Les films dont on pourrait un peu parler....

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Dim 16 Mar - 20:26

C'est une rubrique que nous avions jadis. Je profite de l'occasion pour la recréer ....
.... de façon à mettre encore un peu plus de souk dans notre forum   
avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Dim 16 Mar - 20:40

Et donc, ce film ? (  )

PS : pas de nouvel épisode, aujourd'hui ? Que fait la posteuse ?  
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Dim 16 Mar - 20:46

Elmundode a écrit:Et donc, ce film ? (  )
ça vient, ça vient....
avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Dim 16 Mar - 20:48



(suite)

LA VIE D'ADELE

C'est quand même un peu fort que tu aies vu ce film avant moi !  

Remarques préliminaires : je ne te cacherais pas que globalement j'ai aimé. Je dis bien globalement car il y a quand même quelques faiblesses selon moi.
Je précise aussi d'emblée que c'est "mon" premier film de Kechiche. Du coup, il y aura sûrement des remarques évidentes pour une cinéphile avertie comme toi.

Pour tout dire, je n'ai pas vraiment l'impression que ce soit un film d'amour. Plutôt un film d'apprentissage, de la découverte (douloureuse) de soi, du monde des adultes, de la difficulté (de l'impossibilité ?) de sortir de la solitude.
Car ce qui est frappant c'est ce qui sépare, plus que ce qui unit, les deux héroïnes : l'âge (et je le mets en premier !), l'environnement et les milieux socio-culturels, les intérêts, les caractères ... tout pratiquement.
Si Adèle attire Emma, c'est parce qu'elle est naïve, rafraîchissante. Si Emma attire Adele, c'est parce qu'elle représente un monde étranger, prestigieux, inaccessible (et qui le restera). Ce qui les rapproche c'est, je dirais seulement, le désir mutuel....

Ce qui m'amène à faire un sort tout de suite aux scènes de sexe qui ont tant défrayé la chronique.
Personnellement je les trouve crédibles techniquement parlant (  ), mais peu psychologiquement. Pas de préliminaires (en tout cas ils ne sont pas filmés) : on entre tout de suite dans le vif du sujet en passant directement du pique nique au lit... c'est quand même un peu rapide !  
Quant à Adèle son absence totale d'inhibition lors de la première fois et sa connaissance "innée" de ce qu'il faut faire sont plus que surprenantes    

(c'est le début.... il y a une suite   )


Dernière édition par Pounie le Dim 16 Mar - 21:09, édité 1 fois
avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Dim 16 Mar - 21:08



(suite)

Lorsque la relation s'installe, elle se dégrade inévitablement parce que le désir s'estompe du côté d'Emma. Elle se rend compte qu'en dehors de faire des spaghettis (et la vaisselle), Adèle ne lui sert pas à grand chose. Les échanges intellectuels et sentimentaux sont plus que limités. Emma essaye, en vain, de la pousser vers autre chose (l'écriture)... mais finalement Adèle la déçoit car elle ne correspond pas à ce qu'elle voudrait qu'elle soit. On ne m'ôtera pas de l'idée qu'elle pense à la rupture bien avant que la "trahison" d'Adèle ne lui en donne l'occasion.

Quant à Adèle, on la découvre à 17 ans et on la quitte à 21-22 ans (puisque la fille de Lise a 3 ou 4 ans). Entre temps, elle se cherche, essaye de sortir d'un milieu familial affectueux mais pas épanouissant et se tourne naturellement vers la recherche d'autre chose.
La première expérience avec Thomas est décevante (tu ne trouves pas qu'il ressemble à Andy ?    ) et elle comprend que les filles l'attirent davantage. Il y a chez elle une sorte de frénésie sexuelle... ou plus exactement sa quête de l'autre et d'autre chose ne peut s'exprimer que par le sexe (comme on peut le voir à la pauvreté de ses échanges avec les autres). Héritage du milieu ?
Le métier qu'elle choisit, et pour lequel elle a soi-disant un vrai intérêt, ne semble pas pourtant la combler.

Bref elle est mal barrée !    

La manière de filmer ne m'a pas gênée. Les gros plans, les longues séquences de repas, de lycée, d'école ne me paraissent pas superflus. Ils décrivent méthodiquement et précisément un personnage mal à l'aise partout, en quête de ce qu'il ne trouve pas....

Adèle (l'actrice) joue vraiment très bien.



A toi !
avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Dim 16 Mar - 21:49

Écoute Pounie, je suis assez sidérée...parce que je suis d'accord avec quasiment tout ce que tu dis. Et si ça me surprend, c'était parce que par rapport aux différents articles/commentaires de spectateurs que j'ai pu lire à propos de ce film, j'avais le sentiment d'être minoritaire dans mon camp, c'est à dire principalement à penser :
1) qu'Emma n'aime pas réellement Adèle
2) que même si elle est douloureuse, la trahison est finalement un bon moyen de la lourder   

La vie d'Adèle n'est en effet pas une histoire d'amour : même la pub pour le DVD qui passe en ce moment à la télé est complètement trompeuse !    Tu l'as très bien dit, c'est avant tout une histoire sur le désir, sur la recherche de qui on est - qui passe forcément par sa sexualité - et c'est aussi un film social, comme tous ceux de Kechiche, parce que le milieu dont on est issus, et le carcan dans lequel il nous enferme, gouverne tout le film. Au passage...je ne suis absolument pas une cinéphile avertie    Je suis sûre de n'avoir pas vu le 1/3 des films considérés comme des classiques...Pour ce qui est de Kechiche, j'avais vu deux de ses films avant celui-ci : "L'esquive" et "La graine et le mulet"...et des trois, "La vie d'Adèle" est clairement mon préféré.

Bref, pour revenir sur "l'histoire d'amour"...je suis totalement d'accord avec toi : pour Emma, Adèle est divertissante, elle la coupe de son milieu, de tous ces pseudos intellectuels bobos qu'elle fréquente à foison, et elle est timide, un peu sauvage, limite fruste...elle est parfaite pour "vivre une vraie aventure" quelque part. Mais au fil du temps, ce qui l'avait attirée en premier lieu devient ce pourquoi leur relation ne peut pas fonctionner : Emma est tellement désappointée de ne pas parvenir à être un véritable Pygmalion pour Adèle, de ne pas réussir à la mouler comme elle le désire, qu'elle la laisse tout simplement tomber. La discussion sur Schiele est un vrai symbole : Emma n'a même pas pris la peine d'évoquer ce peintre auprès Adèle, parce qu'elle considère que forcément, Adèle ne s'y intéresserait pas. Elle ne le peut pas : elle aime les spaghetti bolognaise, son métier d'institutrice lui convient (là-dessus, je ne suis pas d'accord avec toi : je pense que son emploi la comble)et elle ne cherche aucunement à développer ses talents littéraires, elle n'émet jamais aucune critique sur les toiles d'Emma...donc à ses yeux, il est inconcevable qu'elle ait la moindre sensibilité artistique. Emma qui vient d'un milieu soi-disant plus ouvert (son homosexualité ne pose manifestement de problème à personne) est en réalité profondément engluée dans ses a priori sociaux.

Plus qu'Adèle, paradoxalement. Pourtant, elle aussi y est attachée, mais contrairement à Emma, elle ne cherche jamais à changer sa copine : elle l'accepte comme elle l'est. Mais la réciproque n'est pas vraie. celle qu'Adèle accepte moins, c'est elle-même, et il n'est pas sûr qu'elle sache pourquoi. Le processus de "conversion en Emma" atteint pourtant un certain niveau, en témoigne la scène du bain de mer (la plus cinématographique, à mon sens). Mais elle a lieu une fois qu'Emma l'a quittée, comme si Adèle cherchait par ce biais à se rapprocher d'elle. Pareil pour la fin du film : elle vient au vernissage avec le vain espoir de raccrocher les wagons, de pénétrer ce monde dans lequel pourtant, elle le sait, elle n'est pas à sa place : et tout le lui confirme de nouveau. Elle décide finalement d'abandonner. La morale du film est déprimante, quand on y pense.

Quant aux scènes de sexe...là encore, je te suis ! Pour une fille qui n'a jamais eu la moindre expérience homosexuelle avant sa première fois avec Emma, je trouve qu'elle s'y prend drôlement bien   Elles nous revisitent quasiment le Kamasutra lors de cette scène, ce qui n'est pas hyper crédible...Certes, Adèle est effectivement très demandeuse sexuellement parlant, mais quand même, elle n'est pas censée s'être avalé des pornos lesbiens ces dix dernières années   Son aisance est très surprenante...

(J'ai encore pondu un roman, hein ?   )


Dernière édition par Elmundode le Lun 17 Mar - 10:29, édité 1 fois
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Dim 16 Mar - 22:12

Elmundode a écrit:Écoute Pounie, je suis assez sidérée...parce que je suis d'accord avec quasiment tout ce que tu dis.
Tu sais que ça commence à devenir préoccupant ...  scratch Nous avons quasi exactement la même vision du film   

Le seul véritable point de polémique concerne le métier d'Adèle.
J'ai plutôt l'impression que ce choix vient aussi du milieu familial, comme une catégorie de profession obligée. C'est vrai qu'elle dit à un moment que l'école lui a beaucoup apporté et qu'elle veut transmettre à son tour.... Mais lorsqu'on la voit dans la classe, elle ne semble pas avoir le feu sacré, pas plus qu'elle ne discute et partage avec les autres instits. Je ne dis pas qu'elle n'aime pas, mais elle n'est pas passionnée....

Elmundode a écrit: La morale du film est déprimante, quand on y pense.
C'est le moins que l'on puisse dire  


PS : la discussion sur la comparaison Schiele/Klimt est plus que superficielle, Adèle aurait pu s'en mêler sans problème !  
avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Dim 16 Mar - 22:34

Je ne dis pas qu'elle n'aime pas, mais elle n'est pas passionnée....
Elle n'a pas l'air passionnée, en tout cas. Mais quand on y pense, c'est vrai pour tout : Adèle ne donne jamais l'impression d'être enflammée par quelque chose (en dehors peut-être des scènes de sexe, justement). A mon sens, ça tient à sa personnalité, non à ce qu'elle fait : contrairement à Emma, elle n'est pas du genre à s'exprimer ouvertement, y compris vis-à-vis d'elle-même. Elle est très intérieure, repliée sur elle. Elle vit les choses en dedans, quelque part. Mais je la crois quand elle dit que son métier est tout à fait ce qu'elle voulait faire, d'ailleurs c'est une vocation de longue date. Lorsqu'elle parle bouquins avec le grand dadais du début, elle les évoque autant (presque plus) du point de vue de la transmission (d'ailleurs elle le lui refile à lire) que du contenu précis du livre. Ce qui lui plait, c'est de communiquer ce qu'elle sait, et surtout de voir des enfants en difficulté progresser grâce à elle ce qu'elle leur donne, c'est comme ça qu'elle se sent utile. Après, peut-être que si elle avait eu une autre éducation, elle aurait voulu faire autre chose...mais c'est vrai pour nous tous, non ?

PS : oui, c'est pour ça que je parlais de "pseudos intellectuels"...la superficialité du propos est voulue, je pense...
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Dim 16 Mar - 23:11

Elmundode a écrit:Ce qui lui plait, c'est de communiquer ce qu'elle sait...
Encore faut-il être curieux pour apprendre afin ensuite de transmettre.
Adèle c'est justement l'inverse de cette démarche. C'est très frappant, cette incapacité qu'elle a à établir une communication avec les autres, Emma comprise.
avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Dim 16 Mar - 23:30

Mais elle a une forme de curiosité : elle lit. Mais ce qu'il lui plaît le plus, elle le dit, d'ailleurs, c'est de sentir qu'elle a donné le goût de ce qu'elle aime aux enfants, et que ça a aidé certains d'entre eux à sortir de leurs difficultés. Elle est très paradoxale : elle est dans le don de soi d'un côté, y compris avec Emma (ce qui se traduit surtout sexuellement), mais en même temps, dans la rétention de l'autre, mais une rétention involontaire pour moi : Adèle ne sait pas elle-même qu'elle se retient. Parce qu'elle ne s'interroge pas vraiment sur elle, finalement...juste au début, quand elle ne comprend pas ce qu'il lui manque un mec. Ensuite, ma foi... scratch 

avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Lun 17 Mar - 9:39

Elmundode a écrit:... mais en même temps, dans la rétention de l'autre, mais une rétention involontaire pour moi : Adèle ne sait pas elle-même qu'elle se retient. Parce qu'elle ne s'interroge pas vraiment sur elle, finalement...
Je suis d'accord   
C'est pourquoi on peut voir le film comme celui d'un apprentissage, d'une auto-découverte et, je l'espère pour elle, d'une évolution à venir.
Il paraît que Kechiche a l'intention de suivre son personnage comme Truffaut et Klapisch l'ont fait avant lui. Cela pourrait être très intéressant, d'autant que ce serait pour une fois un personnage féminin et dans une autre époque qui peut témoigner aussi d'une évolution des mentalités dans un cadre social en mutation.
J'aimerais bien personnellement qu'il donne suite à cette idée.
avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Mer 4 Mar - 22:31

Je ressuscite ce topic à l'abandon depuis un an pour poster la tant attendue (mais si, mais si) critique du dernier film de Saint Seiya  Je te préviens charitablement que tu auras besoin au bas mot d'une bonne demi-heure pour la lire  

Ne l'ouvre pas encore, hein !  

Spoiler:
...Sinon tu n'iras pas le voir    

Je suis sidérée. Vraiment. Je savais que ça avait de très bonnes chances d'être mauvais...Mais je ne pensais tout de même pas être plongée dans un intense abîme de confusion au bout de 45 minutes à peine   C'est bien simple, à peu près au beau milieu du film, de deux choses l'une :
- soit l'intrigue part complètement en vrille, se décompose, se recompose autrement, perd des éléments, en récupère qui ne sont pas à elle, bref se disloque totalement pour former une espèce de créature hybride à l'origine et au comportement inconnus et indéterminables ;
- soit c'est mon cerveau qui a subitement perdu toute capacité de compréhension    

Passe encore que Seiya soit un gamin débile et poseur qui ferait un bon cobaye pour inaugurer une machine à claques
Passe encore que Hyoga ait un piercing, des cuissardes de motard et s'accoude au bar une cannette à la main comme un vieux pilier de comptoir déprimé
Passe encore que Shiryu ait trois lignes de dialogue, et deux secondes de présence
Passe encore que Shun porte des baggys et des vestes de survêt' et tienne lieu de carpette à tous les personnages qu'il croise
Passe encore qu'Ikki apparaisse une fraction de seconde le temps de lancer une vacherie bien sentie à son frère avant de se faire éclater par le chevalier du Capricorne qu'il ne saurait probablement même pas reconnaître sur photo vu qu'il ne l'a jamais rencontré dans la série d'origine
Passe encore que Mû porte des lunettes, que Milo soit une femme, que Shaka et Aphrodite retapissent l'arrière-plan du décor d'une ou deux scènes, qu'Aldébaran mange du bœuf, que Camus ressemble à un Iroquois, que la double-personnalité de Saga soit à peine abordée, que personne ne se demande jamais pourquoi foutre dieu ces chevaliers censés traverser toutes les maisons pour gagner le palais du Pope ignorent pourtant superbement celles des Gémeaux et de la Balance (désolée, Pounie !   )...Non, mais...Passe encore, oui !!!    

Mais que Masque de mort fasse son entrée en chantant dans un spectacle musical et chorégraphie son et lumière de 5 minutes dans un film qui sacrifie des scènes cruciales faute de temps, livrant un vibrant plagiat hommage à L'étrange Noël de M. Jack, ça c'est un CRIME DE LÈSE MAJESTE !!!!!     Mais qu'avaient fumé les réalisateurs quand ils ont animé cette scène ?? Parce que c'est de la bonne !    

Et ce n'est pas la seule énormité ! Franchement, ce film sabre tout ce qui fait l'essence de Saint Seiya, à savoir les relations entre les personnages et leur psychologie : ignoré, le lien ambigu si particulier entre Shun et Ikki, absent, le combat dantesque Shaka/Ikki et Shura/Shiryu et tous les personnages concernés de façon général,  sabordée, la relation entre Hyoga et Camus et l'affrontement culminant qui la solde...même pas soulevée, la démence de Saga. Le film est complètement creux, n'est qu'un enchaînement de combats auxquels on ne comprend RIEN (pourquoi Hyoga qui "meurt" dans la maison du Verseau se retrouve-t-il subitement dans la maison du Cancer avec Shiryu ??? Que se sont dit Shaka et Aiolia qui a bien pu annuler les effets du sort de Saga ??? Etc, etc) et c'est d'ailleurs son principal problème...

Car pour le reste, d'accord, on dira que comme je connais la série d'origine, je m'y réfère, et le film s'adresse clairement aux néophytes : mais c'est la cible qui risque d'être la plus larguée    L'intrigue est totalement incompréhensible et l'univers tel que présenté, grotesque. Oui, car le Sanctuaire a déménagé de Grèce (sans doute depuis l'arrivée de Syriza au pouvoir   ) et s'est installé...dans le ciel !     Et au passage, a gentiment emprunté ses décors au film "Avatar". Mais je ne pinaillerai pas sur ce point car en fait...C'est la seule bonne chose du film : les décors, surtout à l'intérieur des temples, sont très réussis et magnifiques pour certains (même si la 3D n'est pas toujours de très bonne facture). Ah, et au rayon des bons points, il y a quand même un humour (volontaire, j'entends   ) plus présent que dans la série d'origine, surtout le passage où Shiryu récite doctement sa leçon apprise du vieux maître tandis que les autre essaient de s'y soustraire en douce   ).

Mais un néophyte ? Il n'y comprendra rien, particulièrement à la fin. J'ai vu tout ce qui s'est fait sur Saint Seiya, et je n'y ai rien compris. le combat contre Saga est...animé par un type sous LSD, je ne vois que ça !    Il est impressionnant, c'est clair : mais illisible. Saga fait d'abord agir des sortes de titans de pierre qui n'ont d'autre utilité que de démolir son propre palais (???) avant de se transformer en une sorte d'hydre géante que Seiya, dans l'armure du Sagittaire, transperce finalement d'une flèche...et après avoir balancé des espèces de bombes nucléaires sur sa population, Saga, mourant...s'excuse auprès de Saori de ne pas avoir bien réfléchi à ce qu'il faisait    Minute, a-t-on vu une quelconque hésitation dans sa conduite jusqu'ici ? ...Ah mais c'est peut-être ça la schizophrénie, finalement !    

Bref. J'ai perdu 1h30 de ma vie...mais les décors étaient beaux !  


avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Jeu 5 Mar - 20:17



Je reviens à l'instant du cinéma (on était 3 dans la salle !)
... et je n'arrive pas à y croire
Nanni ???!!!
mais..... OU EST PASSE DOHKO ?



Ne l'ouvre pas encore, hein !  

Bon maintenant que mon cri d'indignation est poussé, je vais pouvoir le faire !




avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Jeu 5 Mar - 20:37

Pounie a écrit:

Bon maintenant que mon cri d'indignation est poussé, je vais pouvoir le faire !


...Pour entendre les miens
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Jeu 5 Mar - 21:01



Je n'ai pas vraiment attendu 45 minutes pour me poser des questions

Spoiler:
il est vrai que je n'ai pas tout compris à la version d'origine et que je n'en connais pas les moindres détails comme toi    

Le tout début du film, avec cette espèce de promenade interminable dans le cosmos, m'a paru très très long... à tel point que je me suis demandée à un moment s'il n'y avait pas un court métrage préalable à la diffusion du film comme ça se faisait dans les temps reculés    

Après, je me suis posée bien des questions : par exemple Athéna est-elle aussi niaise, peureuse et soumise dans l'animé ? Il ne me semble pas mais tu me confirmeras (ou infirmeras). Et comme toi, j'ai perdu mes repères...

Elmundode a écrit:Oui, car le Sanctuaire a déménagé de Grèce (sans doute depuis l'arrivée de Syriza au pouvoir   ) et s'est installé...dans le ciel !

Ça laisse perplexe...

Sinon :

Elmundode a écrit:Passe encore que Seiya soit un gamin débile et poseur... que Hyoga ait un piercing, des cuissardes de motard et s'accoude au bar ...que Shun porte des baggys et des vestes de survêt'...  qu'Aldébaran mange du bœuf... Mais que Masque de mort fasse son entrée en chantant dans un spectacle musical et chorégraphie son et lumière... ça c'est un CRIME DE LÈSE MAJESTE !!!!!     Mais qu'avaient fumé les réalisateurs quand ils ont animé cette scène ?? Parce que c'est de la bonne !  

A mon avis, la même que celle de l'auteur de la série décalée.  
En fait, tu t'es trompée carissima, ce film se réfère non pas au film originel, mais à sa parodie. Alors tu vas peut être crier à la haute trahison, mais c'est ce que j'ai préféré moi !    
Alors après la construction (enfin le découpage) est un peu étrange parce que l'on s'appesantit sur des détails ou des scènes très secondaires alors que l'intrigue principale est tellement condensée qu'on en oublie l'essentiel : d'accord l'esprit de Saint Seiya... MAIS SURTOUT DOHKO !     Et ça, franchement c'est inadmissible !


avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Jeu 5 Mar - 21:13

Après, je me suis posée bien des questions : par exemple Athéna est-elle aussi niaise, peureuse et soumise dans l'animé ? Il ne me semble pas
Merci Pounie ! Toutes les critiques du film que j'ai lues depuis hier disent que cette nouvelle Athéna est neuneu que l'ancienne...Pardon ??? C'est le contraire ! C'est quand je lis des trucs comme ça que je me dis que ces soi-disant nostalgiques de la première série ne la connaissent de toute évidence pas Passés les premiers épisodes (où elle n'est de toute façon pas aussi niaise que dans ce film), Athéna est beaucoup plus mature et solennelle dans la série de 86. En fait, à partir du moment où elle est vraiment investie de sa conscience divine. Rien à voir avec cette gamine pleurnicharde et mièvre Je songe d'ailleurs à rédiger un billet assassin sur ce point à l'intention de l'un ou l'autre de ces sites fallacieux

Alors tu vas peut être crier à la haute trahison, mais c'est ce que j'ai préféré moi !
Du tout, elle est de très bonne qualité et pointe avec justesse toutes les énormités et débordements de la série d'origine...car oui, il y en avait un paquet !

Et j'ai également amèrement regretté l'absence Dohko Suspect J'étais sidérée par la choré de Masque de Mort que je ne l'ai pas plus souligné que ça mais cette défection a été remarquée et sévèrement fustigée dans ma tête
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Jeu 5 Mar - 21:23

Elmundode a écrit:
mais cette défection a été remarquée et sévèrement fustigée dans ma tête

Merci carissima J'espère que dans les sites dont tu parles cette absence a tout autant été relevée et vilipendée !



Excuse-moi de laisser tomber les duels de TLMVPSP ce soir.... je suis un peu en overdose de combat pour l'instant !   Je reprendrai donc demain
....car l'épisode ELI m'attend et nous savons toutes les deux le temps que ça peut prendre


avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Jeu 5 Mar - 21:26

Pas de souci, garde-toi ce duel pour demain D'autant plus que...

Spoiler:
...de combat, il ne sera certainement pas question

Je vais aussi attaquer ELI
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Jeu 5 Mar - 21:31

Elmundode a écrit:
...de combat, il ne sera certainement pas question      


Suspect Suspect
Ça ne me dit rien qui vaille !
Mais quand est-ce que je vais debreaker alors ?



avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Jeu 5 Mar - 21:38

Tu auras bien l'occasion tôt ou tard...il y a toujours un moment où je me retrouve face à 4 thèmes qui sont tous aussi désastreux les uns que les autres

Pour la 2ème manche, je te proposerais bien une petite innovation pour pimenter le jeu : chacune de nous devra choisir pour l'autre le thème dont elle pense qui l'avantage le plus...Ça pourrait être amusant, qu'en dis-tu ?
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Jeu 5 Mar - 22:37

Elmundode a écrit:

Pour la 2ème manche, je te proposerais bien une petite innovation pour pimenter le jeu : chacune de nous devra choisir pour l'autre le thème dont elle pense qui l'avantage le plus...Ça pourrait être amusant, qu'en dis-tu ?

D'accord !
Cela peut être tout aussi marrant que d'essayer de piéger l'autre...

avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Sam 9 Avr - 22:51

J'ai une question existentielle, Pounie...

...As-tu vu Star Wars VII ?
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Sam 9 Avr - 23:01

Elmundode a écrit:J'ai une question existentielle, Pounie...

...As-tu vu Star Wars VII ?
Non pourquoi ?

avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Sam 9 Avr - 23:04

Parce que je suis en train de le regarder Je sais, je sais, je mets Lucifer ensuite

J'en suis à la première demi-heure, et pour le moment, je ne peux pas dire que je sois dépaysée...c'est bien simple, j'ai l'impression de revoir l'épisode IV pour la 3000ième fois
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Sam 9 Avr - 23:14

Elmundode a écrit:...c'est bien simple, j'ai l'impression de revoir l'épisode IV pour la 3000ième fois

Les acteurs d'origine ont pourtant un peu vieilli non ?
Bon évidemment, il y en a de nouveaux...


avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Sam 9 Avr - 23:31

Les acteurs d'origine ont pourtant un peu vieilli non ?

Je ne les ai pas encore vus mais c'est tout comme ils étaient déjà là : donc, nous avons un pilote à l'humour vif (esprit de Han Solo, es-tu là ?) qui confie un message à un petit droïde (esprit de R2-D2, es-tu là ?) à destination de Luke Skywalker, chevalier Jedi depuis longtemps disparu (esprit d'Obi-wan Kenobi...) parce qu'il est pourchassé sans relâche par l'Empire La Première force, un pouvoir autoritaire mené par un dirigeant principal dont on parle mais qu'on ne voit pas (esprit de Palpatine...) et par son second, un grand homme en noir dissimulé sous une armure dont on dit qu'il était avant du bon côté de la Force (esprit de Dark Vador...). Pour lutter contre cette entité démoniaque, deux hommes et une femme, qui se rencontrent sur Tatooine font équipe (esprit de...toute la première trilogie !!!! ).

Franchement, je suis facilement achetable quand il s'agit de Star Wars mais là...même moi je trouve ça énorme !
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Dim 10 Avr - 0:31

Y'EN A

(Et ça continue de l'être )

Je dois tout de même accorder une chose au film : par moment, il est franchement drôle (et au premier degré, il faut préciser ).
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Dim 10 Avr - 1:46

Y'EN A

...

...

Spoiler:
Bien, bien. Je n'aurais pas dû voir ce film, je suis traumatisée à vie.

Pounie, ne regarde pas Star Wars VII !!! Bon, je vais aller voir le pilote de Lucifer pour me remettre, moi.
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Dim 10 Avr - 13:17

Elmundode a écrit:
Pounie, ne regarde pas Star Wars VII !!!
Bon Ok j'ai compris !
.... alors on peut le voir quelque part en streaming ?

Vu le prix exorbitant de Civilization IV je vais me faire ce petit plaisir chez Amazon. J'espère que tu guideras mes premiers pas car je ne connais rien (mais alors absolument rien) aux jeux vidéos
Spoiler:
à part Ingress, enfin si on peut appeler ça un jeu vidéo


Alors Lucifer ?


PS : quelqu'un a trouvé un nom adéquat pour le nouveau couple de The 100 : "Ontamurphy"

avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Dim 10 Avr - 14:24

... alors on peut le voir quelque part en streaming ?

Ce n'était pourtant pas un moyen de te le faire regarder, je le jure !
Mais si tu tiens à visionner ce tue-l'enfance, tu peux aller là : http://www.dpstream.net/film-709613-star-wars-episode-vii-le-reveil-de-la-force-en-streaming.html

Je n'ai pas fini Lucifer hier, je me suis arrêtée à la moitié. Je termine l'épisode cet après-midi...j'aurai largement l'occasion, vu ce temps radieux que nous avons (de la pluie, de la pluie, de la pluie)

Vu le prix exorbitant de Civilization IV je vais me faire ce petit plaisir chez Amazon. J'espère que tu guideras mes premiers pas car je ne connais rien (mais alors absolument rien) aux jeux vidéos
Je pense que tu ne le regretteras pas Du moins après quelque temps, car il te fera sans doute un temps d'adaptation si tu n'as jamais joué à un jeu PC avant...d'autant plus que tu ne commences pas par le plus simple
Tiens-moi au courant ! Je t'aiderai comme je peux...

PS : je dois dire que c'est bien trouvé
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Dim 10 Avr - 19:35

Elmundode a écrit:Bien, bien. Je n'aurais pas dû voir ce film, je suis traumatisée à vie
Pounie, ne regarde pas Star Wars VII !!!

Nooooooooooon !
Han Solooooooooooooo !

Décidément c'est l'hécatombe dans tout ce que nous regardons en ce moment !
...
...
...

Cela dit... le film m'a bien plu  
C'est vrai que c'est avec une certaine émotion que l'on retrouve longtemps après tous ces héros (même si ... ) et le ton du film est bien trouvé même si les références (on dira ça comme ça) sont nombreuses.
Spoiler:
j'ai même cru retrouver un mix improbable entre Yoda et Jabba dans le personnage de Maz

Cet humour au 1e degré était déjà présent dans la 1e trilogie (enfin la seconde, tu m'as comprise), style "j'ai un mauvais pressentiment", mais c'est plus développé dans cet opus.

Il y a quand même une grosse nouveauté : le héros est désormais une héroïne. Signe des temps. Mais d'où sort donc cette Rey ? scratch

Quant à la dynastie Anakin/ Luke et Leïa/ Kylo Ren.... elle est vraiment déchirée entre la lumière et l'obscurité !



PS : j'ai commandé Civilization IV

avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Dim 10 Avr - 19:41



Message au-dessus édité !

avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Dim 10 Avr - 20:57

Nooooooooooon !
Han Solooooooooooooo



C'est horrible ! Le pire, c'est que...ce serait presque mal traité ! La mort en soi est touchante mais après en dehors de Leïa, elle ne laisse pas de trace chez grand-monde : Chewie pleurniche deux minutes puis repart tout guilleret avec la nouvelle . C'est pas crédible deux minutes quand on pense à sa réaction dans la première trilogie quand il a cru Han mort, congelé dans la carbonite.

Pour le reste...J'ai trouvé le film très distrayant (on ne s'ennuie pas une demi-seconde) et drôle, mais il sent quand même sacrément le réchauffé : à bien y regarder, il condense en fait toute la première trilogie en un peu plus de deux heures. Tout y est : l'étoile de la mort qu'il faut détruire, le resucée de l'Empire qui semble de nouveau avoir les pleins pouvoirs (ça ne fait pourtant que trente ans que la République était censée s'être durablement installée), les planètes qu'il pulvérise pour l'exemple, la Résistance qui s'est mise en place, l'ordre Jedi tellement décimé (encore) qu'on le croit être une légende, les jeunes premiers qui vont devoir apprendre à maîtriser la Force (qui est puissante dans leur famille...), le vieux Jedi vu comme le seul espoir de tout une galaxie et bien sûr ce qui a fait la force (sans jeu de mot) de Star Wars : les relations de famille tortueuses.

Je me suis rapidement doutée que Kylo Ren devait être le fils d'Han et Leïa, ça aurait été trop gros qu'il soit celui de Luke...pour la même raison, je ne pense pas que Rey soit sa fille non plus (du moins je l'espère, mais reste un doute tout de même). Mais elle doit pourtant être liée aux Skywalker, à en juger par la manière dont la Force est naturellement présente chez elle, et aussi simplement par sa ressemblance physique avec les femmes de la famille : Padmé, Leïa. Mais si elle n'est pas la fille de Luke, qui peut-elle bien être ? Quand même pas la soeur de Kylo, ce serait aussi très gros ? scratch

Bref...Sinon, j'ai fini Lucifer !

Je peux voir ce que tu as trouvé comme ressemblances avec Sleepy Hollow...même si contrairement à cette série, l'aspect policier me semble nettement prédominant dans Lucifer par rapport au contexte fantastique. Le rapprochement est d'ailleurs parfois étrange : autant je comprends bien que Crane ait un accent anglais snob vu qu'il s'agit d'un officier britannique bien né du XIXème siècle, autant j'ai du mal à comprendre celui de Lucifer...sont anglais, les anges déchus ?
Bref, pour le reste, ça me semble être une série dans l'air du temps, avec un duo masculin/féminin, des enquêtes et une petite dose de mystère pour saupoudrer le tout. Je suis moyennement emballée au visionnage de ce premier épisode mais bon, ce n'est pas insupportable à regarder non plus.
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Dim 10 Avr - 21:31

Elmundode a écrit: Le pire, c'est que...ce serait presque mal traité ! La mort en soi est touchante mais après en dehors de Leïa, elle ne laisse pas de trace chez grand-monde
C'est le lot habituel des films et des séries d'action (c'est toi qui l'as dit   ) : le chagrin (comme le bonheur d'ailleurs) y est très fugitif !


les jeunes premiers qui vont devoir apprendre à maîtriser la Force (qui est puissante dans leur famille...)
Je ne vois que Rey moi   scratch A moins que tu penses aussi à Kylo dont l'apprentissage est à achever ?

Pour Rey, c'est sûr que son origine est une énigme. Elle ne peut pas être la soeur de Kylo car la Force lui viendrait forcément de Leïa et je pense que, quand même, celle-ci se souviendrait d'avoir donné naissance à une fille !
Alors, comme toi, j'ai pensé à Luke. Ce serait l'hypothèse la plus vraisemblable (même si tu trouves que ce serait
un peu gros   ). Cela me fait penser aux nightbloods  

Bref c'est pour quand le n°8 ?
J'ai vu une blague du 1e avril qui annonçait le tournage de quelques scènes dans le marché anglais de Cork. Tu l'as vue passer celle-là ?  


Elmundode a écrit:Sinon, j'ai fini Lucifer !
ça me semble être une série dans l'air du temps, avec un duo masculin/féminin, des enquêtes et une petite dose de mystère pour saupoudrer le tout. Je suis moyennement emballée au visionnage de ce premier épisode mais bon, ce n'est pas insupportable à regarder non plus.
J'ai vu le 2e épisode dans la foulée de Star Wars et je partage ton point de vue. Autant j'avais trouvé amusante la 2e partie du pilote, autant je trouve ce 2e épisode quasi assommant. On a l'impression que toutes les ficelles sont déjà tirées...
....
.... encore une série qui ne va pas faire de vieux os !


EDITION
http://www.starwars-universe.com/actu-12216-rumeur-episode-viii-rumeur-sur-un-lieu-de-tournage.html

et le 8e donc c'est pour décembre 2017

avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Dim 10 Avr - 22:09

Je ne vois que Rey moi
A priori, oui Mais comme Finn a tâté du sabre laser aussi, c'est possible qu'il s'y essaie également...mais seule Rey part à la recherche de Luke, donc elle sera sans doute la seule véritable Jedi en formation, en plus de Kylo dont on pressent d'ores et déjà que ses atermoiements sont loin d'être finis.

Elle ne peut pas être la soeur de Kylo car la Force lui viendrait forcément de Leïa et je pense que, quand même, celle-ci se souviendrait d'avoir donné naissance à une fille !
Certes, mais à aucun moment elle ne précise (ni Han) si Kylo est leur seul enfant ou non...En tout cas, c'est peu probable que ce soit leur fille, je suis d'accord. Mais Han semble la connaître...ce qui renforce la théorie qui veut qu'elle soit la fille de Luke ? Je ne sais pas, ça me paraît tellement téléphoné que je préférerais une autre option. Et puis...je n'ai jamais vraiment visualisé Luke en mari et encore moins père de famille scratch

J'ai vu une blague du 1e avril qui annonçait le tournage de quelques scènes dans le marché anglais de Cork. Tu l'as vue passer celle-là ?
Oui En tout cas, le 8 est bel et bien prévu pour décembre 2017...autant dire qu'on a le temps de se poser des questions. En attendant, une "préquelle" est prévue pour la fin de l'année, qui se déroule chronologiquement pendant la première trilogie (enfin, à l'époque de Luke, quoi ).
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Lun 11 Avr - 20:00

Elmundode a écrit: Mais comme Finn a tâté du sabre laser aussi, c'est possible qu'il s'y essaie également...

En attendant, une "préquelle" est prévue pour la fin de l'année, qui se déroule chronologiquement pendant la première trilogie (enfin, à l'époque de Luke, quoi ).
Impossible ! ce gars là est un faire-valoir, pas un jedi en puissance !
D'ailleurs il n'y aura pas d'intrigue sentimentale avec Rey à mon avis. C'est un ami fidèle et ça marche dans les deux sens (en tout cas dans le sien à elle).
Pourquoi Rey attend-elle sa famille ? et pourquoi quelqu'un (Leïa ?) lui dit-elle qu'elle ne reviendra jamais. Bizarres les origines de cette fille scratch

J'attends beaucoup de Maz... un personnage que tu ignores superbement (je l'ai noté )


Qu'est-ce qu'ils vont pouvoir raconter dans cette préquelle ? On est déjà au courant de tout ce qui s'est passé avant la période de Luke


Journée fatigante aujourd'hui
Et pour toi ? Le temps est toujours aussu dégueu à Cork ?

avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Lun 11 Avr - 20:54

Impossible ! ce gars là est un faire-valoir, pas un jedi en puissance !
D'ailleurs il n'y aura pas d'intrigue sentimentale avec Rey à mon avis. C'est un ami fidèle et ça marche dans les deux sens (en tout cas dans le sien à elle).
C'est sûr qu'il n'a pas vraiment le profil à première vue...ni à la seconde, d'ailleurs
Et je suis d'accord également sur le second point...Même si Rey et Finn s'attachent rapidement l'un à l'autre, ce n'est pas étonnant compte tenu de leur environnement émotionnel respectif (je pourrais tout aussi bien parler de désert) et il n'y a rien de particulièrement ambigu entre eux (rien à voir avec Han et Leïa et même Luke et Leïa au début)...c'est rafraîchissant !
Il va cependant très certainement y avoir une histoire d'amour à un moment donné...c'est la franchise qui veut ça

J'attends beaucoup de Maz... un personnage que tu ignores superbement (je l'ai noté )
J'étais sûre mais SÛRE que tu t'enticherais de cette petite vieille Dès qu'un personnage est complètement improbable, il est pour toi !

Qu'est-ce qu'ils vont pouvoir raconter dans cette préquelle ?
Aucune idée. J'ai regardé la BA ici :



...qui n'est pas beaucoup plus claire. Mais il y a déjà beaucoup de spéculations dans les commentaires sur l'hypothèse que le personnage qu'on voit là serait la mère de Rey (qui ne serait donc pas Leïa mais est manifestement de sa génération...donc de celle de Luke). Par contre si c'est "Rogue ONE", ça semble indiquer qu'il y aura d'autres films, peut-être même une nouvelle trilogie...tu vas voir qu'ils vont sortir un film de chaque trilogie en alternance à chaque mois de décembre...

De mon côté, euh...journée à ne rien faire Je n'ai pas grand chose à préparer cette semaine, je fais principalement passer des oraux blancs. Sinon, le temps n'était pas mauvais aujourd'hui mais j'ai chopé une crève

Qu'as-tu fait de si fatiguant aujourd'hui ?
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Lun 11 Avr - 21:26

Elmundode a écrit:
J'étais sûre mais SÛRE que tu t'enticherais de cette petite vieille Dès qu'un personnage est complètement improbable, il est pour toi !
Bah quoi ? Un mélange de sagesse, d'opportunisme et de trafics en tous genres (je parle de Maz naturellement). C'est séduisant au premier abord, non ?  
En plus, je suis sûre, mais sûre, qu'elle va jouer un rôle important !

Elmundode a écrit:
Qu'est-ce qu'ils vont pouvoir raconter dans cette préquelle ?
Aucune idée. J'ai regardé la BA ici
Par contre si c'est "Rogue ONE", ça semble indiquer qu'il y aura d'autres films, peut-être même une nouvelle trilogie...tu vas voir qu'ils vont sortir un film de chaque trilogie en alternance à chaque mois de décembre...
En tout cas, c'est prometteur (pas mal la mère hypothétique de Rey   ).
Une chose est certaine, la place des femmes s'accroît considérablement dans les derniers films de Star Wars. C'est ici aussi le règne de la badasserie     Parce que, comparativement aux nouvelles, Padmé et Leia étaient quand même des sous-fifres dans l'intrigue et plus encore dans l'action !


Elmundode a écrit:Qu'as-tu fait de si fatiguant aujourd'hui ?
La suite de l'épopée dinardaise... Comme le conseil a été ajourné du fait de la manifestation lundi dernier, il a repris aujourd'hui à midi ... et jusque vers 15h 30 ... avec article dans la foulée !
J'ai horreur de sacrifier le déjeuner !

Bref.
Si ça peut te consoler, la crève lance une nouvelle offensive ici aussi. J'espère égoïstement que je suis immunisée. En tout cas soigne toi bien : irish coffee bien chaud !
Spoiler:
Si tu ne vomis pas tu seras peut être guérie    

avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Elmundode le Lun 11 Avr - 21:53

Bah quoi ? Un mélange de sagesse, d'opportunisme et de trafics en tous genres (je parle de Maz naturellement). C'est séduisant au premier abord, non ?
J'ai eu envie de lui écraser ses lunettes sur le nez pendant toute la scène ! Et pourtant, je ne suis pas prompte à la violence, encore moins envers les vieilles mémés ! C'est dire si elle m'a agacée !

(pas mal la mère hypothétique de Rey)

Je l'ai vue jouer dans "Northanger Abbey", une adaptation d'un roman parodique de Jane Austen pour la BBC...Elle a bien changé.



Sinon, j'ai oublié de te répondre pour la famille de Rey...C'est effectivement Leïa qui lui dit qu'elle sait bien au fond d'elle qu'elle ne la reverra jamais. De toute façon, ce n'est probablement pas sa vraie famille...Comme Luke, Rey a dû être enlevée à ses parents biologiques quand elle était petite pour être protégée de quelqu'un (sûrement pas Kylo, ils ont à peu près le même âge a priori scratch ) et cachée sur une planète désertique (ressemblant très fortement à Tatooine, même si ce n'est pas elle). Les parents qui l'y ont amenée ont dû être retrouvées et tuées à mon avis...Leïa le sait soit parce qu'elle a des information sur Rey qu'elle n'a pas délivrées soit parce que sa sensibilité à la Force le lui fait pressentir. Mais le fait que Han ( ), qui lui n'y est pas sensible, semble reconnaître Rey, me fait plutôt pencher pour la première option.

Une chose est certaine, la place des femmes s'accroît considérablement dans les derniers films de Star Wars. C'est ici aussi le règne de la badasserie     Parce que, comparativement aux nouvelles, Padmé et Leia étaient quand même des sous-fifres dans l'intrigue et plus encore dans l'action !

Je suis bien d'accord mais il faut remettre les choses dans leur contexte : je trouve que la première trilogie était déjà assez audacieuse pour l'époque en donnant à un personnage féminin une place de choix et une vraie force et utilité dans l'intrigue (même si ce n'était pas le personnage principal). Pour un film grand public des années 70, je trouve quand même ça pas mal. Concernant Padmé, c'est autre chose, compte tenu du fait que son véritable rôle, en fait, est d'être un catalyseur pour Anakin...c'est lui, le personnage qui importe. Mais même si Star Wars était écrite ainsi, les scénaristes des années 2000 en ont quand même fait un personnage qui a un rôle politique fort (ce qui est rare pou une femme) et refuse, dans un premier temps en tout cas, de sacrifier au mariage et à la vie de famille pour pouvoir l'exercer. Dans le troisième film, c'est vrai qu'elle est totalement effacée, autant dans son rôle politique (qui est un peu la mise en abyme de la République, lentement éclipsée par le futur Empire) que dans son statut d'épouse puisqu'elle ne voit pas (refuse de voir ?) tous les changements négatifs qui s'opèrent dans la personnalité d'Anakin alors même qu'elle a été témoin de de son tout premier débordement grave, quand il assassiné le peuple qui avait enlevé et torturé sa mère, femmes et enfants compris.
Et puis, finalement, elle meurt quand elle est brutalement confrontée à la réalité, alors qu'elle est pourtant en parfaite santé physique.

En tout cas, c'est de nouveau assez novateur de mettre deux femmes en tête d'une franchise aussi grand public Quand tu vois tous les films de super-héros qui font pleuvoir les petit billets verts, c'est toujours un homme en tête d'affiche...mais ça a payé puisque Star Wars 7 est devenu le 3ème film le plus rentable de l'histoire du cinéma

Qu'est-ce qui s'est passé dans les derniers épisodes de Dinardland alors ?
avatar
Elmundode

Messages : 6291
Date d'inscription : 22/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Pounie le Lun 11 Avr - 22:17

Elmundode a écrit:je trouve que la première trilogie était déjà assez audacieuse pour l'époque en donnant à un personnage féminin une place de choix et une vraie force et utilité dans l'intrigue (même si ce n'était pas le personnage principal)
C'est très relatif : pour moi Padmé a un rôle beaucoup plus important que Leia, qui n'a d'intérêt que par rapport à Luke et à Han.
Spoiler:
il faut dire aussi que ce personnage ne m'a jamais tellement emballée...
Padmé elle a une véritable profondeur psychologique et un rôle politique que tu viens d'évoquer et sa relation avec Anakin est vraiment intéressante
Spoiler:
il faut dire que j'ai toujours été fascinée par le passage d'Anakin de la Lumière à l'Ombre...

Pour Rey (quel prénom ! ), je pense que tes hypothèses sont justes mais la véritable identité de ses parents risque de ne pas être révélée immédiatement



côté Dinardland, l'adjoint aux Espaces Verts a fini par donner sa démission en traînant dans son sillage 4 autres conseillers. Mais celle qui a été condamnée pour détournement de fonds reste en place !
Le maire a épuisé la réserve de sa liste et il suffit de deux nouvelles démissions pour que de nouvelles élections aient lieu. Bref, c'est calme et serein

avatar
Pounie

Messages : 7297
Date d'inscription : 23/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les films dont on pourrait un peu parler....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum