Suspect C'était le moment où l'on pouvait encore espérer de lui une réaction tant dans le domaine politique que personnel. A mon avis, il aurait dû traiter Hortense un peu plus souvent de cette manière après son aveu. Pour rallumer la flamme. Peut être.

Après, il y a l'épisode savoureux du bordel (si l'on met de côté la fin  ). Evidemment ça tombe sur ce pauvre Marcel qui a une compensation quand même. M'étonnerait pas que l'affaire ait été montée de toute pièce par Suzanne (et Raymond cède encore  ) principalement pour avoir la possibilité de coucher comploter avec lui ! Une vraie éminence grise cette Suzanne   

On voit apparaître pour la première fois le Müller tortionnaire. Est-il vraiment sadique au sens propre du terme ? Ce n'est pas vraiment évident ! Tu en penses quoi toi ? En tout cas cette scène de torture (physique, psychologique) où l'on ne voit rien est très impressionnante.
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Sam 23 Nov - 20:42


Je suppose que tu as lu ce qu'il y a au-dessus !  


Bon je passe au 6e ....  

Spoiler:

Incroyable ! Daniel remonte dans mon estime depuis 2 épisodes... Du coup, je me suis souvenue avoir "avalé" les premières saisons à un rythme record puisque je devais vous rattraper. Ce sont peut être les épisodes suivants qui m'ont laissé le plus mauvais souvenir de lui scratch
 
Même chose pour Lucienne qui se bonifie depuis quelques épisodes... la danse avec Kurt, c'est quand même gonflé d'autant plus que c'est elle qui lance le mouvement... Ses doutes sur Bériot et leur évaporation après la sortie de celui-ci contre Jeannine préparent bien ce qui suit

Jeannine est en train de se transformer en maréchaliste, mais j'ai toujours des doutes sur la sincérité de ses discours. Son opportunisme transparaît clairement à la façon dont elle fait comme si rien ne s'était passé avec Bériot ! Se pointer et faire bonne figure après ce qu'elle a encaissé, il faut le faire là aussi   

Le Müller de cet épisode me fait quand même penser à celui de la saison 5. Je ne sais pas s'il aime Hortense mais il est quand même sérieusement accro, jusqu'à épargner Marcel finalement. Il torture pour obtenir des renseignements, pas par cruauté sadique, j'en suis à peu près sûre maintenant (mais j'attends ton opinion).
Quant à Hortense c'est vraiment une belle (incontestablement  ) garce ! Elle ment au moins autant que Suzanne  

La peur de Marcel (dans cet épisode comme au moment de sa mort) le rend encore plus attachant  
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Sam 23 Nov - 23:54

Épisode(s) vu(s) !
...Mais compte rendu demain, je ne suis plus capable de rien  
Bonne nuit !  
avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Dim 24 Nov - 7:45

Elmundode a écrit:...Mais compte rendu demain, je ne suis plus capable de rien  
Me suis endormie vers 22h 30  ... et viens de me réveiller !!!  
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Dim 24 Nov - 10:43

Moi aussi, je viens de me réveiller   

Bon, épisode 5 !

Autant te le dire d'entrée, nous divergeons sur Müller. Pour moi, il a clairement des tendances sadiques, qui ne dominent peut-être pas l'intégralité de sa personnalité mais qui sont là, et qui sont profondes. La saison 5, à ce titre, n'est pas nécessairement incohérente, mais elle surprend, c'est vrai. Disons qu'on peut imputer l'"adoucissement" (relatif, car restent le coup du rouge à lèvres, le rapport à Gustave, et le malin plaisir qu'il prend aux interrogatoires) de son caractère au fait que son addiction à la morphine s'aggrave (du moins, dans un premier temps...) et surtout à la conviction que l'Allemagne a perdu la guerre et à la nostalgie qui le prend d'ores et déjà par rapport à sa pleine puissance.
Mais il a des tendances perverses, ça me semble indéniable : il a joui (littéralement, d'ailleurs) de la faiblesse et de l'incapacité à se dégager de Lucienne qui était prise dans son piège, il s'est ragaillardi de raconter ses horreurs à Hortense en sachant qu'elle lui reviendrait pour elles et non en dépit d'elle car elle est attirée par ce sadisme même s'il lui fait peur par ailleurs, il a atteint son apogée du plaisir sadique en la torturant car non seulement il avait une raison "légale" de lui faire du mal (comme à sa Polonaise) mais en plus il mettait en même temps Daniel à terre en jouant sur une corde doublement sensible : sa femme souffre, mais c'est cette femme qui a préféré un dangereux malade au gentil Daniel.

Tout cela ne remet pas en cause le fait qu'il puisse "aimer" Hortense par ailleurs, comme il aimait vraisemblablement sa Polonaise. Mais c'est un amour qui en aucun cas ne doit atteindre sa puissance : Müller est un allemand du début du siècle, il a le culte de la puissance, comme une bonne partie de ses concitoyens, c'est une tendance allemande de longue date. Et à mesure que sa puissance baisse, ses capacités sadiques en font de même, mais il ne partira sans un petit baroude d'honneur...

Pour Lucienne, ce re-visionnage de la saison 3 confirme qu'entre celle-ci et la saison 5, le personnage n'a pas réellement évolué, finalement : ses décisions sont mues par la peur, plus à mon avis même que par la raison et à la fin, c'est toujours elle qui gagne en dépit de ce petit acte de sédition que constitue la danse au vu et su de tous. Car par ailleurs, elle semble vouloir se rebeller contre sa peur qui la rend malheureuse (et c'est clair dans ces épisodes, qu'elle est beaucoup moins heureuse avec Bériot qu'elle ne l'était avec Kurt...) mais cette volonté ne se traduit que par des petits actes de courage isolés. A la fin, c'est la peur qui gagne, encore et toujours.

La saison 3, c'est vraiment le règne du couple Suzanne/Marcel   J'adore leur relation dans ces épisodes et surtout les manigances de Suzanne pour le faire tomber droit dans son lit : le coup du "je vais récupérer tes affaires pour te les donner alors que j'ai vu que tu te dirigeais vers le porte-manteau et qu'on va donc se retrouver à dix centimètre l'un de l'autre", c'est du grand art !  
Cela dit, je ne me souvenais pas qu'ils atterrissaient effectivement au lit dans la scène suivante après consommation du plan  

En attendant, la relation Marie/Schwartz qui est aussi rappelée au téléspectateur, vu qu'ils n'avait eu aucun contact jusque là...par un heureux hasard, voilà que le cadavre que Schwartz a dans son placard ressort, lui aussi. Je ne me souviens plus très bien de ce qu'il advient de cette intrigue, après...

Bon, épisode 6...bientôt mais je ne sais pas quand   (y'a Murdoch, ce soir et il faut que je regarde la fin des petits meurtres dont je n'ai vu que la moitié hier... )
avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Dim 24 Nov - 10:58


Je reviendrai sur ton analyse dans l'après-midi... car je vais déjeuner chez des copains et je dois aller chercher un gâteau (.... chez le "roi du macaron" où il y a toujours la queue  )

A tout à l'heure carissima !
 
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Dim 24 Nov - 16:52

Elmundode a écrit:Autant te le dire d'entrée, nous divergeons sur Müller. Pour moi, il a clairement des tendances sadiques, qui ne dominent peut-être pas l'intégralité de sa personnalité mais qui sont là, et qui sont profondes
Je reconnais que pour l'épisode Lucienne ton raisonnement se tient, mais pour tous les autres j'ai des doutes  
Il torture notamment à la cigarette, tout comme ...Marchetti. Cela ne justifie en rien de telles méthodes évidemment, mais elles semblent avoir été courantes en temps de guerre (et je dirais de toutes les guerres et de tous les pays). Il ne torture pas pour le plaisir de torturer mais pour avoir des réponses. Cela ne semble pas lui faire particulièrement plaisir. D'ailleurs dans l'épisode 5, il laisse partir Emilie (?) une fois qu'elle a balancé Marcel alors qu'il sait très bien qu'elle est communiste. Il ne s'acharne pas sur elle. D'ailleurs dans le 6e....
Spoiler:
il sait trouver le moyen de la faire parler sans utiliser la manière forte. Et si elle est arrêtée et finalement placée parmi les otages, il explique logiquement pourquoi.
Il me fait plutôt l'impression d'un policier sans scrupules certes, acculé par sa hiérarchie à utiliser tous les moyens pour réussir, mais pas d'un pervers intrinsèque. Je me demande d'ailleurs s'il n'a pas peur lui-même la plupart du temps de ce qui pourrait bien lui arriver s'il n'obtenait pas ces fameux résultats.
Quand il torture Hortense, c'est aussi pour obtenir des résultats... mais en plus pour assouvir une double vengeance, envers Daniel et envers elle surtout. Ceci dit, j'attendrais de revoir cet épisode-là pour en être certaine....  
Le récit de toutes les atrocités commises sur le front est qu'il fait à Hortense ont aussi j'ai l'impression une double explication : c'est un moyen de séduction certes (car la perversité, elle semble surtout de son côté à elle finalement, et cela il l'a compris) et c'est aussi une sorte d'observation dédoublée de ce qu'il a dû faire. Comme un type contraint d'aller au bout du bout d'un engagement (dont on ignore toujours l'origine) qui le précipite vers un no man's land de la conscience. Il insiste beaucoup d'ailleurs dans la 5e saison sur la solitude (qu'il dit partager avec Hortense). Mais déjà là dans cet épisode, il se sent à part "ils sont devenus fous avec les attentats..." dit-il en parlant de sa hiérarchie...
Par ailleurs, je ne suis pas convaincue non plus qu'il joue un jeu pervers avec Gustave..... Je l'ai déjà dit, mais il donne plutôt l'impression dans ce rapport avec Gustave d'être en quête d'une certaine pureté de sentiment perdue depuis longtemps.

Je partage complètement ton analyse globale sur Lucienne par contre. Effectivement, le seul moment où elle semble heureuse c'est avec Kurt, sans avoir le ressort à la fin pour aller au bout (mais on ne peut pas le lui reprocher dans ces épisodes 5 et 6 : après la décision cruciale de le suivre en Allemagne et devenir sa femme -qui était pour elle un acte de courage extrême- elle ne peut plus que subir pour l'instant...)

Elmundode a écrit:le règne du couple Suzanne/Marcel   J'adore leur relation dans ces épisodes et surtout les manigances de Suzanne pour le faire tomber droit dans son lit : le coup du "je vais récupérer tes affaires pour te les donner alors que j'ai vu que tu te dirigeais vers le porte-manteau et qu'on va donc se retrouver à dix centimètre l'un de l'autre", c'est du grand art !
Du grand art en effet !  
 


PS : je t'attendrai pour la suite de la saison 3 et je vais peut être retenter Murdoch ce soir.... pour voir !

PS ' : tu es sûre de ne pas avoir vu le 6e  ? scratch La danse avec Kurt, la découverte du noyé dont tu parles, c'est dans cet épisode !

PS'' : il y a "The Magdalene Sisters" sur la 8.
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Dim 24 Nov - 22:46

Je ne suis pas d'accord, concernant Müller...ses travers vont au-delà de ceux de Marchetti, pourtant déjà bien gratiné, mais abject de petitesse par-delà autre chose à mon sens. Müller n'est pas petit. Il est puissant, il le sait, et ça lui procure beaucoup de plaisir. Après, ça reste un SS respectueux de sa hiérarchie et des ordres, je ne dis pas le contraire. Avant de passer aux méthodes raffinées, il commence toujours par interroger, avec cynisme, et laisse une ou deux chances à l'interpelé de ne pas lui faire sortir sa boîte à outils. Ça ne contrevient pas à sa perversité, pour moi, il y a bien des manières d'être pervers. Müller, son truc, c'est le contrôle. Il se veut en espèce de mâle dominant, et ce, dans tous les compartiments de son existence, et se repaît de sa propre puissance, qu'il peut exercer comme il l'entend. Il se comporte, de fait, de façon perverse. Après, je ne suis pas psy, et je ne saurais pas te dire si sa perversité est pathologique, mais il en fait preuve.

PS : alors ?  
PPS : non, je n'ai pas revu le 6...mais je me rappelais de ces détails de mon premier visionnage  
PPPS : je l'ai vu et revu   Tu y a jeté un oeil en même temps que Murdoch ?  
avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Pounie le Lun 25 Nov - 7:48

Elmundode a écrit:PS  : alors ?  
Alors ?
Alors que j'étais bien calée dans mon canapé pour passer la soirée, je me suis progressivement avachie pour m'endormir profondément au début du 2e épisode ! Embarassed 
A la décharge de Murdoch, il est juste néanmoins de présenter 3 arguments :
1. Mon canapé est extrêment confortable. D'ailleurs j'y ai passé l'essentiel de la nuit..
2. j'ai beaucoup de mal en ce moment à franchir le cap des 22h30 scratch 
3. Le second épisode, c'était un des rares que j'avais déjà vus !
Reste le premier qui ne m'a pas déplu... mais bon, je ne suis toujours pas accro  

De ton côté as-tu pu aller au bout de l'épisode des Petits Meurtres ?

Pour Müller on verra si la suite de la série nous départagera en apportant des éléments nouveaux pour décrypter sa personnalité....
Je ne nie pas qu'il veuille dominer "dans tous les compartiments de son existence", mais cela ne suffit pas à mon avis pour parler de perversité (ou alors il y a un sacré paquet de pervers sur terre). Quant au cynisme dont il fait preuve au début des interrogatoires, j'y vois plutôt une méthode policière pour impressionner, faire peur, donc obtenir ce qu'il veut en évitant d'aller plus loin (une méthode qui en elle même ne manque pas de perversité je te l'accorde, mais qui semble assez classique si l'on en croit les séries policières  )

Je n'ai pas revu "The Magdalene Sisters". Pour tout te dire, ces films anglo-saxons noirs à connotation sociale me laissent une impression dérangeante de malaise. Tu me diras, c'est fait pour. Je sais bien, mais je n'ai toujours pas digéré "Tyrannosaur" où jouait (cette fois) le même Peter Mullan. Je comprends par ailleurs que le sujet des "Magdalene Sisters" répond sans doute pour toi, davantage qu'à moi, à des interrogations personnelles () ...

Très bon courage Liebchen ! Je serai dans le coin la majeure partie de la journée...
avatar
Pounie

Messages : 7296
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Elmundode le Lun 25 Nov - 18:11

Reste le premier qui ne m'a pas déplu... mais bon, je ne suis toujours pas accro
Aucun problème, Pounie   On ne peut pas être d'accord sur tout, non plus...D'ailleurs je n'irais pas jusqu'à dire non plus que je suis accro à Murdoch. Mais disons que si j'ai envie de passer un bon moment, c'est typiquement la série que je vais regarder  

Je comprends par ailleurs que le sujet des "Magdalene Sisters" répond sans doute pour toi, davantage qu'à moi, à des interrogations personnelles () ...
Euuuuuuuh....Je ne dirais pas ça, franchement    Je comprends bien pourquoi tu le supposes, mais je regarde ce film avec un regard plus social qu'autre chose, en toute honnêteté...Comme pour tout, je considère que les événements qui y sont décrits correspondent à un certain endroit, à une certaine époque. Mullan est un brin plus dogmatique, toutefois...
...bon, oui, carrément anti-clérical, en fait  

avatar
Elmundode

Messages : 6290
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un village français...elles y sont

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum